Il venait d'avoir 18 ans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Il venait d'avoir 18 ans
Description de cette image, également commentée ci-après
Face A du single
Single de Dalida
extrait de l'album Dalida (Julien...)
Face A Gigi l'amoroso
Face B Il venait d'avoir 18 ans
Sortie Drapeau : France 1974
Enregistré Drapeau : France 1973 - 1974
Durée 7 min 30 s et 2 min 50 s
Genre Chanson française
Format 45 tours
Label IS Records/Orlando Sonopresse
Classement N°1 dans 9 pays

Singles de Dalida

Il venait d'avoir 18 ans est une chanson française de 1973, interprétée par Dalida et écrite par Pascal Sevran, Serge Lebrail (pseudonyme de Simone Gaffie) et Pascal Auriat. C'est également le cinquième et dernier extrait de l'album Dalida (communement appelé Julien...), sorti en 1973.

Ce titre, qui a notamment atteint la 13e place du hit-parade allemand, la 3e place du hit-parade québécois et la 33e du hit-parade italien[1], a remporté le Prix de l'Académie du Disque français en 1975, et sera enregistré en 5 langues (allemand, espagnol, italien, japonais et en anglais), bénéficiant d'une sortie single pour chacune d'elles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette chanson évoque à Dalida sa relation passée et restée secrète, à 34 ans, avec un jeune étudiant italien de 22 ans. À l'époque, elle tombe enceinte et choisit d'avorter, mais cette opération la rend stérile. C'est à cette tragédie qu'elle pense en chantant cet amour impossible[2]. Le texte de la chanson fait référence à l'amour ressenti par des femmes mûres envers de jeunes gens. Cela fait écho, à d'autres œuvres comme Le blé en herbe de Colette, publié en 1923[2].

La chanson, qui n'était pas destinée au départ à Dalida, lui a été proposée en dernier recours par ses auteurs devant son refus pour les chansons qui lui étaient soumises[3].

Contenu[modifier | modifier le code]

Dans la chanson, il est décrit une nuit d'amour d'une femme de 36 ans avec un homme de 18 ans. La narratrice à la première personne décrit qu'elle se prépare à conquérir l'homme adolescent, mais de son point de vue, il voit comme un défi sportif de les déplacer vers une nuit commune. La nuit de l'amour lui-même est seulement suggérée avec les lignes « Et pendant qu'il se rhabillait ; Il m'a dit : "J'ai envie de toi" »[4]. Le lendemain matin, quand il veut partir, elle réalise sa solitude. Cependant, elle n'essaie pas de le persuader de rester en raison de la différence d'âge. Seulement avec le recul, elle remarque qu'elle est deux fois plus âgée que lui[5].


Succès[modifier | modifier le code]

La chanson eu un grand succès lors de sa sortie en 1974[6]. Elle était sur la face B d'un single avec le titre Gigi l'amoroso en face A. Dalida a chanté la chanson en six langues (français, allemand, espagnol, italien, anglais et japonais). Le titre s'est classé au Québec à la 3e place, en Allemagne à la 13e position et à la 33e en Italie.

Quant à Gigi L'Amoroso, il s'est classé n°1 en Belgique[7] et en Suisse[7], n°2 en Espagne[7] et aux Pays-Bas[7], n°3 au Québec et n°4 en France[7].

Classement hebdomadaire[modifier | modifier le code]

Classement (1974-1975) Meilleure
position
Drapeau de l'Italie Italie 33
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 13
Drapeau : Québec Québec 3[8]
Classement (2012) Meilleure
position
Drapeau de la Région flamande Région flamande (Back catalogue) 33[9]
Drapeau de la France France 184[10]
Classement (2017) Meilleure
position
Drapeau de la France France 127[11]

Interprétations scéniques[modifier | modifier le code]

Lors de différentes interprétations de la chanson, Dalida est vêtue d'une longue robe[12]. Les couleurs de ses robes sont alors accordées avec celles de sa chevelure : elle est alors blonde vénitienne en 1974, et de son teint, plutôt mate[12]. Dalida ne danse pas sur cette chanson mais donne lieu à des mouvements de marche et d'interprétations théâtrales tout en chantant[13]. Les émotions de la chanteuses sont très visibles sur ce single[13].

Reprises[modifier | modifier le code]

La chanson a toujours été présente dans les générations depuis sa sortie. Conny Vandenbos a enregistré la version hollandaise « Hij was pas achttien ein » en 1974, le groupe Zeltinger 1986 une reprise de la version allemande, « Il n'avait que 18 ans », ce qui a été bien accueilli dans la scène gay. En 1989, Udo Lindenberg a enregistré la version de 16 ans, dans laquelle l'homme de 18 ans est échangé avec une fille de 16 ans. Les autres couvertures ont été réalisées par Caroline Cellier et Pierre Palmade (1997), Giovanni Mirabassi (2006), Angelika Milster (2006), Dieter Thomas Kuhn (2006), Luz Casal (2007), Patty Pravo (2007), Franco Battiato (2008) et Lara Fabian (2009).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Armelle Heliot, « Il venait d'avoir 18 ans », Le Figaro, 27 juillet 2011, Article du Figaro