Intres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Intres
Intres
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Métropole Ardèche
Arrondissement Tournon-sur-Rhône
Canton Haut-Eyrieux
Intercommunalité Communauté de communes Val'Eyrieux
Code postal 07310
07320
Code commune 07103
Démographie
Gentilé Introis
Introises
Population 157 hab. (2016 en augmentation de 24,6 % par rapport à 2011)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 59′ 01″ nord, 4° 21′ 48″ est
Altitude Min. 649 m
Max. 1 093 m
Superficie 10,05 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Saint-Julien-d'Intres
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Intres

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Intres
Liens
Site web intres.fr

Intres est une ancienne commune française située dans le département de l'Ardèche, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle a fusionné le avec Saint-Julien-Boutières pour former Saint-Julien-d'Intres.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune, traversée par le 45e parallèle nord, est de ce fait située à égale distance du pôle Nord et de l'équateur terrestre (environ 5 000 km).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Mars Saint-Agrève Rose des vents
Les Vastres N Saint-Jean-Roure
O    Intres    E
S
Saint-Julien-Boutières

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune fusionne le avec Saint-Julien-Boutières pour former la commune de Saint-Julien-d'Intres dont la création est actée par un arrêté du préfet de l'Ardèche en date du [1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Fernand Rodary    
mars 2008 En cours
(au 24 avril 2014)
Catherine Faure[2]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1911. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2016, la commune comptait 157 habitants[Note 1], en augmentation de 24,6 % par rapport à 2011 (Ardèche : +2,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
530522469392377374316249199
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013 2016
188143136122117117116150157
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

À l'occasion du centenaire d'Intres, en 2011, la municipalité a souhaité créer le « Sentier du Centenaire ». Randonnée d'une longueur de 6 km, elle permet de découvrir, au travers d'onze panneaux illustrés, l'histoire de la commune : la tradition de la passementerie, le temple, les petits cimetières familiaux privés protestants, l'ancienne voie de chemin de fer et ses stations, les traditions agricoles, les « justes », le photographe Charles Champ... Le départ du sentier est au cœur du village, près de l'aire de pique-nique aménagée. Ce sentier a reçu le soutien du parc naturel régional des Monts d'Ardèche, l'association de randonnée "des chemins oubliés", le comité historique des Boutières ont participé à sa réalisation.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Françoise Souliman, « Arrêté préfectoral portant création de la commune nouvelle de Saint-Julien-d’Intres », Recueil des actes administratifs spécial n°07-2018-132,‎ , p. 65-68 (lire en ligne [PDF])
  2. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le 30 juillet 2015).
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.