Michèle Torr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michèle Torr
Description de cette image, également commentée ci-après
Michèle Torr en 2008.
Informations générales
Nom de naissance Michelle Odette Kléberte Tort[1]
Naissance (73 ans)
Pertuis
Activité principale Chanteuse, auteure
Genre musical Variété française
Années actives 1963 - présent
Labels Mercury
Disc'AZ
Site officiel www.micheletorr.com

Michèle Torr, de son vrai nom Michelle Tort, est une chanteuse française née le à Pertuis (Vaucluse).

Elle commence sa carrière au début des années 1960. Ses chansons J'aime (1977) et Emmène-moi danser ce soir (1978) ont été certifiées disques d'or[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts - années 1960[modifier | modifier le code]

Michèle Torr est la fille aînée de Clémente et Charles Tort. Elle aura une sœur plus jeune, Brigitte. Originaire du Luberon, elle est élevée par une mère passionnée par la chanson. Elle gagne son premier concours à six ans, en chantant Bonbons, caramels, esquimaux et chocolats. Sa mère l'avait habillée pour l'occasion en ouvreuse de cinéma, qui lançait des friandises dans la salle. Elle l'inscrit ensuite à plusieurs radio-crochets de sa région, où elle interprète notamment des chansons d'Édith Piaf, qu'elle admire depuis toujours. Dès lors, Michèle Torr n'a qu'une idée en tête : devenir chanteuse.

En 1962, elle se présente au concours « On chante dans mon quartier », organisé par la mairie d'Avignon, et y interprète Exodus. Cette chanson, créée en 1960 pour le film de même titre, avait déjà été chantée en version française par Édith Piaf l'année précédente. Avec ce titre, Michèle Torr remporte le concours devant une autre chanteuse provençale, promise elle aussi à une grande carrière, une certaine Mireille Mathieu. Grâce au succès d'Avignon, Michèle Torr fait la première partie de Jacques Brel au Palais des papes d'Avignon[3]. Son premier disque, C'est dur d'avoir seize ans, sort deux ans plus tard.

Elle signe son premier contrat chez Mercury et débute réellement sa carrière en 1964. Son premier succès, Dans mes bras oublie ta peine, atteint la 15e place des classements[4]. Durant cette décennie, elle interprète des chansons anglo-américaines traduites en français (comme c'était à la mode à cette époque), telles que l'adaptation en français de Only You (And You Alone) des Platters, mais aussi des chansons inédites, rejoignant rapidement la bande de Salut les copains et Age tendre et tête de bois. Toutefois, aucune de ces chansons ne sera classée. Son premier Olympia a lieu en 1964, où elle lève le rideau du spectacle de Claude François.

Le , alors qu'elle chante à l'Alcazar de Marseille, sa mère se tue en rentrant chez elle, avec sa Renault 4L que Michèle lui avait offerte quelques mois plus tôt.

Elle figure sur la « photo du siècle » prise par Jean-Marie Périer regroupant 46 vedettes françaises du « yéyé » en .

En 1966, où elle représente le Luxembourg au Concours Eurovision de la chanson avec la chanson Ce soir je t'attendais.

Années 1970[modifier | modifier le code]

Elle participe au festival international de la chanson de Rio 1970 et remporte en 1971 le Grand Prix d'Interprétation de la chanson au Japon.

Dans les années 1970, Michèle Torr change petit à petit de registre pour conquérir un nouveau public, avec beaucoup de chansons sur une thématique romantique. Elle retrouve alors le succès avec le titre Un enfant c'est comme ça, en 1973. Elle enchaîne l'année suivante avec Une vague bleue, qui s'écoule à plus de 150 000 exemplaires en France[5] et atteint la seconde place des charts au Québec[6], en 1975 avec les titres Un disque d'amour et Cette fille c'était moi (ce dernier s'écoulant à plus de 200 000 exemplaires[7], et en 1976 avec Il viendra et Je m'appelle Michèle ( adaptation française de "rhinestone cowboy de glen campbell) (plus de 150 000 ventes[8]).

En 1977, elle participe pour la seconde fois au Concours Eurovision de la chanson où elle représente Monaco, et interprète Une petite Française. La même année, elle enregistre l'un de ses plus grands succès, J'aime :(adaptation de "Arrival" du groupe ABBA) classé n°2 des ventes en France, le titre dépasse les 500 000 exemplaires[9] et reçoit un disque d'or. La chanson se classe également n°4 au Portugal et n°10 au Québec.

1978 voit la sortie de son plus grand tube, Emmène-moi danser ce soir, qui s'écoule à plus de 600 000 exemplaires[10], et devient la quinzième meilleure vente de l'année en France[11]. La séparation, sortie à la fin de l'année, atteint la seconde place au Québec.

La décennie se termine avec Discomotion, en 1979, qui dépasse les 300 000 ventes en France[12].

Années 1980[modifier | modifier le code]

En , elle réalise son premier Olympia en vedette, qui dure un mois à guichets fermés. Un album live tiré de ce concert s'écoule à 200 000 exemplaires[13] et devient disque d'or. D'autres titres connaissent le succès, à l'instar de Le pont de Courthézon, Pendant l'été (n°1 au Québec), Quand un homme a du charme, De l'amour, J'en appelle à la tendresse (dédié à Mère Teresa), et surtout Lui, qui dépasse les 400 000 ventes[14].

En 1982, on peut l'entendre dans la série télévisée Joëlle Mazart, où elle interprète le générique avec la chanson Parking. En 1983, le titre Midnight blue en Irlande s'écoule à plus de 250 000 exemplaires[15], tandis que l'album Donne-moi la main, donne-moi l'amour devient disque d'or l'année suivante pour plus de 100 000 ventes. Si ce single et cet album marquent ses derniers succès en France, la chanteuse classera néanmoins les titres Chanson napolitaine (1985) et Et toute la ville en parle (1988) à la 8e place au Québec.

Années 1990[modifier | modifier le code]

Dans les années 1990, Michèle Torr continue d'enregistrer de nouveaux albums, sans toutefois connaître le succès de ses débuts. Elle n'apparaît plus que dans des émissions de variété nostalgiques, telles que Salut les copains ou La chance aux chansons, mais continue de se produire en concert.

Plusieurs compilations de ses anciens succès sont éditées, et elle fait également des reprises de chanteurs célèbres, comme Édith Piaf.

Années 2000[modifier | modifier le code]

En 2006, elle participe à une tournée de chanteurs des années 1960-1970, Âge tendre et Têtes de bois, avec Stone et Charden, Leny Escudero, François Deguelt, Frank Alamo, Richard Anthony et Demis Roussos, entre autres. Elle rempile en 2007 pour la seconde saison de la tournée.

Le , Michèle Torr est la marraine du concours de Super Mamie 2007.

En 2008, elle se produit à l'Olympia du 10 au et sort un nouvel album, Ces années-là, qui contient notamment une reprise de Pour ne pas vivre seul de Dalida. Elle y fait également un clin d'œil à d'autres artistes, et interprète une chanson écrite par Jacques Roure en hommage à Sœur Emmanuelle, morte à l'âge de 99 ans en .

Années 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, elle intègre la tournée Âge tendre et Têtes de bois saison 5, au côté notamment de Stone et Charden, Sheila, Hervé Vilard ou Allain Turban.

En 2010[Lien à corriger], elle se produit à l'Olympia du 6 au , puis dans toute la France. Un DVD, La mélancolie de la chanteuse, sort en 2012 dans lequel Michèle Torr (avec Nancy Holloway, Stone et Rika Zaraï) participe, en reprenant Tous les oiseaux reviennent, chanson de 1970 réorchestrée dont les bénéfices sont reversés à une association. Elle lance également un concert caritatif au profit de la sclérose en plaques, chaque été à Pertuis, avec différents artistes.

En 2013 et 2014, elle fait partie de la huitième saison de la tournée Âge Tendre, puis de Rendez-vous avec les Stars.

Elle continue d'effectuer de nombreux concerts, comme au Trianon, en province ou une tournée des églises, et d'enregistrer des albums, à l'image de Chanter c'est prier en 2012, et Diva en 2015.

À partir du , elle participe à nouveau à la tournée Âge Tendre, avec notamment Nicoletta, Sheila, Dave, Patrick Juvet, Dick Rivers ou encore Isabelle Aubret[16]. Auparavant, elle participe à la croisière de la tournée, en [17].

En 2019, elle enregistre un nouvel album, Je vais bien, s'inspirant de ses problèmes personnels et résolument optimiste, pour lequel elle fait de la promotion, notamment sur France Inter.

De à , elle participe une nouvelle fois à Âge Tendre, la tournée des idoles, aux côtés de Jeane Manson, Herbert Léonard, Claude Barzotti ou Les Forbans, en tournée dans toute la France pour un nouveau spectacle live.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Michèle Torr a vécu avec le chanteur Christophe, avec qui elle a un fils le , Romain, que son père refusera de reconnaître[18]. Il sera reconnu par Jean Vidal, qu'elle épouse en 1969, et avec qui elle a une fille en 1973, Émilie. Vingt ans plus tard, le couple divorce et la chanteuse découvre les 5 millions de dettes que lui avait cachées son mari.

Elle épouse Jean-Pierre Murzilli en 1995. Ils divorcent d'un commun accord en 1997 mais continuent de vivre ensemble.

Elle a quatre petits-enfants : Charlotte, Samuel et Raphaëlle de Romain ; et Nina d'Émilie.

Discographie[modifier | modifier le code]

Super 45 tours[modifier | modifier le code]

  • 1964 - Dans ma rue, 45 tours Mercury 152 010 MCE (sortie )
  1. Dans ma rue
  2. Bon anniversaire
  3. Quand je sors avec toi
  4. C'est dur d'avoir 16 ans
  • 1964 - Dans mes bras oublie ta peine, 45 tours Mercury 152 016 MCE (sortie )
  1. Dans mes bras oublie ta peine
  2. C'est arrivé comme ça
  3. Maintenant c'est trop tard
  4. Je me demande
  • 1964 - Dans mes bras oublie ta peine, 33 tours (25 cm) Mercury PG195 - 6395118
  1. Dans mes bras oublie ta peine
  2. C'est arrivé comme ça
  3. Je me demande
  4. Dans ma rue
  5. C'est dur d'avoir 16 ans
  6. Maintenant c'est trop tard
  7. Bon anniversaire
  8. Quand je sors avec toi
  • 1964 - S'il m'aime, 45 tours Mercury 152 020 MCE (sortie )
  1. S'il m'aime
  2. Viens me le dire à l'oreille
  3. Moi, je serai là
  4. Va donc le lui dire
  • 1965 On se quitte, 45 tours Mercury 152 027 MCE (sortie )
  1. On se quitte
  2. Hey hey
  3. Toi l'orgueilleux
  4. Et je l'aime
  • 1965 - Dis-moi maintenant, 45 tours Mercury 152 036 MCE (sortie été 1965)
  1. Dis-moi maintenant
  2. Une fille m'a pris celui que j'aime
  3. Moi, je rêve d'une plage
  4. Nous sommes faits l'un pour l'autre
  • 1965 - Dis-moi maintenant, 33 tours Mercury 125 504 MCL (sortie )
  1. Dis-moi maintenant
  2. On se quitte
  3. Une fille m'a pris celui que j'aime
  4. Et je l'aime
  5. Toi l'orgueilleux
  6. Va donc le lui dire
  7. Moi, je rêve d'une plage
  8. S'il m'aime
  9. Nous sommes faits l'un pour l'autre
  10. Hey hey
  11. Viens me le dire à l'oreille
  12. Dans mes bras oublie ta peine
  • 1965 - La grande chanson, 45 tours Mercury 152 043 MCE (sortie )
  1. La grande chanson
  2. Non, à tous les garçons
  3. Tout doucement
  4. As-tu quelquefois pensé ?
  1. Ce soir, je t'attendais
  2. Notre amour n'est pas mort
  3. J'ai brûlé ta lettre
  4. Je t'aime tant
  • 1966 - Ce soir je t'attendais, 33 tours Mercury D 625 601 ML (sortie ), réédité en 1994
  1. Ce soir, je t'attendais
  2. Rien ne sera plus comme avant
  3. Tout doucement
  4. Notre amour n'est pas mort
  5. Tout le bonheur de la terre
  6. Non, à tous les garçons
  7. J'ai brûlé ta lettre
  8. La grande chanson
  9. Un enfant viendra
  10. As-tu quelquefois pensé ?
  11. Je t'aime tant
  12. Mais demain il sera trop tard
  • 1966 - Le Film est trop long, 45 tours Mercury 152 070 MCE (sortie été 1966)
  1. Le Film est trop long
  2. Viens, allons danser
  3. Dom dom
  4. Rien n'y fera
  • 1966 - Dandy, 45 tours Mercury 152 078 MCE (sortie )
  1. Dandy
  2. Monsieur Superman
  3. Doucement, simplement, tendrement
  4. J'aime
  • 1967 - (J.-J. Galineaud)
  1. Pauvre cœur (traduction de Poor old boy de Paul Anka)
  2. Il doit faire beau là-bas (reprise de la chanson de l'Eurovision France 1967 par Noëlle Cordier)
  3. Prends et donne
  4. l'homme à la guitare d'or (texte parlé)
  1. Regarde'
  2. Toute la plage danse
  3. Ça c'est pour moi'
  • 1968 - Mon ange (de l'opérette Carnet de bal, paroles de Bruno Coquatrix)
  1. Ce que veut dire aimer
  2. Mais la vie c'est la vie
  3. La cible (Mercury 152101) ou l'amour est bleu (Eurovision 1967 interprété par Vicky Leandros) (Mercury 152106)

En 1970, Michèle a participé à la pré-sélection du prix Eurovision avec une chanson jamais enregistrée : On s'aimera un jour ou deux - de plus en 1968 est sorti un disque sur la BO du film Le diable aime les bijoux (un duo avec Donald Lautrec), Si tu pars (édité uniquement au Canada - J.-J. Galineaud)[réf. nécessaire].

Michèle Torr enregistre en 1970 un 33 tours et sort des 45 tours simples (2 chansons). Le 33 tours Tous les oiseaux reviennent comprend 12 chansons : Je vais faire sauter la banque, Ça, J'ai pleuré de joie (paroles de Enrico Macias), Aime, Menue monnaie (sorti en disque 2 chansons), Fleur de soleil, Quand le rideau est fermé...

D'autres disques de deux chansons sortiront par la suite :

  • BO du Film L'homme qui trahit la Mafia (chanson Fleur de pavot) (1968)
  • BO du film Une fille nommée amour (chanson Dis Pierrot) (1969)
  • BO du film Le diable aime les bijoux (chanson Si tu pars) (1969)
  • Lady winchester et Au bord d'une plage (1968)
  • Notre chanson et Les amoureux (1968), Un homme dans ma vie et Je t'ai donné ma vie (adaptation de My sweet angel de Harlow) (1969)
  • Aime et Menue monnaie (1970)
  • Les papillons et Rire ou pleurer (sélectionné pour le festival de Rio en )
  • C'était un petit homme et Pour un roi de cœur (1971)
  • Petit si petit et Aime celui qui t'aime (paroles de Serge Lama) (1972)

Ces disques portent le label Mercury.

45 tours[modifier | modifier le code]

En 1973, elle signe avec la maison de disques AZ :

En 1991, c'est avec la banalisation des CD que parait le dernier 45 tours deux titres : Ophélia et Les femmes dansent.

Album - 33 tours[modifier | modifier le code]

  • 1965 : Michèle Torr n°2
  • 1966 : Ce soir je t’attendais
  • 1971 : Tous les oiseaux reviennent
  • 1974 : Un disque d'amour
  • 1976 : Je m'appelle Michèle
  • 1977 : J'aime
  • 1978 : Emmène-moi danser ce soir
  • 1979 : Chanson inédite
  • 1980 : Lui
  • 1981 : J'en appelle à la tendresse
  • 1983 : Midnight Blue en Irlande
  • 1983 : Adieu
  • 1984 : Donne-moi la main, donne-moi l'amour
  • 1985 : 20 ans d'amour, je t'aime encore aventurier
  • 1987 : Qui
  • 1987 : I remember you
  • 1987 : Chansons de toujours
  • 1988 : Je t'avais rapporté
  • 1989 : Argentina
  • 1991 : Vague à l'homme
  • 1993 : À mi-vie
  • 1995 : À nos beaux jours
  • 1997 : Seule
  • 2001 : Musicorama
  • 2002 : Donner
  • 2003 : Chante Piaf: C'est l'amour
  • 2006 : La Louve
  • 2007 : Ces années-là
  • 2012 : Chanter c'est prier
  • 2015 : Diva
  • 2016 : Tout l'amour du monde
  • 2019 : Je vais bien

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Olympia 80
  • 1983 : Olympia 83
  • 1996 : Le Meilleur de Michèle Torr en musique
  • 1999 : Portrait de scène
  • 2003 : Olympia 2002
  • 2005 : Olympia 2005
  • 2006 : Âge tendre et têtes de bois: Le Temps des idoles (participation)
  • 2008 : Olympia 2008
  • 2008 : La Chance aux chansons en DVD (participation)
  • 2012 : Olympia 2011
  • 2013 : Herbert Léonard et Michèle Torr chantent pour le Québec

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1977 : Une petite française, et ses plus belles chansons
  • 1997 : Master Série
  • 2006 : Gold
  • 2011 : Michèle Torr Best Of 3 CD

Les chansons enregistrées en langue étrangère[modifier | modifier le code]

Eurovision 1966 - Ce soir je t'attendais
  • Only tears are let for me (version anglaise)
  • Er kommt heute Abend (version allemande)
  • Stasera ti aspettavo (version italienne)
  • Te esperaba (version espagnole)
Eurovision 1977 - Une petite Française
  • Die schönsten Blumen blühen auf dem Land (version allemande)
  • I'm just a simple country girl from France (version anglaise)
  • La mia canzone (version italienne)
  • Une petite Française (version espagnole)

Mais aussi :

  • I loved that man (J'ai brûlé ta lettre) (1966)
  • Enfants du monde (un inédit en japonais) (1970)
  • J'ai pleuré de joie (1970) (composé par Enrico Macias) (1970)
  • Wie das Leben so spielt (Cette fille c'était moi) (1976)

Cinéma[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • 1999 - La Cuisine (provençale) de ma mère
  • 2005 - La Couleur des mots (autobiographie)

Décorations[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « TORR Michèle », sur www.lesgensducinema.com, Editions Memor, (consulté le 8 avril 2020).
  2. Certifications françaises.
  3. « VAISON-LA-ROMAINE. Michèle Torr au festival Brassens », sur www.ledauphine.com (consulté le 25 juillet 2019)
  4. Classements de Michèle Torr.
  5. Ventes des singles de 1974.
  6. <Classements québécois.
  7. Ventes des singles de 1975
  8. Ventes des singles de 1976.
  9. Ventes des singles de 1977.
  10. Ventes des singles de 1978
  11. Classement annuel de 1978.
  12. Ventes des singles de 1979.
  13. Ventes des albums de 1980.
  14. Ventes des singles de 1981.
  15. Ventes des singles de 1983.
  16. leblogtvnews.com, « "Age Tendre, la tournée des idoles" revient sur scène en 2018 : 60 concerts au programme. - Leblogtvnews.com », Leblogtvnews.com,‎ (lire en ligne, consulté le 16 mars 2017).
  17. « "Age Tendre" part en mer avec Sophie Favier et... Herbert Léonard », sur Melody.tv (consulté le 28 octobre 2017).
  18. « Christophe, pour qu'il revienne ! », sur www.lexpress.fr, Groupe L'Express, (consulté le 2 avril 2020).
  19. Arrêté du 10 février 2016 portant nomination et promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres.