Championnat de Belgique de football D2 1974-1975

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Division 2
1974-1975
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 58e
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Date du
au
Participants 16
Matchs joués 240 matches + 12 (TF)
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 2e niveau
Niveau supérieur Division 1
Niveau inférieur Division 3

Palmarès
Tenant du titre R. Olympic Montignies
Promu(s) en début de saison 5:
K. Waterschei SV THOR Genk
R. Tilleur FC
VG Ostende
R. AEC Mons
R. AA Louviéroise
Relégué(s) en début de saison 1:
K. Sint-Truidense VV
Vainqueur K. RC Malines
Promu(s) 2:
K. RC Malines
R. AA Louviéroise
Relégué(s) 3:
K. AS Eupen
R. Union SG
Crossing Club Schaerbeek
Buts 659 buts (632 + 27)
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : République fédérale d'Allemagne Harald Nickel (K. FC Turnhout)
20 buts

Navigation

Le Championnat de Belgique de football de Division 2 1974-1975 est la 58e édition du championnat de deuxième niveau national en Belgique. Il oppose 16 équipes, qui s'affrontent deux fois chacune en matches aller-retour. Le champion est directement promu en Division 1, tandis qu'un tour final opposant les équipes classées de la deuxième à la cinquième place est organisé pour désigner le second montant. À l'autre bout du classement, les trois derniers sont relégués en Division 3, ceci en raison de la relégation de trois équipes de première division, ramenée à 19 clubs en vue de la saison suivante.

Le titre échoit au Racing de Malines, qui remonte ainsi au plus haut niveau dix-sept ans après l'avoir quitté. Le principe du « tour final » reste maintenu et devient un grand classique de la saison de Division 2 belge. Boom, La Louvière, Tongres et le VG Ostende se qualifient pour cette mini-compétition. Les « Loups » s'avèrent être des spécialistes du genre, puisque douze mois après avoir remporté un tournoi similaire pour ressortir de Division 3, ils accèdent à l'élite nationale, pour la première fois de leur Histoire.

Dans le bas de tableau, on assiste à un petit événement puisque l'Union Saint-Gilloise est reléguée au 3e niveau pour la première fois (après 66 saisons, soit 58 en D1 et/ou 8 en D2). L'autre cercle bruxellois duCrossing de Schaerbeek accompagnent les « Apaches St-Gillois » en D3, ainsi que l'AS Eupen, laquelle avait pourtant disputé le barrage pour la montée la saison précédente.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Les matricules en gras indiquent les clubs qui existent toujours aujourd'hui, les autres ont disparu.

Clubs participant à la saison 1974-1975 du championnat de Division 2
# Nom[note 1] Mat. Ville Stades En D2 depuis (série) Total
en D2
Saison
précéd.
1 Koninklijke Sint-Truidense Voetbal Vereniging 373 Saint-Trond Stayen en diminution1974-1975 (1er) 10e Division 1 : 16e
2 Royale Union 10 Saint-Gilles Joseph Marien en diminution 1973-1974 (2e) 8e 13e
3 Koninklijke Voetbalclub Kortrijk 19 Courtrai Guldensporen en augmentation 1973-1974 (2e) 32e 11e
4 Koninklijke Racing Club Mechelen 24 Malines O. Van Kesbecck en augmentation 1969-1970 (6e) 26e 6e
5 Koninklijke Sportklub Tongeren 54 Tongres Stedelijke en augmentation 1971-1972 (4e) 16e 7e
6 Royal Crossing Club de Schaerbeek 55 Schaerbeek Parc Josaphat en diminution1973-1974 (2e) 9e 12e
7 Koninklijke Boom Football Club 58 Boom du Parc communal de Boom en augmentation 1971-1972 (4e) 30e 8e
8 Koninklijke Football Club Turnhout 148 Turnhout Stade Villapark en augmentation 1968-1969 (7e) 34e 9e
9 Koninklijke Sint-Niklaasse Sportkring 221 Saint-Nicolas Stade Puyenbeke en augmentation 1964-1965 (11e) 28e 15e
10 Koninklijke Oud-Leerlingen St-Eduardus Merksem Sport-Club 544 Merksem Stedelijke en augmentation 1973-1974 (2e) 6e 10e
11 Allgemeine Sportvereinigung Eupen 4276 Eupen Stade du Kehrweg en augmentation 1970-1971 (5e) 5e 4e
12 Royal Tilleur Football Club 21 Tilleur de Buraufosse en augmentation 1974-1975 (1er) 36e Division 3A, 2e
13 Koninklijke Vanneste Genoostschap Oostende 31 Ostende ?? en augmentation 1974-1975 (1er) 5e Division 3B, 1er
14 Royal Albert Elisabeth Club de Mons 44 Mons Tondreau en augmentation 1974-1975 (1er) 8e Division 3B, 2e
15 Royale Association Athlétique Louvièroise 93 La Louvière Stade du Tivoli en augmentation 1974-1975 (1er) 4e Division 3B, 3e
16 Kon. Waterschei Sport Verningin THOR Genk[note 2] 553 Genk André Dumont en augmentation 1974-1975 (1er) 22e Division 3A, 1er

Localisation des clubs[modifier | modifier le code]

Classements & Résultats[modifier | modifier le code]

Légende
  • Champion de Belgique de Division 2 1975 et promu en Division 1 la saison suivante
  • Club qualifié pour le tour final pour la montée en Division 1
  • Club relégué en Division 3 la saison suivante
Abréviations

en augmentation : club promu de Division 3 depuis la saison précédente
en diminution : club relégué de Division 1 depuis la saison précédente

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 K. RC Mechelen 41 30 17 7 6 52 27 +25
2 K. Boom FC 39 30 15 9 6 51 33 +18
3 R. AA Louviéroise en augmentation 39 30 13 13 4 46 23 +23
4 K. SK Tongeren 36 30 14 8 8 44 30 +14
5 VG Oostende en augmentation 36 30 12 12 6 38 27 +11
6 KV Kortrijk 34 30 13 8 9 37 30 +7
7 K. FC Turnhout 33 30 11 11 8 46 41 +5
8 K. Sint-Truidense VV en diminution 31 30 11 9 10 40 37 +3
9 K. Waterschei SV THOR Genk en augmentation 30 30 10 10 10 36 40 -4
10 R. AEC Mons en augmentation 29 30 12 5 13 37 44 -7
11 K. OLSE Merksem SC 26 30 6 14 10 40 49 -9
12 K. Sint-Niklaasse SK 25 30 8 9 13 28 36 -8
13 R. Tilleur FC en augmentation 24 30 9 6 15 42 48 -6
14 AS Eupen 23 30 9 5 16 32 49 -17
15 Royale Union 18 30 7 4 19 30 52 -22
16 R. Crossing Club de Schaerbeek 16 30 6 4 20 33 66 -33

Leader du classement journée par journée[modifier | modifier le code]

Résultats des rencontres[modifier | modifier le code]

Avec seize clubs engagés, 240 matches sont au programme de la saison.

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) BOO CRO EUP KOR LOU MER MON ASO RCM NIK STT TIL TON TUR USG WAT
K. Boom FC 1-0 6-1 1-1 0-0 1-1 2-0 0-0 3-2 0-1 2-0 4-0 2-2 5-3 3-0 3-1
R Crossing Molenbeek 1-3 1-2 1-0 2-2 0-1 0-3 1-3 1-2 2-0 3-1 0-0 0-3 1-2 0-4 2-0
AS Eupen 2-2 3-2 4-1 1-2 1-0 0-0 3-1 0-1 0-2 2-3 2-1 0-2 2-2 2-1 0-1
KV Kortrijk 0-1 3-1 3-1 0-1 1-1 0-0 2-0 2-1 1-0 0-0 2-1 1-0 3-1 2-0 4-0
R. AA Louvièroise 3-4 5-0 1-0 2-2 1-3 5-0 1-1 0-1 3-1 3-0 1-0 3-1 1-1 3-0 2-0
K. OLSE Merksem SC 1-2 2-2 1-1 1-1 1-1 4-1 2-2 2-5 1-0 1-2 3-1 2-2 0-0 1-0 2-2
R. AEC Mons 1-2 1-0 2-0 2-1 2-2 4-1 0-0 3-1 1-2 2-0 1-0 1-0 1-0 3-0 0-3
AS Oostende KM 2-0 4-0 1-0 3-1 1-0 3-1 2-0 1-0 0-1 4-0 2-1 0-0 2-2 2-1 0-1
K. RC Mechelen 1-1 1-0 2-0 2-0 0-1 2-2 3-0 0-0 3-1 3-1 2-1 0-0 4-1 2-0 1-1
K. St-Niklaasse SK 0-0 3-1 1-0 2-0 1-1 1-1 2-2 1-1 2-2 1-0 0-0 0-2 0-1 2-2 0-2
K. ST-TRuidense VV 0-0 2-2 2-2 3-0 0-0 2-0 2-1 0-0 1-0 2-2 2-0 4-0 0-0 4-1 2-0
R Tilleur FC 5-1 4-1 3-0 0-2 1-1 2-1 3-5 2-0 0-3 3-2 2-1 1-1 2-2 1-0 0-0
K. SK Tongeren 2-1 2-3 2-0 0-0 0-0 6-2 2-0 0-0 1-2 1-0 3-1 1-0 3-1 2-1 1-0
K. FC Turnhout 2-0 5-3 0-1 0-0 0-0 1-1 2-0 5-1 0-1 1-0 1-0 2-5 2-1 4-1 3-1
Royale Union 0-1 2-0 3-1 0-1 0-1 1-0 3-0 1-1 1-4 1-0 1-4 2-1 0-2 1-1 2-3
K. Waterschei SV THOR 1-0 2-3 0-1 1-3 0-0 1-1 2-1 1-1 1-1 2-0 1-1 4-2 3-2 1-1 1-1
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

La saison en bref[modifier | modifier le code]

Lors de cette saison, l'URBSFA innove avec la mise sur pied d'un système de "périodes". Le principe est que la compétition de 30 rencontres est partagée en 3 périodes de 10 rencontres: (1 à 10, 11 à 20 et 21 à 30).

  • Un classement distinct est établi par "période". Les trois vainqueurs de période se qualifient le tour final où il accompagne le 2e du classement général final.
  • Si le "Champion" ou le 2e classé, ou si un autre club gagne plus d'une période, on repêche le nombre de clubs nécessaire via le classement général final.
  • Un vainqueur de période ne peut pas prendre part au tour final s'il termine à une des deux places relégables. Familièrement, les "périodes" sont fréquemment appelées "tranches".

1re période[modifier | modifier le code]

Cette période concerne les 10 premières journées. Elle est disputée du au . Toutes les rencontres de la 10e journée se jouent le même jour à la même heure.

2e période[modifier | modifier le code]

Cette période concerne les matches des journées no 11 à 20. Elle est disputée du au . Toutes les rencontres de la 20e journée se jouent le même jour à la même heure.

3e période[modifier | modifier le code]

Cette période concerne les 10 dernières journées. Elle est disputée du au . Toutes les rencontres des 29e et 30e journée se jouent le même jour à la même heure.

Tour final[modifier | modifier le code]

  • 2e édition.

Participants[modifier | modifier le code]

K. Boom FC (2e du général), R. AA Louviéroise (3e du général), K. SK Tongeren (4e du général), K. VG Oostende (5e général).

Classement final[modifier | modifier le code]

L'ordre des matchs du tour final est désigné par un tirage au sort, effectué au siège de l'URBSFA

Légende
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) LOU BOO TON VGO
1 R. AA Louviéroise 9 6 4 1 1 7 4 +3 R. AA Louviéroise 2-1 1-0 1-0
2 K. Boom FC 6 6 2 2 2 10 8 +2 K. Boom FC 1-1 2-0 2-3
3 K. SK Tongeren 5 6 2 1 3 4 5 -1 K. SK Tongeren 1-0 1-1 2-0
4 K. VG Oostende 4 6 2 0 4 6 10 -4 K. VG Oostende 1-2 1-3 1-0

Leader du tour final journée par journée[modifier | modifier le code]

Royale Association athlétique louviéroiseK Boom FCK Sportclub TongresRoyale Association athlétique louviéroiseKV Ostende


Résumé du Tour final[modifier | modifier le code]

Ce tournoi est passionnant. Les quatre participants occupent la tête, à tour de rôle, lors des quatre premières journées.

La Louvière émerge en profitant du faux faux de Boom, à domicile, contre Ostende.

Meilleur buteur (hors tour final)[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs (top 10)[modifier | modifier le code]

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (10) Province de Brabant (2)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (4)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 4 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 2 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 2
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 2 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 0 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 2
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 1 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 3   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

Changement d'appellation[modifier | modifier le code]

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football D2 1974-1975
Champion K. RC Malines (2e titre)
Dauphin R. AA Louviéroise[note 3]
Promotions et relégations
Promus en Division 2 K. AA La Gantoise
Patro Eisden
Relégués en Division 3 K. AS Eupen
R. Union SG
Crossing Club Schaerbeek

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. L'abréviation « THOR » accolée au nom du club de Waterschei signifie: « Tot Herstel Onze Rechten » (littéralement: Jusqu'au rétablissement de nos droits). Il s'agissait aux origines d'une contestation du monde ouvrier envers le patronat, lorsque le cercle fut créé majoritairement par des ouvriers-mineurs.
  3. La R. AA Louviéroise termine troisième du classement mais remporte le tour final pour la montée en Division 1.

Références[modifier | modifier le code]


Sources et liens externes[modifier | modifier le code]