Championnat de Belgique de football D2 1981-1982

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Division 2
1981-1982
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 65e
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Date du
au
Participants 16
Matchs joués 240 matches + 12 (TF)
Statut des participants Professionnel & Semi-professionnel
Affluence 863,550 spect,
Hiérarchie
Hiérarchie 2e niveau
Niveau supérieur Division 1
Niveau inférieur Division 3

Palmarès
Promu(s) en début de saison 2:
K. Stade Leuven
Witgoor Sport Dessel
Relégué(s) en début de saison 2:
K. Beerschot VAV
K. Berchem Sport
Promu(s) 1+1:
R. FC Sérésien
K. Beerschot VAV
Relégué(s) 2:
Witgoor Sport Dessel
Racing Jet Bruxelles
Buts 638 buts (604 + 34)
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Zaïre N'Dingi Bokila
K. RC Harelbeke

Navigation

Le Championnat de Belgique de football de Division 2 1981-1982 est la 65e édition du championnat de deuxième niveau national en Belgique.

La compétition conserve le même schéma que la saison précédente, à savoir une phase classique pendant laquelle les 16 équipes s'affrontent deux fois chacune en matches aller-retour. Le champion est directement promu en Division 1. Ensuite un tour final concerne quatre formations et désigne le second montant. À l'autre bout du classement, les deux derniers sont relégués en Division 3 en vue de la saison suivante.

Cette édition est une de celles offrant un dénouement longtemps improbable. La première partie de l'exercice connaît un meneur surprise avec Saint-Trond VV. Celui-ci rentre complètement dans le rang par la suite et ne fait que de la figuration au tour final. Un Beerschot, autoritaire et revanchard de la punition qui l'a contraint à descendre, occupe la tête jusqu'au soir de l'avant-dernière journée. Mais les "Kielratten" se font coiffer au poteau par un épatant R. FC Sérésien. Ayant compté jusqu'à neuf points de retard sur les Anversois, les "Métallos" signent un magistral 22 sur 22 pour s'emparer du titre dans l'antre même de leur rival. Le matricule 17 atteint la D1 pour la toute première fois.

Le Beerschot doit se reporter sur le tour final qu'il domine et réintègre l'élite.

La lutte reste passionnante en base de classement. Finalement le Racing Jet et le promu du Witgoor Dessel terminent un rien trop court.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Les matricules en gras indiquent les clubs qui existent toujours aujourd'hui, les autres ont disparu.

Clubs participant à la saison 1980-1981 du championnat de Division 2
# Nom[note 1] Mat. Ville Stades En D2 depuis (série) Total
en D2
Saison
précéd.
1 Koninklijke Beerschot Voetbal en Atletische Vereniging 13 Anvers Kiel en diminution1981-1982 (1er) 1re D1, 15e [1]
2 Koninklijke Berchem Sport 28 Anvers Het Rooi en diminution1981-1982 (1er) 21e D1, 18e
3 Royal Football Club Sérésien 17 Seraing du Pairay en augmentation 1980-1981 (2e) 28e , 2e
4 Royal Charleroi Sporting Club 22 Charleroi Mambourg en diminution1980-1981 (2e) 25e 6e
5 Koninklijke Racing Club Mechelen 24 Malines O. Van Kesbeeck en diminution1976-1977 (6e) 30e 12e
6 Koninklijke Sportig Club Hasselt 37 Hasselt Stedelijke en diminution1980-1981 (2e) 24e 4e
7 Koninklijke Football Club Diest 41 Diest De Warande en diminution1975-1975 (7e) 16e 14e
8 Koninklijke Boom Football Club 58 Boom du Parc communal en diminution1978-1979 (4e) 36e 8e
9 Koninklijke Sport Vereniging Oudenaarde 81 Audenarde Burg. Thienpontstadion en augmentation 1980-1981 (2e) 3e 7e
10 Koninklijke Sport-Club Eendracht Aalst 90 Alost Pierre Corneliss en augmentation 1977-1978 (5e) 18e 3e
11 Royale Association Athlétique Louviéroise 93 La Louvière du Tivoli en diminution 1979-1980 (3e) 8e 10e
12 Koninklijke Sint-Truidense Voetbal Vereniging 373 Saint-Trond Stayen en diminution1974-1975 (7e) 16e 11e
13 Koninklijke Racing Club Harelbeke 1615 Harelbeke Forestier en augmentation 1978-1979 (4e) 4e 9e
14 Racing Jet Bruxelles 4549 Jette Annexe du Heysel en augmentation 1979-1980 (2e) 2e 13e
15 Koninklijke Stade Leuven 18 Louvain Den Dreef en augmentation 1981-1982 (1er) 29e D3A, 1er
16 Football Club Witgoor Sport Dessel 2065 Dessel Witgoorstadion en augmentation 1981-1982 (1er) 1re D3B, 1er

Localisation des clubs[modifier | modifier le code]

Classements et Résultats[modifier | modifier le code]

Légende
  •      Champion de Belgique de Division 2 1980 et promu en Division 1 la saison suivante
  •      Club qualifié pour le tour final pour la montée en Division 1
  •      Club relégué en Division 3 la saison suivante
Abréviations

en augmentation : club promu de Division 3 depuis la saison précédente
en diminution : club relégué de Division 1 depuis la saison précédente

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R. FC Sérésien 44 30 18 8 4 58 21 +37
2 K. Beerschot VAV en diminution 43 30 16 11 3 50 22 +28
3 K. SC Hasselt en diminution 36 30 14 8 8 47 32 +15
4 K. RC Harelbeke en diminution 36 30 11 14 5 54 39 +15
5 K. Berchem Sport en diminution 31 30 11 9 10 46 38 +8
6 K. Staden Leuven en augmentation 30 30 9 12 9 43 39 +4
7 K. SV Oudenaarde 30 30 9 12 9 35 42 -7
8 K. St-Truidense VV 29 30 11 7 12 35 33 +2
9 K. SC Eendracht Aalst 29 30 11 7 12 40 43 -3
10 K. FC Diest 26 30 11 4 15 36 55 -19
11 R. Charleroi SC 25 30 9 7 14 23 47 -24
12 K. RC Mechelen 25 30 7 11 12 32 39 -7
13 R. AA Louviéroise 25 30 7 11 12 23 31 -8
14 K. Boom FC 25 30 6 13 11 22 32 -10
15 Witgoor Sport Dessel en augmentation 23 30 6 11 13 34 59 -25
16 Racing Jet Bruxelles 23 30 5 13 12 26 32 -6

Leader du classement journée par journée[modifier | modifier le code]

RFC Sérésien (17)K Beerschot VACSaint-Trond VVKSC HasseltEendracht Alost
  • Le Beerschot ne joue pas lors de la 1re et de 2e journée. Les parties prévues, contre Witgoor Dessel puis à Charleroi, sont respectivement reportées au , soit avant la 9e journée et au , soit avant la 6e journée. Cela parce que les Kielratten épuisaient tous les recours contre la punition les renvoyant en D2, mais en vain.
  • En raison de la remise générale de la 17e journée, la chronologie ci-dessus doit s'interpréter en avançant les journées d'un cran vers la gauche. La no 17 prenant la place de la no 22.

Tableau des résultats[modifier | modifier le code]

Avec seize clubs engagés, 240 matches sont au programme de la saison.

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) BEE BSP BOO CHA DIE AAL HAR HAS LOU OUD RJB RCM SER STT SLE WIT
K. Beerschot VAV 2-1 1-1 4-0 6-1 2-2 0-0 2-1 4-0 0-0 2-0 1-0 0-1 2-0 2-0 2-1
K. Berchem Sport 0-2 1-1 6-0 4-0 2-2 5-2 0-4 0-0 0-1 1-0 2-0 1-1 0-1 0-0 2-1
K. Boom FC 0-0 0-0 0-1 0-0 2-1 0-0 1-1 1-0 3-0 1-0 2-2 1-0 2-0 1-2 0-0
R. Charleroi SC 0-2 0-3 2-1 3-2 1-3 0-0 0-1 0-0 1-1 1-1 1-4 1-1 0-2 2-1 3-0
K. FC Diest 2-0 0-5 2-0 0-1 2-1 1-3 2-0 1-0 1-1 4-0 2-1 1-1 0-2 1-0 1-2
K. SC Eendracht Aalst 0-0 0-1 2-1 2-0 2-0 1-2 3-0 1-2 2-1 0-0 1-1 1-0 2-0 3-2 2-3
K. FC Harelbeke 3-1 1-0 1-1 4-1 2-1 5-1 3-0 2-2 3-1 4-4 1-0 1-3 1-3 2-2 6-1
K. SC Hasselt 2-2 4-0 1-0 2-0 3-0 3-0 0-0 1-0 1-0 0-0 1-1 0-1 1-0 2-2 7-1
R. AA Louvièroise 1-2 0-1 0-0 3-0 2-1 1-1 1-0 0-1 1-1 1-1 0-1 1-2 1-1 1-0 1-1
K. SV Oudenaarde 0-1 1-1 2-1 0-0 4-4 4-1 1-1 5-3 1-0 2-0 1-0 0-2 2-0 2-2 2-2
Racing Jet Bruxelles 0-2 2-2 4-0 0-1 0-1 2-0 2-0 2-3 0-0 0-0 0-0 1-1 3-0 0-0 3-0
K. RC Mechelen 1-1 2-2 1-0 1-2 2-3 0-2 1-1 2-0 0-0 0-1 2-1 1-3 2-1 1-1 4-1
R. FC Sérésien 0-0 3-0 4-0 1-0 3-0 2-0 4-4 0-1 3-1 0-0 2-0 4-0 1-0 7-1 3-0
K. St-Truidense VV 2-2 2-3 3-1 0-0 0-1 2-1 0-0 1-1 3-1 2-0 0-0 4-2 2-1 1-1 3-0
K. Stade Leuven 2-2 4-2 1-1 2-0 4-1 1-2 1-1 2-1 0-1 4-0 2-0 0-0 1-2 1-0 4-1
Witgoor Sport Dessel 1-3 2-1 0-0 0-2 3-1 1-1 1-1 2-2 1-2 6-1 0-0 0-0 2-2 1-0 0-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

La saison en bref[modifier | modifier le code]

1re période[modifier | modifier le code]

Cette période concerne les 10 premières journées. Elle est disputée du au . Toutes les rencontres de la 10e journée se jouent le même jour à la même heure.

2e période[modifier | modifier le code]

Cette période concerne les matches des journées no 11 à 20. Elle est disputée du au . Toutes les rencontres de la 20e journée se jouent le même jour à la même heure.

La 16e journée a connu deux rencontres remises et reprogrammées ultérieurement. La 17e journée, prévue le a fait l'objet d'une remise générale. Elle est replacée le et fait office de dernière journée de la période. Seules cinq rencontres qui peuvent encore avoir une influence sur le classement de cette période sont jouées le dimanche à 15h00. À noter que des matchs de la 3e période ont été jouées entretemps.

3e période[modifier | modifier le code]

Cette période concerne les 10 dernières journées. Elle est disputée du au . Toutes les rencontres des 29e et 30e journée se jouent le même jour à la même heure.

Tour final[modifier | modifier le code]

Participants[modifier | modifier le code]

Classement final[modifier | modifier le code]

L'ordre des match du tour final est désigné par un tirage au sort, effectué au siège de l'URBSFA. Il est disputé du au .

Légende
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) BEE HAR HAS STT
1 K. Beerschot VAV en diminution 11 6 5 1 0 12 4 +8 K. Beerschot VAV en diminution 1-0 3-0 4-2
2 K. RC Harelbeke 8 6 3 2 1 11 5 +6 K. RC Harelbeke 1-1 4-2 4-0
3 K. SC Hasselt 4 6 1 2 3 7 12 -5 K. SC Hasselt 1-2 1-1 2-1
4 K. St-Truidense VV 1 6 0 1 5 4 13 -9 K. St-Truidense VV 0-1 0-1 1-1

Leader du tour final journée par journée[modifier | modifier le code]

K Beerschot VAC
  • La 1re journée s'est soldée par deux partages (1-1), et il n'y avait de "leader unique".

Résumé du Tour final[modifier | modifier le code]

Ce tour final n'atteint jamais l'intensité de son devancier de 1981. La première journée se solde par deux partages, mais ensuite le Beerschot se montre intraitable et aligne cinq succès. Les "Rats du Kiel" retrouvent la D1 une saison après l'avoir quittée.

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (10) Province de Brabant (3)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (3)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 5 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 1 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 2
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 1 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 2 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 1
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 2 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 2   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.

Admission et relégation[modifier | modifier le code]

Seraing et le Beerschot sont promus en Division 1 d'où sont relégués KV Mechelen, promu un an plus tôt via la tour final et Beringen, "sauvé" douze mois auparavant par la punition imposée au Beerschot.

Witgoor Dessel et le Racing Jet sont renvoyés en Division 3, d'où sont promus St-Nicolas/Waes, relégué de D2 la saison précédente et Overpelt-Fabriek qui atteint la D2 pour la première fois de son Histoire.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football D2 1981-1982
Champion R. FC Sérésien (1er titre)
Dauphin K. Beerschot VAV[2]
Promotions et relégations
Promus en Division 2 K. Sint-Niklaase SK
V&V Overpelt-Fabriek
Relégués en Division 3 Witgoor Sport Dessel
Racing Jet Bruxelles

Début en D2[modifier | modifier le code]

Deux clubs évoluent pour la première fois de leur Histoire au 2e niveau national du football belge. Ils sont les 113e et 114e clubs différents à atteindre ce niveau.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Beerschot a été sanctionné suite à affaire de falsification de compétition.
  2. Le Beerschot termine 2e du général, mais surtout a remporté le tour final.

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]