Championnat de Belgique de football D2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Division 1B
Proximus League
Description de l'image Proximus League.jpg.
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1909[1]
Organisateur(s) URBSFA
Catégorie Division 2
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Participants 8
Statut des participants Professionnels[2]
Hiérarchie
Hiérarchie 2e niveau
Niveau supérieur Division 1A
Niveau inférieur Division 1 amateur
Palmarès
Tenant du titre Royal White Star Bruxelles
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Championnat de Belgique de football D2 2016-2017

Le championnat de Belgique de football de Division 1B (porte le nom officiel de « Proximus League » d’après le sponsor Proximus.) constitue l'antichambre de l'élite du football professionnel en Belgique. Il est organisé par l'URBSFA et se situe entre la Jupiler Pro League et la Division 1 amateur.

Dans le football belge, le 2e niveau national est créé lors de la saison 1909-1910, sous le nom de Promotion. Il connaît différentes évolutions (nombre de séries, de clubs, appellation,etc). Depuis la création de la Ligue professionnelle en 1974 et selon les statuts édités, les clubs de Division 2 forment la Ligue Nationale.

Cette Division 1B est aujourd'hui considérée comme professionnelle. Pour y participer, les clubs doivent répondre à une série de conditions cautionnant l'octroi d'une licence.

En mars 2010 les médias soulignent les difficultés financières des clubs de D2. Seul Oud-Heverlee Louvain pouvait alors compter sur un budget en équilibre[3]. Tous les autres clubs de D2 avaient un budget en négatif, certains étant très proche de la faillite.

Les responsables incriminent la perte des droits de diffusion télévisée qui ne sont plus partagés qu'entre les clubs de D1 et les deux relégués en D2[3].

Lors de la saison 2016-2017, le championnat est réformé et ne s'appelle plus Division 2 mais Division 1B. Elle ne compte plus que huit équipes qui se dispute le titre de champion en deux périodes de 14 matchs.

Au terme de la saison, les 2e, 3e et 4e disputent les play-off 2 avec les clubs de D1 et peuvent devenir européens s'ils gagnent ceux-ci. Les cinquièmes, sixièmes, septièmes et derniers disputent les play-off 3. Le dernier au terme des play-off 3 descend en division 1 amateure.

Historique[modifier | modifier le code]

Compétition pour équipes Réserves[modifier | modifier le code]

Dès la deuxième saison d'existence du championnat, soit en 1896-1897, la fédération belge organise une compétition pour les équipes réserves.

Le terme "Division 2" apparaît pour la première fois lors de la saison 1898-1899 il s'agit toujours d'une compétition pour équipes Réserves mais d'autres clubs sont autorisés à y prendre part. Organisée par zones géographiques suivies d'une phase finale, elle voit les "meilleures" équipes des différentes régions aux prises avec des équipes "Réserves" de la plus haute division. Au fil du temps et de l'augmentation du nombre de clubs, des compétitions locales (provinciales ou régionales) désignent au préalable les clubs qui viennent prendre part à cette Division 2 officieuse.

Deuxième niveau "officieux"[modifier | modifier le code]

À partir de la saison 1900-1901, le second niveau reste toujours officieux. C'est-à-dire que seule la plus haute division, désormais appelée Division d'Honneur est une série nationale.

Le second niveau est partagé en deux Divisions: 1 et 2. La Division 2 oppose par zones géographiques les meilleures formations de la zone concernées (y compris les Réserves de Division d'Honneur). Ensuite, se joue la Division 1, en fait un tour final entre les vainqueurs des différentes zones.

Premiers promus "officiels"[modifier | modifier le code]

À partir de la saison 1905-1906, la fédération belge adopte un changement important : le principe de relégation depuis la Division d'Honneur et de montée depuis la Division 1. Selon le système appliqué depuis plusieurs saisons, celle-ci est toujours le Tour final succédant à la Division 2. Le vainqueur de la Division 1 accède à la plus haute division, à condition qu'il ne s'agisse pas d'une équipe "Réserves". Pendant les quatre saisons qui suivent, il n'y a toujours pas de deuxième niveau national à part entière.

Création du deuxième niveau national[modifier | modifier le code]

C'est à l'occasion de la saison 1909-1910 que fut instauré un second niveau national. La série reçut le nom de "Promotion". Son premier champion fut le Racing de Malines.

Au terme de la saison 1922-1923, la fédération dédoubla le second niveau en deux séries d'égale valeur: "Promotion A" et "Promotion B"

Changement d'appellation[modifier | modifier le code]

À partir de la saison 1926-1927, le second niveau redevint une série unique et reçut le nom de Division 1. La Fédération belge venait de créer un 3e niveau national qui hérita de l'appellation "Promotion".

Pour la saison 1931-1932, le deuxième niveau fut à nouveau dédoublé en deux séries d'égale valeur: Division 1A et Division 1B

Enfin la... Division 2[modifier | modifier le code]

Ce fut lors de la saison 1952-1953, que le deuxième niveau du football belge retrouva une série unique et reçut enfin le nom officiel de Division 2.

À partir de la saison saison 1974-1975, la Division 2 belge innova en appliquant un tour final pour désigner le deuxième montant vers l'élite. Ce tour final regroupe le deuxième classé du classement final et trois "vainqueurs de période". En effet, à partir de cette saison 74-75, trois classements distincts furent établis chaque saison, pour les journées 1 à 10, 11 à 20 et 21 à 30. Ces périodes devinrent rapidement dans le langage courant des "tranches". Ce système de "tanches" fut élargi aux 3e et 4e niveau national à partir de la saison 1993-1994.

Ephémère Exqi League[modifier | modifier le code]

Logo Exqi League

Lors de la saison saison 2008-2009, la série prit aussi le nom commercial d'EXQI League, à la suite du partenariat conclu avec la société Alfacam. Celle-ci, sans rien verser aux clubs, capta et retransmit en direct les images de nombreuses rencontres.

Privés d'une grande part des droits précédemment perçus, à la suite de la réorganisation de la Ligue professionnelle (donc en fait de la Division 1 - Jupiler Pro League), les dirigeants de la Division 2 avaient accepté la proposition de la société Alfacam, dans l'espoir d'améliorer la visibilité et la notoriété de leur club respectif. Mais l'expérience tourna court. Face au peu de résultats concrets en termes de "retour publicitaire", les clubs de D2 mirent fin à cette collaboration dès octobre 2010. L'appellation "EXQI League" ne fut donc plus employée.

Nouvelle appellation[modifier | modifier le code]

Belgacom League

Le , l'opérateur belge de télécommunication « Belgacom » annonce s'être engagé à devenir le « sponsor titre » de la compétition de Division 2 de football à partir de la saison saison 2012-2013. Deux rencontres de chaque journée sont diffusées en direct sur la chaîne de télévision « Belgacom 11 ». La division 2 belge de football devient donc la « Belgacom League »[4]. Pour la saison 2014-2015, la dénomination Belgacom League change en Proximus League.

Réforme des championnats[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2016-2017, le championnat est réformé et devient la division 1B. Il ne compte plus que huit clubs professionnels. Le championnat garde "Proximus" comme sponsor. Le nombre de participants est réduit à 8 formations qui vont désormais s'affronter à deux reprises en matchs aller/retour, avec l'établissement de deux classements de période.

Le champion est l'équipe remportant les deux périodes. Dans le cas où deux équipes différentes remportent chacune une période, une finale par aller/retour est jouée.

Un classement général (Période 1 + Période 2) est établi.

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Aux temps des pionniers...[modifier | modifier le code]

Saison Champion Remarques
1897 Réserves FC Liégeois série appelée "Division 1"

- pas de montant

1898 Verviers FC série appelée "Division 1"

- pas de montant

1899 Skill FC de Bruxelles série appelée "Division 2"

- accepté et promu en Division 1

1900 Réserves Racing CB série appelée "Division 2"

- pas de montant

1901 Union Saint-Gilloise série appelée "Division 2" puis tour final appelé "Division 1"

- acceptée et promu en Division d'Honneur

1902 Olympia CB série appelée "Division 2" puis tour final appelé "Division 1"

- pas de montant

1903 Daring Club Bruxelles série appelée "Division 2" puis tour final appelé "Division 1"
1904 Réserves Union Saint-Gilloise série appelée "Division 2" puis tour final "Division 1"

- pas de montant

1905 Réserves Union Saint-Gilloise série appelée "Division 2" puis tour final appelé "Division 1"

- pas de montant

1906 Réserves Union Saint-Gilloise série appelée "Division 2" puis tour final appelé "Division 1"

- SC Courtraisien promu

1907 Beerschot AC série appelée "Division 2" puis tour final appelé "Division 1"
1908 RC de Gand série appelée "Division 2" puis tour final appelé "Division 1"
1909 Standard FC Liégeois série appelée "Division 2" puis tour final appelé "Division 1"

- accepté et promu en Division d'Honneur

Promotion[modifier | modifier le code]

  • Division partagée en deux séries (A) et (B) de même valeur à partir de la saison 1923-24. Seul le champion de chaque série fut promu en Division d'Honneur.
Saison Détails Champion Remarques
1910 Voir RC Malines Premier champion d'un 2e niveau national
1911 Voir RC de Gand
1912 Voir FC Liégeois
1913 Voir AA La Gantoise
1914 Voir Uccle sport
1915 Pas de compétitions (Guerre)
1916 Pas de compétitions (Guerre)
1917 Pas de compétitions (Guerre)
1918 Pas de compétitions (Guerre)
1919 Pas de compétitions
1920 Voir R Tilleur FC séries reformées comme en 1914, pas de montée/descente lors de cette saison.
1921 Voir Standard CL
1922 Voir Uccle Sport
1923 Voir R. FC Liégeois
1924 Voir (A) SC Anderlechtois
(B) White Star AC
Passage à 28 clubs (14+14)
1925 Voir (A) R Tilleur FC
(B) RCS Verviétois
1926 Voir (A) Racing CB
(B) FC Malinois

Division 1[modifier | modifier le code]

  • Division partagée en deux séries (A) et (B) de même valeur à partir de la saison 1931-32. Seul le champion de chaque série fut promu en Division d'Honneur.
  • Durant les "années de guerre", tous les clubs ne purent s'aligner et défendre leurs chances équitablement. En 1946, les séries sont reformées comme en 1944 mais en annulant les effets de certains relégations. La Fédération étala sur trois saisons le retour à la normale.
Saison Détails Champion(s) Remarques
1927 Voir Liersche SK série de 14 clubs
1928 Voir FC Malinois
1929 Voir R. FC Brugeois
1930 Voir R. Racing FC Montegnée
1931 Voir R. Racing de Gand
1932 Voir (A) TSV Lyra
(B) R. Racing CB
Passage à 28 clubs (14+14)
1933 Voir (A) Belgica FC Edegem
(B) R Tilleur FC
1934 Voir (A) White Star Woluwé AC
(B) K Berchem Sport
1935 Voir (A) R. FC Brugeois
(B) R. SC Anderlechtois
1936 Voir (A) FC Turnhout
(B) ARA La Gantoise
1937 Voir (A) RC Tirlemont
(B) R. Olympic Club Charleroi
1938 Voir (A) K Boom FC
(B) R. CS Brugeois
1939 Voir (A) SC Eendracht Aaslt
(B) R Tilleur FC
1940 Voir Compétitions interrompues puis finalement annulées (Deuxième Guerre mondiale)
1941 Voir Compétitions régionales aléatoires (Deuxième Guerre mondiale)
1942 Voir (A) R. CS La Forestoise
(B) R. Racing CB
28 clubs (14+14)
1943 Voir (A) K. Lyra
(B) K Berchem Sport
31 clubs (15+16)
1944 Voir (A) St-Niklaassche SK
(B) R. FC Liégeois
29 clubs (14+15)
1945 Voir Compétitions interrompues puis finalement annulées Bataille des Ardennes
1946 Voir (A) R. FC Brugeois
(B) K. Lyra
35 clubs (17+18)
1947 Voir (A) R. Uccle Sport
(B) R. Charleroi SC
34 clubs (17+17)
1948 Voir (A) RC Mechelen KM
(B) R Tilleur FC
Dorénavant 32 clubs (16+16)
1949 Voir (A) R. Stade Louvaniste
(B) R. FC Brugeois
1950 Voir (A) Daring CB SR
(B) Beeringen FC
1951 Voir (A) Union Royale St-Gilloise
(B) R. US Tournaisienne
1952 Voir (A) R. RC de Gand
(B) K. Beeringen FC

Division 2[modifier | modifier le code]

  • Division jouée en une seule série. Le champion et le deuxième classés furent promus en Division 1.
Saison Détails Champion Remarques
1953 Voir K. Lyra Retour à une série unique de 16 clubs.
1954 Voir K. Waterschei SV THOR
1955 Voir R. Daring CB
1956 Voir R. CS Verviétois
1957 Voir K. Waterschei SV THOR
1958 Voir K. Beeringen FC
1959 Voir R. Daring CB
1960 Voir K. SC Eendracht Aalst
1961 Voir K. FC Diest
1962 Voir K Berchem Sport
1963 Voir K. FC Malinois
1964 Voir Union Royale St-Gilloise
1965 Voir R. Racing White
1966 Voir K. SV Waregem
1967 Voir SK Beveren-Waas
1968 Voir ARA La Gantoise
1969 Voir AS Oostende KM
1970 Voir K. FC Diest
1971 Voir K. Cercle Brugge SV
1972 Voir K Berchem Sport
1973 Voir SK Beveren-Waas
1974 Voir R. Olympic Cl. Montignies s/S. La Division 1 passe à 20 clubs, montants supplémentaires.

Division 2 (avec tour final)[modifier | modifier le code]

  • Division jouée en une seule série. Jusqu'en 2004-05, le champion et le vainqueur d'un tour final à 4 sont promus en Division 1.
  • Depuis de 2005-06, le tour final regroupe un barragiste de D1 et 3 clubs de D2 (excepté en 2007-08).
Saison Détails Champion Vainqueur Tour final Remarques
1975 Voir K. RC Mechelen R. AA Louvièroise
1976 Voir K. FC Winterslag KV Kortrijk
1977 Voir K Boom FC R. AA Louvièroise
1978 Voir K. Waterschei SV THOR Genk K Berchem Sport
1979 Voir K. Cercle Brugge SV K. SC Hasselt
1980 Voir K. AA Gent KV Kortrijk
1981 K. SK Tongeren KV Mechelen
1982 R. FC Sérésien K. Beerschot VAV
1983 KV Mechelen K. Beringen FC
1984 K. St-Niklase SK Racing Jet Bruxelles
1985 RWD Molenbeek (RWDM) R. Charleroi SC
1986 K Berchem Sport Racing Jet Bruxelles
1987 K. St-Truidense VV K. FC Winterslag
1988 K. RC Mechelen K. Lierse SK
1989 K. FC Germinal Ekeren K. AA Gent
1990 RWD Molenbeek (RWDM) K. RC Genk
1991 K. SK Beveren K. SC Eendracht Aalst
1992 KFC Lommel SK K Boom FC
1993 R. FC Sérésien KV Oostende
1994 K. St-Truidense VV K. SC Eendracht Aalst
1995 K. SV Waregem K. RC Harelbeke La Division passe à 18 clubs à partir de cette saison.
1996 K. SC Lokeren R. Excelsior Mouscron
1997 K. SK Beveren K. VC Westerlo
1998 KV Oostende KV Kortrijk
1999 KV Mechelen K. FC Verbroedering Geel
2000 R. Antwerp FC R. AA Louvièroise
2001 KFC Lommel SK RWD Molenbeek (RWDM)
2002 KV Mechelen R. AEC Mons
2003 Cercle Brugge K. SV K. Heusden-Zolder SK
2004 FC Mol. Brussels Str. KV Oostende
2005 SV Zulte Waregem K. SV Roeselare
2006 Voir R. AEC Mons K. Lierse SK (D1) K. Lierse SK assure son maintien en D1
2007 Voir FCV Dender EH YR KV Mechelen
2008 Voir KV Kortrijk AFC Tubize Dossier Geel/Namur, 19 clubs en D2.
2009 Voir K. St-Truidense VV K. SV Roeselare (D1) K. SV Roeselare assure son maintien D1 - 19 clubs en D2.
2010 Voir K. Lierse SK K. AS Eupen 19 clubs en D2.
2011 Voir Oud Heverlee Leuven R. AEC Mons retour à 18 clubs.
2012 Voir R. Sporting du Pays de Charleroi SC K. RS Waasland-Beveren
2013 Voir KV Ostende Cercle Bruges KSV (D1) Cercle Bruges KSV assure son maintien en D1.
2014 Voir KVC Westerlo R. Mouscron-Péruwelz
2015 Voir K. St-Truidense VV OH Leuven
2016 Voir Royal White Star Bruxelles Le White Star se voit refuser sa licence professionnelle. Le club est renvoyé au 3e niveau. L'AS Eupen est repêché et promue en D1.

Division 1B[modifier | modifier le code]

8 équipes professionnelles jouent deux périodes de 14 matchs. Les gagnants de chaque période s'affrontent en finale si ils sont différents. Le gagnant est déclaré champion et monte en Division 1A.

Saison Détails Champion Finaliste
éventuel
Remarques
2017 Voir

Bilan[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous renseigne l'appellation actuelle ou la dernière employée par le club concerné avant sa disparition ou une éventuelle fusion. Les clubs dont le nom apparaît en "lettres italiques" n'existent plus.

54 clubs (matricules) différents ont conquis le titre au 2e niveau belge. Le tableau ci-après prend en compte les sacres gagnés lors des tours finaux organisés entre 1896 et 1909, donc avant la création de la "Promotion".

  • Dernière mise à jour: à la fin du championnat 2014-2015
Pl. Mat 1 Clubs Remarques Titres
1 10
25
R. Union St-Gilloise
YR KV Mechelen
dont 3 pour l'équipe "Réserves"
-
6
3 21
28
47
R. Tilleur FC
K. Berchem Sport
RWD Molenbeek
-
-
White Star AC: 2, Racing White: 2, RWDM: 1. disparu en 2002
5
6 2
3
4
6
7
11
12
24
52
373
2300
Daring Club Bruxelles
Club Brugge KV
R. FC Liège
R. Racing CB
K. AA Gent
K. RC Gent-Zeehaven
Cercle Brugge K. SV
K. RC Mechelen
KM Lyra
K. St-Truidense VV
K. SK Beveren
disparu en 1973
-
dont 1 pour l'équipe "Réserves"
dont 1 pour l'équipe "Réerves". Devenu St-Genenius-Rode Sport en 1963
-
-
-
-
disparu en 1972
-
plus d'équipe "Premières" depuis 2010
4
17 8
15
522
553
R. CS Verviers
R. Uccle Sport
Beringen FC
THOR Waterschei
disparu en 2015
disparu en 1990
disparu en 2002
disparu en 1988
3
21 16
17
22
30
31
35
41
58
90
221
246
1986
4451
R. Standard de Liège
R. FC Sérésien
R. Sporting de Charleroi
K. Lierse SK
KV Oostende
R. SC Anderlecht
K. FC Diest
K. Boom FC
K. VC Eendracht Aalst
K. St-Niklase SK
R. Olympic Cl. Charleroi
K. FC Lommel SK
K. SV Waregem
-
disparu en 1996
-
-
-
-
-
disparu en 1998
-
disparu en 2000
-
disparu en 2003
disparu en 2001
2
34 -
-
1
13
18
19
26
44
51
53
54
77
132
148
282
322
375
1936
2024
3530
3900
5381
6142
Skill FC de Bruxelles
Olympia Club de Bruxelles
R. Antwerp FC
K. Beerschot AC
K. Stade Leuven
KV Kortrijk
R. FC Tournai
R. AEC Mons
R. CS La Forestoise
AS Oostende
K. SK Tongeren
R. Racing FC Montegnée
RK. VK Tienen
KV Turnhout
K. SC Lokeren Oost-Vaanderen
K. FC Winterslag
K. FC Belgica Edegem
FC Molenbeek Brussels Strombeek
KVC Westerlo
K. Beerschot AC
K. FC Verbroering Dender EH
SV Zulte Waregem
Oud Heverlee Leuven
-
disparu en 1909
-
disparu en 1999
-
-
-
disparu en 2014
disparu en 1996
disparu en 1981
plus d'équipe "Premières" depuis 2013
disparu en 2014
-
-
-
devenu K. RC Genk en 1988
-
disparu en 2014
-
"ex-Germinal" disparu en 2013
-
-
-
1

1 Mat = renseigne le numéro matricule du club concerné.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il existe une série de « deuxième division » dès 1896, mais celle-ci est réservée aux équipes réserves des clubs participant au championnat national. Elle n'existe comme série nationale à part entière que depuis 1909.
  2. Une licence pour le football rémunéré est requise pour pouvoir jouer dans les deux plus hautes divisions belges.
  3. a et b « La division 2 en faillite virtuelle », sur RTBF Sport,‎ (consulté le 28 mai 2010)
  4. Foot belge: La division 2 devient la Belgacom League