KFC Diest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
KFC Diest
Logo du KFC Diest
Généralités
Nom complet Koninklijke Football Club Diest
Noms précédents Hoger op Diest FC
K. Tesamen Hogerop Diest
Fondation 1909
Statut professionnel amateur
Couleurs Noir et blanc
Stade De Warande
(8 000 places)
Siège Omer Van Audenhovenlaan
3290 Diest
Championnat actuel D3 Amateur
Président Drapeau : Belgique Rik Devos
Site web (nl) www.kfcdiest.be
Palmarès principal
National[1] Champion de Division 2 (2)
Champion de Division 3 (1)
Champion de Promotion (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Dernière mise à jour : 29 juin 2017.

Le Koninklijke Football Club Diest est un club de football belge basé à Diest, porteur du matricule 41. Il évolue en Division 3 Amateur lors de la saison 2017-2018. C'est la 60e saison qu'il dispute dans les séries nationales belges, dont 9 passées en première division.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts et premiers passages en nationales[modifier | modifier le code]

Le club est fondé en 1909 sous le nom Hoger op Diest Football Club et s'affilie à l'Union belge de football en 1919[2]. Le club débute dans les séries régionales limbourgeoises. Après sa troisième saison d'existence, l'équipe remporte le titre en troisième régionale et accède à la deuxième régionale. Un an plus tard, il passe vers les séries régionales du Brabant. En décembre 1926, le club reçoit le matricule 41[3].

Après dix saisons en « R2 », Diest remporte le titre et accède pour la première fois de son histoire à la Promotion, alors troisième et dernier niveau national, à l'aube de la saison 1931-1932. Ce premier passage dans les séries nationales dure cinq saisons, avec comme meilleure performance une troisième place en 1932-1933. Après avoir terminé avant-dernier dans sa série en 1936, le club est relégué vers les séries régionales.

Diest passe une décennie dans les championnats régionaux et en revient en Promotion qu'en 1945. Ce nouveau séjour au niveau national ne dure toutefois que deux ans. Après avoir annulé toutes les relégations subies pendant les championnats disputés durant la Seconde Guerre mondiale, l'URBSFA décide de ramener toutes les séries nationales à seize clubs en 1947. De ce fait, il y a six descendants dans la série de Promotion où joue le club, qui ne peut éviter la relégation. Un an plus tard, le club fusionne avec une autre équipe de la localité, le Standaard Athletiek Diest, porteur du matricule 230[3], et raccourcit son nom en Football Club Diest. En 1953, le club reçoit le titre de « SOciété Royale » et adapte son nom en Koninklijke Football Club Diest. Un an plus tard, le club remporte le titre en première provinciale brabançonne et effectue son retour dans les séries nationales, qui comptent désormais quatre niveaux.

Ascension vers la Division 1[modifier | modifier le code]

Après une première saison à lutter contre la relégation, le KFC Diest réalise une excellente campagne 1955-1956 ponctuée par un premier titre au niveau national, synonyme d'accession à la Division 3. Le club poursuit sur sa lancée et remporte un second titre consécutif, ce qui lui ouvre les portes de la Division 2 pour la première fois de son histoire. La première saison à ce niveau est difficile et le club termine à la quatorzième place, à égalité de points avec l'AS Ostende, relégué pour avoir concédé plus de défaites que le KFC Diest. Les résultats s'améliorent ensuite, le club terminant deux ans de suite en milieu de classement. La consécration vient en 1961 qui voit le club remporter le titre de champion de deuxième division grâce à son attaque, de loin la meilleure de la série, emmenée par Julien Van Roosbroeck qui termine meilleur buteur. Le club accède ainsi pour la première fois de son histoire à l'élite nationale.

Deux séjours au plus haut niveau[modifier | modifier le code]

Pour ses débuts en Division 1, le KFC Diest vit deux saisons tranquilles conclues en milieu de classement, à l'abri de la relégation. La saison 1963-1964 reste encore aujourd'hui la meilleure de l'histoire du club. Il conclut le championnat à la septième place, le plus haut classement qu'il ait jamais atteint, et arrive en finale de la Coupe de Belgique, où il s'incline après prolongation face à La Gantoise. Hélas, ces bonnes prestations ne sont pas rééditées la saison suivante, le club échouant à la dernière place, ce qui le fait rechuter en deuxième division. Le club met cinq ans pour revenir au plus haut niveau, à la faveur d'un titre de champion remporté en 1970. De retour dans une Division 1 qui se dirige vers le professionnalisme complet, le club doit lutter chaque année pour son maintien. En 1974-1975, il termine en position de relégable et retourne en Division 2. Il n'est plus jamais revenu en première division depuis.

Chute hors des séries nationales[modifier | modifier le code]

Le KFC Diest ambitionne de revenir directement parmi l'élite mais termine vice-champion, loin derrière Winterslag. Qualifié pour le tour final, le club s'écroule et termine à la dernière place. Le club dispute encore le tour final en 1978-1979 mais termine encore une fois à la dernière place. Il rentre ensuite dans le rang et ne sera plus jamais concerné par la lutte pour la montée en Division 1. Pire, en 1987, le club finit avant-dernier et doit redescendre en troisième division, trente ans après l'avoir quittée. Il n'y reste qu'une saison et revient ensuite en Division 2 à la faveur d'une fusion avec le FC Assent, club fondé en 1974 et porteur du matricule 8091[3] qui était passé en une décennie de la quatrième provinciale à la deuxième division. Le club conserve son matricule 41 et prend le nom de Koninklijke Tesamen Hogerop Diest.

La fusion n'apporte pas de grands résultats, le club se contentant de terminer dans le ventre mou du classement année après année. Le KTH Diest évite la relégation en 1995 grâce à la faiblesse du K Boom FC et du KFC Eeklo mais la saison suivante, il finit bon dernier et doit retourner en Division 3. Le club ne parvient pas à viser la remontée en deuxième division et termine le plus souvent dans la seconde moitié du classement durant les cinq saisons qui suivent sa relégation. En 2002, le club termine dernier dans sa série et retombe en Promotion. Il fait illusion deux ans en terminant dans le subtop mais en 2004-2005, il finit à l'avant-dernière place de sa série et est dès lors renvoyé en première provinciale brabançonne après plus d'un demi-siècle passé dans les séries nationales.

Club-ascenseur dans les séries provinciales[modifier | modifier le code]

Aux problèmes sportifs viennent s'ajouter les problèmes financiers. Le club vit une saison très difficile et est rapidement condamné à la dernière place. Il se met en faillite en fin de saison et une relégation administrative vient s'ajouter à la relégation sportive, renvoyant le club en troisième provinciale. Une nouvelle ASBL est mise sur pied pour reprendre le club et reprend l'ancien nom de KFC Diest ainsi que les couleurs noir et blanc historiques. En 2009, le club remporte le titre haut la main dans sa série, avec 28 victoires et deux partages en trente matches, et remonte en deuxième provinciale. Il termine vice-champion pour sa première saison et remporte ensuite le tour final, ce qui lui permet de revenir parmi l'élite provinciale. Pour son retour en « P1 », il finit à la cinquième place. Ce classement lui permet de disputer le tour final pour l'accession à la Promotion mais il est éliminé d'emblée. Il ne confirme pas cette performance par la suite et termine treizième en 2013, une place synonyme de relégation en deuxième provinciale à cause du grand nombre de clubs brabançons relégués depuis les séries nationales. Le KFC Diest remporte le titre deux ans plus tard et remonte ainsi en première provinciale en 2015.

Résultats dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Statistiques mises à jour le 30 juin 2017

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1re nationale 9 0
II 2e nationale 29 2 2
III 3e nationale 15 1
IV 4e nationale 5 1
V 5e nationale 1 0 1
 
  TOTAUX 59 4 2 1
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classement saison par saison[modifier | modifier le code]

Résultats du KFC Diest en divisions nationales
Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1931-32 HO Diest FC Promotion (D3) série D 7e/14
2 1932-33 HO Diest FC Promotion (D3) série D 3e/14
3 1933-34 HO Diest FC Promotion (D3) série D 6e/14
4 1934-35 HO Diest FC Promotion (D3) série D 9e/14
5 1935-36 HO Diest FC Promotion (D3) série C 13e/14 Relégué!
séries régionales
6 1945-46 HO Diest FC Promotion (D3) série B 13e/19
7 1946-47 HO Diest FC Promotion (D3) série A 16e/18 Relégué!
séries régionales et provinciales
8 1954-55 K. FC Diest Promotion série A 13e/16
9 1955-56 K. FC Diest Promotion série D 1er/16 Champion et promu!
10 1956-57 K. FC Diest Division 3 série A 1er/16 Champion et promu!
11 1957-58 K. FC Diest Division 2 14e/16
12 1958-59 K. FC Diest Division 2 6e/16
13 1959-60 K. FC Diest Division 2 7e/16
14 1960-61 K. FC Diest Division 2 1er/16 Champion et promu!
15 1961-62 K. FC Diest Division 1 12e/16
16 1962-63 K. FC Diest Division 1 10e/16
17 1963-64 K. FC Diest Division 1 7e/16
18 1964-65 K. FC Diest Division 1 16e/16 Relégué!
19 1965-66 K. FC Diest Division 2 11e/16
20 1966-67 K. FC Diest Division 2 4e/16
21 1967-68 K. FC Diest Division 2 7e/16
22 1968-69 K. FC Diest Division 2 7e/16
23 1969-70 K. FC Diest Division 2 1er/16 Champion et promu!
24 1970-71 K. FC Diest Division 1 14e/16
25 1971-72 K. FC Diest Division 1 13e/16
26 1972-73 K. FC Diest Division 1 14e/16
27 1973-74 K. FC Diest Division 1 12e/16
28 1974-75 K. FC Diest Division 1 18e/20 Relégué!
29 1975-76 K. FC Diest Division 2 2e/16 Tour final[saisons 1]
30 1976-77 K. FC Diest Division 2 12e/16
31 1977-78 K. FC Diest Division 2 6e/16
32 1978-79 K. FC Diest Division 2 4e/16 Tour final[saisons 2]
33 1979-80 K. FC Diest Division 2 12e/16
34 1980-81 K. FC Diest Division 2 14e/16
35 1981-82 K. FC Diest Division 2 10e/16
36 1982-83 K. FC Diest Division 2 12e/16
37 1983-84 K. FC Diest Division 2 10e/16
38 1984-85 K. FC Diest Division 2 10e/16
39 1985-86 K. FC Diest Division 2 12e/16
40 1986-87 K. FC Diest Division 2 15e/16 Relégué!
41 1987-88 K. FC Diest Division 3 série B 7e/16 Remontée![saisons 3]
42 1988-89 K. TH Diest Division 2 10e/16
43 1989-90 K. TH Diest Division 2 7e/16
44 1990-91 K. TH Diest Division 2 11e/16
45 1991-92 K. TH Diest Division 2 11e/16
46 1992-93 K. TH Diest Division 2 13e/16
47 1993-94 K. TH Diest Division 2 13e/16
48 1994-95 K. TH Diest Division 2 16e/18
49 1995-96 K. TH Diest Division 2 18e/18 Relégué!
50 1996-97 K. TH Diest Division 3 série B 13e/16
51 1997-98 K. TH Diest Division 3 série B 6e/16
52 1998-99 K. TH Diest Division 3 série B 8e/16
53 1999-00 K. TH Diest Division 3 série B 10e/16
54 2000-01 K. TH Diest Division 3 série B 14e/16
55 2001-02 K. TH Diest Division 3 série B 16e/16 Relégué!
56 2002-03 K. TH Diest Promotion série C 6e/16
57 2003-04 K. TH Diest Promotion série C 5e/16
58 2004-05 K. TH Diest Promotion série C 15e/16 Relégué!
séries provinciales
59 2016-17 K. FC Diest Division 3 Amateur VFV série B 13e/16 Barages![saisons 4]

Stade[modifier | modifier le code]

Vue du stade De Warande

Depuis ses débuts, le club évolue au Stade De Warande. L'enceinte comporte quatre tribunes, une assise de 1800 places, une grande debout de 4700 et deux petites debout derrière chaque goal de 750 places chacune. En 2006, la commune de Diest rachète le stade et les terrains du club pour lui permettre d'éponger ses dettes. Le KFC Diest est depuis le locataire du stade.

Article détaillé : Stade De Warande.

Anciens joueurs célèbres[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Belgique Jos Heyligen, international belge, commence sa carrière à Diest de 1966 à 1972.
  • Drapeau : Belgique Bruno Versavel, international belge natif de Diest, il effectue toute sa formation au club et y commence sa carrière professionnelle en 1985. Il revient ensuite au club de 2007 à 2011.
  • Drapeau : Belgique Eddy Voordeckers, international belge, commence sa carrière à Diest de 1976 à 1979.
  • Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Miroslav Pavlović, international yougoslave ayant participé à la Coupe du monde 1974, joue deux ans à Diest entre 1974 et 1976.
  • Drapeau : Belgique Timmy Simons, international belge natif de Diest, il joue en équipe première de 1994 à 1998.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Notes sur les classements saison par saison[modifier | modifier le code]

  1. Le club dispute le tour final pour la montée en Division 1 dont il termine dernier avec trois points et n'est donc pas promu.
  2. Le club dispute le tour final pour la montée en Division 1 dont il termine dernier avec un point et n'est donc pas promu.
  3. Le club fusionne avec le FC Assent et prend sa place en Division 2.
  4. Le club dispute et perd le match de barrages contre le SK Vlamertinge pour désigner un descendant supplémentaire éventuel. Vu que seuls deux clubs flamands ont été relégués de D1 Amateur, il n'y a pas de relégations en cascade et le club se maintient en D3 Amateur.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (nl) Fiche de l'équipe sur Belgian Soccer Database (HO Diest FC)
  3. a, b et c Foot 100 ASBL. Dictionnaire des clubs affiliés à l'URBSFA depuis 1895: archives de l'URBSFA

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]