Arrondissement de Château-Thierry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arrondissement de Château-Thierry
Arrondissement de Château-Thierry
Situation de l'arrondissement de Château-Thierry dans le département Aisne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département et
collectivité territoriale
Aisne
Chef-lieu Château-Thierry
Code arrondissement 02 1
Démographie
Population 69 836 hab. (2016)
Densité 63 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 02′ 39″ nord, 3° 24′ 05″ est
Superficie 1 115,15 km2
Subdivisions
Communes 108

L'arrondissement de Château-Thierry est une division administrative française, située dans le département de l'Aisne et la région Hauts-de-France.

La province à l'origine se nomme l'Omois ; quant au Tardenois, une partie se trouve également dans la Marne.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'arrondissement dans ses limites avant le .
Article détaillé : District de Château-Thierry.

L'arrondissement est l'un des cinq arrondissements de l'Aisne, créés par la loi du 28 pluviôse an VIII (), en même temps que les autres arrondissements français[1]. Les limites de l'arrondissement sont modifiés par la loi du , où la commune de Loupeigne est détachée du canton d'Oulchy-le-Château de l'arrondissement de Soissons pour intégrer le canton de Fère-en-Tardenois de l'arrondissement de Château-Thierry[2],[3].

Il est le seul arrondissement supprimé par le décret-loi du 10 septembre 1926 et les cantons de l'arrondissement rejoignent celui de Soissons[4]. La loi du rétablit l'arrondissement dans ses limites au moment de sa suppression en 1926[5]. Ses limites sont modifiées le par arrêté préfectoral du [6].

Composition[modifier | modifier le code]

1800-1926 et 1942-2015[modifier | modifier le code]

L'arrondissement comprend 5 cantons dont Château-Thierry, Chézy-l'Abbaye, Condé-en-Brie et le Fère-en-Tardenois, Neuilly-Saint-Front. En 1803, le chef-lieu du canton de Chézy-sur-Marne est transféré à Charly et prend le nom de canton de Charly.

Par la loi du , la commune de Loupeigne intègre l'arrondissement de Château-Thierry.

Avant le redécoupage des cantons de 2014, effectif en , l'arrondissement comprend 5 cantons (canton de Charly-sur-Marne, Château-Thierry, Condé-en-Brie, Fère-en-Tardenois et Neuilly-Saint-Front) et 123 communes.

Période 2015 et 2016[modifier | modifier le code]

Contrairement à l'ancien découpage où chaque canton était inclus à l'intérieur de l'arrondissement, le nouveau découpage cantonal s'affranchit des limites des arrondissements. L'arrondissement de Château-Thierry comprend deux cantons entiers (Château-Thierry et Essômes-sur-Marne) et deux cantons partiels (Fère-en-Tardenois et Villers-Cotterêts). Sa composition communale reste inchangée.

Le tableau suivant présente la répartition des cantons et de leurs communes par arrondissement :

Canton Château-Thierry Laon Soissons
2 Château-Thierry 21
4 Essômes-sur-Marne 52
5 Fère-en-Tardenois 20 1 63
21 Villers-Cotterêts 30 46
123


En janvier 2016, sept anciennes communes fusionnent pour créer deux communes nouvelles (Dhuys et Morin-en-Brie et Vallées en Champagne). L'arrondissement compte 118 communes.

À partir de 2017[modifier | modifier le code]

Au , une réorganisation des arrondissements est effectuée, pour mieux intégrer les récentes modifications des intercommunalités et faire coïncider les arrondissements aux circonscriptions législatives ; dix communes passent de Château-Thierry vers Soissons : Chouy, Dammard, La Ferté-Milon, Macogny, Marizy-Sainte-Geneviève, Marizy-Saint-Mard, Monnes, Passy-en-Valois, Silly-la-Poterie et Troësnes[6],[7].

À cette date, l'arrondissement groupe les 108 communes suivantes[6] :

Administration[modifier | modifier le code]

La sous-préfète de l'arrondissement est actuellement Natalie William depuis le [8].

Liste des sous-préfets de Château-Thierry
Période Identité Fonction précédente Observation
Natalie William[8] Administratrice territoriale
Ronan Leaustic[9],[10] Directeur du travail Sous-préfet de Corte
Éric Cayol[11],[12] Sous-préfet délégué à la cohésion sociale et à la jeunesse auprès du préfet de la région Guyane
Virginie Lasserre[13],[14] Principale d'administration de l'Intérieur et de l'Outre-mer
Régis Elbez[15],[16] Cabinet du Ministre de l'Intérieur - Directeur de cabinet de la Mission de la Présidence Française de l'Union Européenne
Jean-François Colombet[17],[18] Directeur de cabinet du préfet de la région Réunion
Robert Djellal[19],[20] Sous-préfet hors classe
Marc de la Forest-Divonne[21],[22] Secrétaire général de la préfecture des Ardennes Sous-préfet de Guingamp
Gilles Bacquaert[23],[24] Administrateur civil
Patrick Buttin[25],[26] Directeur de cabinet du préfet de région de Haute-Normandie Service détaché
Patrick Allal[27],[28] Conseiller de tribunal administratif Conseiller de tribunal administratif
Jean-Yves Tallec[29],[27] Conseiller de tribunal administratif Secrétaire général pour les affaires économiques de la Martinique
...
1982 1985 Renaud Donnedieu de Vabres

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2016, l'arrondissement comptait 69 836 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
51 56753 80555 92460 36666 07768 57070 83272 70169 836
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[30] puis population municipale à partir de 2006[31].)
Histogramme de l'évolution démographique

Le tableau et l'histogramme ci-dessus correspondent à la population de l'arrondissement, jusqu'au recensement de 2011 dans ses limites territoriales d'avant 2017[Note 2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.
  2. Sur le recensement de la population, la correspondance de la population de l'arrondissement dans les limites territoriales d'avant le concerne tous les recensements jusqu'à la population municipale légale en vigueur au , millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au avec comme date de référence statistique le . Ils n'apparaissent pas tous dans le tableau ci-dessus.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Loi du 28 pluviôse an VIII concernant la division du territoire de la République et l'administration », Bulletin des lois, no 17,‎ , p. 1-94 (lire en ligne, consulté le 20 décembre 2018).
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Loupeigne », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 18 décembre 2016).
  3. « Loi distrayant la commune de Loupeigne du canton d'Oulchy-le-Château (arrondissement de Soissons) pour la rattacher au canton de Fère-en-Tardenois (arrondissement de Château-Thierry et même département) », Journal officiel de la République française,‎ , p. 10983 (lire en ligne, consulté le 20 décembre 2018).
  4. « Décret du 10 septembre 1926 portant réduction du nombre des arrondissements administratifs, suppression de 106 sous-préfectures et de 70 emplois de secrétaires généraux de préfectures », Journal officiel de la République française,‎ , p. 10186-10202 (lire en ligne, consulté le 20 décembre 2018).
  5. « Loi no 584 du relative au rétablissement d'un certain nombre de sous-préfecture », Journal officiel de la République française,‎ , p. 2018 (lire en ligne, consulté le 20 décembre 2018).
  6. a b et c « Arrêté préfectoral portant modification des limites territoriales des arrondissements de l'Aisne », Recueil des actes administratifs des Hauts-de-France, no 195,‎ , p. 2-12 (lire en ligne [PDF], consulté le 20 décembre 2018).
  7. « Communiqué de presse - Modifications des limites des arrondissements de l'Aisne - Préfecture de l'Aisne » [PDF], sur http://www.aisne.gouv.fr/, (consulté le 13 janvier 2017).
  8. a et b Décret du 30 octobre 2018 portant nomination du sous-préfet de Château-Thierry - M. William (Natalie), publié au JO du 3 novembre 2018.
  9. Décret du 7 septembre 2018 portant nomination du sous-préfet de Corte - M. Leaustic (Ronan), publié au JO du 8 septembre 2018.
  10. Décret du 3 juin 2016 portant nomination du sous-préfet de Château-Thierry - M. Leaustic (Ronan), publié au JO du 5 juin 2016.
  11. Décret du 5 août 2014 portant nomination nomination du sous-préfet de Château-Thierry - M. Cayol (Éric), publié au JO du 7 août 2014.
  12. Décret du 3 mai 2016 portant cessation de fonctions du sous-préfet de Château-Thierry - M. Cayol (Éric), publié au JO du 4 mai 2016.
  13. Décret du 26 juillet 2012 portant sur la nomination de Mme Lasserre comme sous-préfète de Château-Thierry, publié au JO du 28 juillet 2012.
  14. Décret du 5 août 2014 portant nomination de la sous-préfète chargée de mission auprès du préfet des Hauts-de-Seine - Mme Lasserre (Virginie), publié au JO du 7 août 2014.
  15. Décret du 1 avril 2009 portant sur la nomination de M. Elbez comme sous-préfet de Château-Thierry, publié au JO du 2 avril 2009.
  16. Décret du 3 avril 2012 portant sur la nomination d'un sous-préfet hors cadre. M. Régis Elbez, publié au JO du 5 avril 2012.
  17. Décret du 30 avril 2008 portant sur la cession de fonction de M. Colombet comme sous-préfet de Château-Thierry, publié au JO du 2 mai 2008.
  18. Décret du 25 août 2006 portant sur la nomination de M. Colombet comme sous-préfet de Château-Thierry, publié au JO du 26 août 2006.
  19. Décret du 30 janvier 2006 portant nomination du sous-préfet de Château-Thierry (administration préfectorale) - M. Djellal (Robert), publié au JO du 31 janvier 2006.
  20. Décret du 25 août 2006 portant cessation de fonctions du sous-préfet de Château-Thierry (administration préfectorale) - M. Djellal (Robert), publié au JO du 26 août 2006.
  21. Décret du 25 mars 2003 portant nomination (administration préfectorale), publié au JO du 26 mars 2003.
  22. Décret du 30 janvier 2006 portant nomination du sous-préfet de Guingamp (administration préfectorale) - M. de la Forest-Divonne (Marc), publié au JO du 31 janvier 2006.
  23. Décrets du 21 septembre 1998 portant nomination (administration préfectorale), publié au JO du 25 septembre 1998.
  24. Décret du 25 mars 2003 portant nomination (administration préfectorale), publié au JO du 26 mars 2003.
  25. Décrets du 7 mai 1996 portant nomination (administration préfectorale), publié au JO du 12 mai 1996.
  26. Décrets du 31 août 1998 portant cessation de fonctions (administration préfectorale), publié au JO du .
  27. a et b Décret du 9 septembre 1994 portant nomination (administration préfectorale), publié au JO du 10 septembre 1994.
  28. Décret du 23 avril 1996 portant cessation de fonctions (administration préfectorale), publié au JO du 27 avril 1996.
  29. Décret du 15 juillet 1992 portant cessation de fonctions et nomination (administration préfectorale), publié au JO du 25 juillet 1992.
  30. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  31. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1962, 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.