Michel Emer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michel Emer, de son vrai nom Emer Rosenstein, né à Saint-Pétersbourg le 19 juin 1906 et mort à Neuilly-sur-Seine le (à 78 ans), est un parolier, compositeur et interprète français. Ses chansons ont été interprétées par Fréhel, Damia, Lys Gauty, Édith Piaf, Yves Montand[1], Jean Sablon, André Claveau, Ray Ventura et ses Collégiens, Luis Mariano, Tino Rossi, Eartha Kitt, Jacqueline François, Odette Laure, Patachou, Marie Dubas... Il a également écrit les chansons des spectacles de son épouse, Jacqueline Maillan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Édith Piaf a interprété sa chanson L'Accordéoniste composée en février 1940, avant de partir au front.

La fille de joie est belle
Au coin de la rue là-bas
Elle a une clientèle
Qui lui remplit son bas

Pour Piaf, il a écrit plus d'une vingtaine de chansons dont notamment J'm'en fous pas mal, N'y va pas Manuel, Bal dans ma rue, Et moi, Une dame, La fête continue ainsi que le chef-d’œuvre De l'autre côté de la rue et l'une des plus connues À quoi ça sert l'amour qu'elle a chanté en duo avec Théo Sarapo.

Il a également cosigné avec Charles Trenet la musique de Y'a d'la joie et arrangé plusieurs de ses chansons. Jean Sablon a interprété et enregistré sa chanson Béguin-Biguine en 1932.

En 1954 il a épousé la comédienne Jacqueline Maillan.

Il repose au cimetière parisien de Bagneux.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Opérettes[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 78 tours Polydor 590.165 Hello, Baby, Mademoiselle/ Dans les plaines du Far-West - Michel Emer et son orchestre
  • 78 tours Polydor 590.190 Chanson aux nuages/ Perfidia

Musique de film[modifier | modifier le code]

(liste partielle)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]