Championnat de Belgique de football D2 1979-1980

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Division 2
1979-1980
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 63e
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Date du
au
Participants 16
Matchs joués 240 matches + 12 (TF)
Statut des participants Professionnel & Semi-professionnel
Affluence 949,400 spect,
Hiérarchie
Hiérarchie 2e niveau
Niveau supérieur Division 1
Niveau inférieur Division 3
Palmarès
Tenant du titre K. SV Cercle Brugge
Promu(s) en début de saison 2:
Hoeselt VV
Racing Jet Bruxelles
Relégué(s) en début de saison 2:
KV Kortrijk
R. AA Louviéroise<
Vainqueur K. AA Gent
Promu(s) 1+1:
K. AA Gent
+
KV Kortrijk
Relégué(s) 2:
Hoeselt VV
Royale Union
Buts 623 buts (591 + 32)
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Zaïre N'Dingi Bokila
(K. RC Harelbeke)
Drapeau : Belgique Danny Veyt
(St-Niklaasse SK) 17 buts

Navigation

Le Championnat de Belgique de football de Division 2 1979-1980 est la 63e édition du championnat de deuxième niveau national en Belgique.

La compétition conserve le même schéma que la saison précédente, à savoir une phase classique pendant laquelle les 16 équipes s'affrontent deux fois chacune en matches aller-retour. Le champion est directement promu en Division 1. Ensuite un tour final concerne quatre formations et désigne le second montant. À l'autre bout du classement, les deux derniers sont relégués en Division 3 en vue de la saison suivante.

Ejectée de l'élite près de dix ans plus tôt, La Gantoise termine son triste parcours qui la vit redescendre jusqu'en D3. Les Buffalos s'imposent devant Courtrai. Celui-ci, descendant de D1, limite la casse en remportant, en surclassement, le tour final. C'est la deuxième victoire des Courtraisiens dans cette mini-compétition alors que Tongres y connaît son 5e échec en cinq participations.

Les deux montants de Division 3 connaissent des fortunes diamétralement opposées. Si Hoeselt est rapidement distancé et ne peut éviter la dernière place, le Racing Jet se glisse au tour final.

Le deuxième descendant est la Royale Union qui perd son duel face à La Louvière et St-Trond.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Les matricules en gras indiquent les clubs qui existent toujours aujourd'hui, les autres ont disparu.

Clubs participant à la saison 1979-1980 du championnat de Division 2
# Nom[note 1] Mat. Ville Stades En D2 depuis (série) Total
en D2
Saison
précéd.
1 Koninklijke Voetbalclub Kortrijk 19 Courtrai Guldensporen en diminution1979-1980 (1er) 34e Division 1, 18e
2 Royale Association Athlétique Louviéroise 93 La Louvière du Tivoli en diminution1979-1980 (1er) 6e Division 1, 17e
3 Koninklijke Athletische Associatie Gent 7 Gand Jules Otten en augmentation 1975-1976 (5e) 20e 3e
4 Royale Union 10 St-Gilles Joseph Marien en augmentation 1976-1977 (4e) 12e 14e
5 Koninklijke Racing Club Mechelen 24 Malines O. Van Kesbeeck en diminution1976-1977 (4e) 28e 6e
6 Koninklijke Voetbalclub Mechelen 25 Malines achter de Kazerne en diminution1977-1978 (3e) 24e 10e
8 Koninklijke Football Club Diest 41 Diest De Warande en diminution1975-1975 (5e) 14e 4e
10 Koninklijke Sportklub Tongeren 54 Tongres Stedelijke en augmentation 1971-1972 (9e) 21e 2e
2 Koninklijke Boom Football Club 58 Boom du Parc communal en diminution1978-1979 (2e) 34e 12e
11 Koninklijke Sport-Club Eendracht Aalst 90 Alost Pierre Corneliss en augmentation 1977-1978 (3e) 16e 9e
12 Koninklijke Sint-Niklaasse Sportkring 221 Saint-Nicolas Stade Puyenbeke en augmentation 1964-1965 (16e) 33e 7e
13 Royal Olympic Montignies 246 Charleroi de La Neuville en diminution1975-1975 (5e) 17e 13e
14 Koninklijke Sint-Truidense Voetbal Vereniging 373 Saint-Trond Stayen en diminution1974-1975 (5e) 14e 12e
15 Koninklijke Racing Club Harelbeke 1615 Harelbeke Forestier en augmentation 1978-1979 (2e) 2e 11e
15 Hoeselt Voetbal Vereniging 2146 Hoeselt Caetsbeek en augmentation 1979-1980 (1er) 1re Division 3B, 1er
16 Racing Jet Bruxelles 4549 Jette Annexe du Heysel en augmentation 1979-1980 (1er) 1re Division 3A, 1er

Localisation des clubs[modifier | modifier le code]

Classements et Résultats[modifier | modifier le code]

Légende
  •      Champion de Belgique de Division 2 1980 et promu en Division 1 la saison suivante
  •      Club qualifié pour le tour final pour la montée en Division 1
  •      Club relégué en Division 3 la saison suivante
  • Abréviations

    en augmentation : club promu de Division 3 depuis la saison précédente
    en diminution : club relégué de Division 1 depuis la saison précédente

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 K. AA GENT 46 30 18 10 2 53 13 +40
2 KV Kortrijk en diminution 41 30 19 3 8 51 21 +30
3 K. SK Tongres 36 30 12 12 6 44 25 +19
4 K. Sint-Niklaasse SK 35 30 12 11 7 39 28 +11
5 Racing Jet Bruxelles en augmentation 32 30 11 10 9 32 32 0
6 R. Olympic Montignies 30 30 10 10 10 32 45 -13
7 K. RC Mechelen 29 30 11 7 12 42 47 -5
8 K. Boom FC 29 30 11 7 12 35 37 -2
9 K. RC Harelbeke 28 30 8 12 10 40 36 +4
10 K. SC Eendracht Aalst 27 30 9 9 12 36 38 -2
11 KV Mechelen 27 30 8 11 11 30 32 -2
12 K. FC Diest 27 30 7 12 10 26 33 -7
13 K. St-Truidense VV 26 30 10 6 14 37 46 -9
14 R. AA Louvièroise en diminution 26 30 9 8 13 30 44 -14
15 Royale Union 23 30 7 9 14 35 50 -15
16 Hoeselt VV en augmentation 18 30 6 6 18 29 64 -35

Leader du classement journée par journée[modifier | modifier le code]

Tableau des résultats[modifier | modifier le code]

Avec seize clubs engagés, 240 matches sont au programme de la saison.

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) GEN BOO DIE AAL HAR HOE KOR KVM LOU OLY JET RCM STN STT TON USG
K. AA Gent 4-1 2-0 0-0 5-0 4-0 3-2 0-0 0-0 3-0 0-0 3-0 1-0 2-0 1-0 1-0
K. FC Boom 0-1 1-1 3-0 3-4 3-0 0-2 1-0 1-0 3-1 1-0 3-4 0-3 3-2 1-1 3-0
K. FC Diest 2-1 1-0 0-0 0-0 1-1 0-1 2-1 0-0 1-1 0-0 3-1 0-1 3-1 1-0 0-0
K. SC Eendracht Aalst 0-2 2-1 1-0 2-1 5-2 0-0 0-0 1-1 1-2 0-2 2-0 2-3 1-1 1-2 0-1
K. RC Harelbeke 1-1 5-0 1-1 1-1 1-0 0-2 1-0 5-0 5-0 0-0 1-0 0-1 0-0 1-1 3-1
Hoeselt Vlug & Vrij 1-7 1-1 0-2 1-3 2-1 1-5 1-0 3-1 2-2 1-3 1-1 2-1 0-1 0-3 2-1
KV Kortrijk 1-2 0-0 2-0 4-2 1-0 3-0 3-0 0-2 3-0 3-0 1-0 1-2 3-0 1-2 2-0
KV Mechelen 0-0 2-0 0-0 0-0 1-1 3-1 0-2 1-1 0-1 2-1 2-2 2-2 3-1 3-1 3-0
R. AA Louvièroise 0-3 0-2 2-1 3-2 1-1 0-1 0-1 1-0 2-2 0-1 2-1 1-1 2-1 4-0 3-1
R. Olympic Montignies 1-1 0-0 1-0 3-2 1-1 2-1 1-2 1-0 0-1 0-0 1-3 2-0 2-1 2-1 1-1
Racing Jet Bruxelles 1-3 0-0 1-1 0-1 3-1 1-0 0-3 3-0 2-0 1-2 0-1 1-1 2-1 0-4 3-2
K. RC Mechelen 0-0 1-0 2-1 0-2 2-1 2-1 3-1 2-2 3-1 1-1 2-3 1-2 3-4 3-2 1-1
K. St-Niklaasse 0-1 0-2 1-1 0-0 1-1 1-1 1-0 1-1 4-0 1-0 0-1 1-1 1-0 1-1 5-2
K. St-Truidense 1-1 0-1 4-0 1-0 2-1 4-2 0-2 0-2 4-2 3-1 1-1 1-0 0-3 0-0 2-0
K. SK Tongeren 0-0 1-1 4-1 2-0 1-1 2-1 0-0 2-0 0-0 4-0 0-0 4-0 2-0 1-1 2-0
Royale Union 2-1 1-0 3-3 2-5 3-1 0-0 2-0 1-2 2-0 1-1 2-2 0-2 1-1 4-0 1-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

La saison en bref[modifier | modifier le code]

Depuis la saison 1974-1975, l'URBSFA a mise sur pied un système de "périodes". Le principe est que la compétition de 30 rencontres est partagée en 3 périodes de 10 rencontres: (1 à 10, 11 à 20 et 21 à 30).

  • Un classement distinct est établi par "période". Les trois vainqueurs de période se qualifient le tour final où il accompagne le 2e du classement général final.
  • Si le "Champion" ou le 2e classé, ou si un autre club gagne plus d'une période, on repêche le nombre de clubs nécessaire via le classement général final.
  • Un vainqueur de période ne peut pas prendre part au tour final s'il termine à une des deux places relégables. Familièrement, les "périodes" sont fréquemment appelées "tranches".

1re période[modifier | modifier le code]

Cette période concerne les 10 premières journées. Elle est disputée du au . Toutes les rencontres de la 10e journée se jouent le même jour à la même heure.

2e période[modifier | modifier le code]

Cette période concerne les matches des journées n°11 à 20. Elle est disputée théoriquement du au . Toutes les rencontres de la 20e journée se jouent le même jour à la même heure.

3e période[modifier | modifier le code]

Cette période concerne les 10 dernières journées. Elle est disputée du au . Toutes les rencontres des 29e et 30e journée se jouent le même jour à la même heure.

Tour final[modifier | modifier le code]

Participants[modifier | modifier le code]

KV Kortrijk (2e du général), K. SK Tongeren (3e du général), K. Sint-Niklaasse SK (4e du général), Racing Jet Bruxelles (5e du général) .

Classement final[modifier | modifier le code]

L'ordre des match du tour final est désigné par un tirage au sort, effectué au siège de l'URBSFA

Légende
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) KOR TON RJB NIK
1 KV Kortrijk 12 6 6 0 0 12 3 +9 KV Kortrijk 2-1 3-0 1-0
2 K. SK Tongeren 7 6 3 1 12 9 6 +3 K. SK Tongeren 0-1 2-2 2-1
3 Racing Jet Bxl 5 6 2 1 3 6 12 -6 Racing Jet Bxl 0-2 0-3 3-2
4 K. Sint-Niklaasse SK 0 6 0 0 6 5 11 -6 K. Sint-Niklaasse SK 2-3 0-1 0-1

Leader du tour final journée par journée[modifier | modifier le code]

KV Courtrai

Résumé du Tour final[modifier | modifier le code]

Courtrai réalise un parcours sans faute, empochant les six victoires possibles. Au soir de la 5e journée, la cause est entendue.

Le KV Kortrijk est le premier club à remporter le tour final de Division 2 pour la 2e fois (après son succès de de 1976). Tongres déplore un 5e échec en cinq participations.

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (11) Province de Brabant (3)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (2)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 3 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 2 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 2
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 2 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 1 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 0
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 3 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 3   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

La Gantoise et Courtrai sont promus en Division 1 d'où sont relégués le Sporting de Charleroi et Hasselt.

La Royale Union et Hoeselt sont renvoyés en Division 3; d'où sont promus le K. SV Oudenaarde et le R. FC Sérésien.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football D2 1979-1980
Champion K. AA Gent (4e titre)
Dauphin K. SK Tongeren[note 2]
Promotions et relégations
Promus en Division 2 K. SV Oudenaarde
R. FC Sérésien
Relégués en Division 3 Royale Union
Hoeselt VV

Début en D2[modifier | modifier le code]

Deux clubs évoluent pour la toute première fois de leur Histoire au 2e niveau du football belge. Ils sont les 111e et 112e clubs différents à atteindre ce niveau.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. Tongres termine vice-champion mais c'est Courtrai qui remporte le tour final et monte en Division 1.

Références[modifier | modifier le code]


Sources et liens externes[modifier | modifier le code]