Championnat de Belgique de football D2 1951-1952

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Division 1
1951-1952
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 35e
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Date du au
Participants 32 clubs
Matchs joués 2x240 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 2e niveau
Niveau supérieur Div. d'Honneur 1951-1952
Niveau inférieur Promotion 1951-1952

Palmarès
Tenant du titre Union St-Gilloise SR
R. US Tournaisienne
Promu(s) en début de saison 4
R. RC de Gand
K. Daring Club Leuven
Rupel SK
THOR Waterschei
Relégué(s) en début de saison 2
Beeringen FC
R. FC Brugeois
Vainqueur K. Beringen FC
R. RC Gand
Promu(s) 2:
K. Beringen FC
R. RC Gand
Relégué(s) REDUCTION A UNE SEULE SERIE
14
en Division 3:
R. CS Brugeois
K. AV Dendermonde
K. FC Vigor Hamme
K. FC Herentals
AS Herstalienne SR
Helzold FC
FC Izegem
K. Daring Club Leuven
R. AEC Mons
Rupel SK
R. FC Sérésien
K. Tongerse SV Cercle
FC Turnhout
R. Uccle Sport
+
2
en Promotion:
R. FC Bressoux
US du Centre
Buts TOTAL: 1.712 buts
Meilleur(s) buteur(s) A: Drapeau : Belgique D. van Pottelberghe
FC Brugeois
B: Drapeau : Belgique Michel Bensch
Beringen FC

Navigation

Le Championnat de Belgique de football de Division 1 1951-1952 est la 35e édition du championnat de deuxième niveau national du football en Belgique. Pour la dernière fois, la compétition se déroule en deux séries de 16 clubs, dont les champions sont promus en Division d'Honneur.

Cette saison est la dernière lors de laquelle les séries nationales belges sont réparties sur trois niveaux. Une grande réforme intervient, avec une nouvelle répartition des séries, de nouvelles dénominations et la création d'un 4e niveau national.

En raison de l'application de cette grande réforme, aucun club n'est promu du 3e au 2e niveau, mais 14 clubs effectuebnt le trajet inverse. 4 clubs sont relégués directement vers le 4e niveau.

Grande réforme[modifier | modifier le code]

Pour la première fois depuis la création du 3e niveau national en 1926 et la réorganisation des séries qui a lieu cinq ans plus tard, l'URBSFA met en œuvre de grands changements quis'appliquent dès la saison suivante.

  • Réorganisation de la hiérarchie avec la création d'un 4e niveau national:
    • L'élite nationale ne change pas de forme et reste en une série de 16 clubs;
    • Le 2e niveau national est ramené de 32 à 16 clubs groupés en une seule série;
    • Le 3e niveau national est réduit de 64 à 32 clubs répartis en deux séries de 16 clubs;
    • Le 4e niveau national instauré compte 64 clubs répartis en 4 séries de 16 clubs.
  • Changements des appellations des différents niveaux de compétition:
    • La Division d'Honneur devient la Division 1;
    • La Division 1 devient la Division 2;
    • La Promotion devient la Division 3;
    • Le quatrième niveau national instauré hérite du nom de « Promotion ».
      • Le 5e niveau de la hiérarchie du football belge reçoit le nom de Première provinciale ou (en abrégé « P1 »). Il en a une par province belge donc 9 séries de 16 clubs [note 1]. Sous cette « P1 » viennent hiérarchiquement la « P2 » puis la « P3 » et la « P4 ». Ces deux derniers étages sont parfois créés plus tard, selon les provinces et en fonction de l'augmentation du nombre de clubs.

Procédures appliquées pour la réforme[modifier | modifier le code]

À partir de la saison suivante, la nouvelle Division 2 se compose de 16 équipes regroupées en un seules séries.

Ces clubs sont sélëctionnés comme suit:

  • 2 clubs relégués de Division d'Honneur 1951-1952.
  • 14 clubs de Division 1 1951-1952 (7 par série)


À partir de la saison suivante, la nouvelle Division 3 se compose de 32 équipes. Ces clubs sont sélëctionnés comme suit:

  • 14 clubs relégués de Division 1 1951-1952 (7 par série);
  • 16 clubs, classés de la 6e à la 15e place de chacune des quatre séries de Promotion 1951-1952;
  • 2 clubs vainqueurs d'un barrage entre les quatre 5e classés de Promotion 1951-1952.


Particularités[modifier | modifier le code]

  • Il n'y a aucun montant du 3e au 2e niveau.
  • Le dernier classé de chacune des deux séries de Division 1 1951-1952 sont relégués directement Promotion 1952-1953. Donc 2 clubs reculent de deux niveaux !
  • Le dernier classé de chacune des quatre séries de Promotion 1951-1952 sont relégués directement vers la série de Première provinciale de sa Province d'origine. Donc 4 clubs reculent de deux niveaux !

Changements d'appellation - Société Royale[modifier | modifier le code]

Durant l'intersaison, plusieurs clubs adaptent leur appellation après avoir été officiellement reconnus « Société Royale ».

Parmi ces changements de dénomination, figure celui du R. Courtrai Sports (matricule 19) qui adopte une appellation officielle en néerlandais et devient le Koninklijke Kortrijk Sports (matricule 19).

Clubs participants 1951-1952[modifier | modifier le code]

Trente-deux clubs prennent part à cette édition, soit le même nombre que lors de la saison précédente.

Les matricules renseignés en gras existent encore lors de la saison « 2012-2013 ».

Série A[modifier | modifier le code]

Clubs participant à la saison 1951-1952 du championnat de Division 1 - Série A
# Nom[note 2] Mat. Ville Stades En D2 depuis Total en D2 S. précédente
1 Royal Football Club Brugeois 3 Bruges De Klokke en diminution 1951-1952 (1re) 10 saisons Division d'Honneur 16e
2 Royal Cercle Sportif Brugeois 12 Bruges stade E. De Smedt en diminution 1946-1947 (6e) 8 saisons 11e Série B
3 Royal Uccle Sport 15 Uccle chaussée de Neerstalle en diminution 1948-1949 (4e) 30 saisons 3e Série A
4 Koninklijke Kortrijk Sports 19 Courtrai Guldensporenstadion en augmentation 1943-1944 (8e) 17 saisons 2e Série B
5 Royal Albert Elisabeth Club Mons 44 Mons stade Ch. Tondreau en augmentation 1949-1950 (3e) 7 saisons 9e Série B
6 Royal Football Club Renaisien 46 Renaix Parc Lagache en augmentation 1931-1932 (18e) 18 saisons 7e Série B
7 Royal White Star Athletic Club 47 Woluwe-St-L. rue Kelle en diminution 1947-1948 (5e) 15 saisons 2e Série A
8 Athletische Sportvereniging Oostende Koninklijke Maatsch. 53 Ostende Albertpark en augmentation 1949-1950 (3e) 19 saisons 5e Série B
9 Koninklijke Athletische Vereniging Dendermonde 57 Termonde ?? en augmentation 1950-1951 (2e) 5 saisons 13e Série B
10 Koninklijke Boom Football Club 58 Boom ?? en diminution 1949-1950 (3e) 17 saisons 14e Série B
11 Koninklijke Football Club Vigor Hamme 211 Hamme ?? en augmentation 1942-1943 (9e) 9 saisons 12e Série B
12 Union Sportive de Centre 213 Haine-St-P. ?? en augmentation 1948-1949 (4e) 12 saisons 10e Série B
13 Koninklijke Sint-Niklaasse Sportkring 221 St-Nicolas/Waas ?? en diminution 1947-1948 (5e) 7 saisons 3e Série B
14 Football Club Izegem 935 Izegem ?? en augmentation 1950-1951 (2e) 2 saisons 8e Série B
15 Royal Racing Club de Gand 11 Gand E. Hielstadion en augmentation 1951-1952 (1re) 8 saisons 1er Promotion B
16 Rupel Sportkring 2138 Boom ?? en augmentation 1951-1952 (1re) 1 saison 1er Promotion D

Localisations Série A[modifier | modifier le code]

Série B[modifier | modifier le code]

Clubs participant à la saison 1951-1952 du championnat de Division 1 - Série B
# Nom[note 2] Mat. Ville Stades En D2 depuis Total en D2 S. précédente
1 Koninklijke Beringen Football Club 522 Beringen Mijnstadion en diminution 1951-1952 (1re) 6 saisons Division d'Honneur 15e
2 Royal Club sportif Verviétois 8 Verviers stade de Bielmont en augmentation 1948-1949 (4e) 17 saisons 13e Série A
3 Royal Football Club Sérésien 17 Seraing stade du Pairay en augmentation 1931-1932 (18e) 20 saisons 14e Série A
4 Royal Stade Louvaniste 18 Louvain Leuvense Sportcentrum en diminution 1950-1951 (1re) 27 saisons 10e Série A
5 Royal Football Club Bressoux 23 Bressoux ?? en augmentation 1947-1948 (5e) 15 saisons 11e Série A
6 Koninklijke Lierse Sportkring 30 Lierre Het Lisp en diminution 1948-1949 (4e) 10 saisons 4e Série B
7 Koninklijke Lyra 52 Lierre Lyrastadion en diminution 1950-1951 (2e) 20 saisons 6e Série B
8 Koninklike Tongerse Sportvereniging Cercle 54 Tongres ?? en augmentation 1942-1943 (9e) 12 saisons 4e Série A
9 Association Sportive Herstalienne Société Royale 82 Herstal ?? en augmentation 1949-1950 (3e) 10 saisons 9e Série A
10 Koninklijke Football Club Herentals 97 Herentals ?? en augmentation 1941-1942 (10e) 10 saisons 6e Série A
11 Royal Racing Club Tirlemont 132 Tirlemont ?? en diminution 1938-1939 (11e) 17 saisons 5e Série A
12 Football Club Turnhout 148 Turnhout Villapark en diminution 1937-1938 (12e) 22 saisons 7e Série A
13 Koninklijke Sint-Truidense Voetbalvereniging 373 Saint-Trond Stayenveld en augmentation 1948-1949 (4e) 4 saisons 8e Série A
14 Football Club Helzold 1488 Helzold ?? en augmentation 1950-1951 (2e) 2 saisons 12e Série A
15 Koninklijke Daring Club Leuven 223 Kessel-Lo ?? en augmentation 1951-1952 (1re) 1 saison 1er Promotion A
16 Koninkjlijke Waterschei Sportvereniging Tot Herstel Onze Rechten 553 Waterschei stade A. Dumont en augmentation 1951-1952 (1re) 9 saisons 1er Promotion C

Localisations Série B[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

  • Le nom des clubs est celui employé à l'époque
Légende
  •      Champion et promu en Division d'Honneur la saison suivante
  •      clubs relégués en Division 3 la saison suivante
  •      clubs relégués en Promotion la saison suivante
Abréviations

en diminution : Relégué de Division d'Honneur
en augmentation : Promus de Promotion (D3)

Division 1A[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R. RC de GAND en augmentation 44 30 18 8 4 45 16 +29
2 R. FC Brugeois en diminution 42 30 19 4 7 69 34 +35
3 AS Oostende KM 39 30 17 5 8 61 42 +19
4 R. FC Renaisien 38 30 16 6 8 60 45 +15
5 K. Boom FC 36 30 15 6 9 54 41 +13
6 K. Sint-Niklaasse SK 35 30 15 5 10 56 47 +9
7 R. White Star AC 34 30 14 6 10 72 45 +27
8 K. Kortrijk Sport 33 30 13 7 10 52 50 +2
9 R. Uccle Sport 31 30 14 3 13 53 54 -1
10 K. FC Vigor Hamme 26 30 10 6 14 54 58 -4
11 R. AEC Mons 25 30 9 7 14 51 69 -18
12 K. AV Dendermonde 25 30 9 7 14 43 65 -22
13 FC Izegem 21 30 7 7 16 51 71 -20
14 Rupel SK en augmentation 21 30 7 7 16 29 48 -19
15 R. CS Brugeois 18 30 7 4 19 38 67 -29
16 US du Centre 12 30 3 6 21 30 66 -36

Tableau des résultats 1A[modifier | modifier le code]

Division 1B[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 K. BERINGEN FC en diminution 44 30 19 6 5 79 30 +49
2 R. RC Tirlemont 38 30 16 6 8 60 42 +18
3 K. Lyra 36 30 14 8 8 63 44 +19
4 K. Waterschei SV THOR en augmentation 36 30 15 6 9 72 50 +22
5 K. Lierse SK 34 30 14 6 10 67 46 +21
6 R. Stade Louvaniste 34 30 14 6 10 72 52 +20
7 R. CS Verviétois 33 30 14 5 11 56 48 +8
8 K. Sint-Truidense VV 30 30 11 8 11 58 56 +2
9 FC Turnhout 29 30 12 5 13 65 69 -4
10 K. FC Herentals 29 30 13 3 14 52 50 +2
11 FC Helzold 26 30 10 6 14 48 58 -10
12 AS Herstalienne SR 25 30 9 7 14 39 43 -4
13 K. Tongerse SV Cercle 24 30 9 6 15 31 80 -49
14 R. FC Sérésien 23 30 10 3 17 42 79 -37
15 K. Daring Club Leuven en augmentation 22 30 7 8 15 41 52 -11
16 R. FC Bressoux 17 30 6 5 19 49 95 -46

Tableau des résultats 1B[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (21) Province de Brabant (5)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (6)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 6 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 2 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 2
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 5 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 3 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 4
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 5 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 5   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

Le Racing de Gand et Beringen montent en Division d'Honneur, où ils remplacent le Racing CB et l'US Tournaisienne.

Quatorze équipes descendent en Division 3.

Le dernier de chaque série est relégué vers la nouvelle Promotion.

Aucun club ne monte depuis le 3e niveau.

Débuts au deuxième niveau national[modifier | modifier le code]

Deux clubs effectuent leurs débuts au 2e niveau national du football belge. Ils sont les 96e et 97e clubs différents à atteindre ce niveau.

Réforme: la fin du époque[modifier | modifier le code]

La réforme appliquée par l'URBSFA marque la fin d'une époque. Le remodelage de la hiérarchie ne se fait pas sans mal pour plusieurs clubs.

Au bout de 20 ans et sans mauvais jeu de mot, c'est une « division par 2 » qui se produit. la réduction du 2e niveau national de 2 à 1 seule série, et en même temps la réduction de son approvisionnement de 4 à 2 séries complique très sérieusement l'accès à ce deuxième échelon hiérarchique.

Plusieurs clubs considérés comme "piliers de la D2" vont rentrer dans le rang. Certains vont même progressivement disparaître des séries nationales, d'autres vont devoir contenter du statut de « bon club de D3 ».

Petit à petit, une nouvelle hiérarchie se met en place.

Question royale et…reconnaissance des associations[modifier | modifier le code]

Cette saison voit se terminer l'importante crise constitutionnelle qui secoue la Belgique depuis 1948 et connaît des ramifications sociales importantes. Un climat insurrectionnel prévaut dans certaines régions du pays. On déplore des morts et de nombreux blessés lors de manifestations. Des attentats à la bombe sont perpétrés ! Le nœud du problème est le retour au pays ou non de Sa Majesté le Roi Léopold III dont plusieurs décisions et prises de position durant la Seconde Guerre mondiale sont sujettes à de nombreuses critiques. La crise de la Question royale ne s'estompte pas avec la consultation populaire organisée par le gouvernement. Finalement, le , Baudouin, fils aîné de Léopold III est institué « Prince Royal » (il n'a pas encore 21 ans et ne peut donc régner). Il monte sur le trône et devient Baudouin Ier, Roi des Belges, le .

En parallèle à la fin de cette crise, de nombreuses associations (dont beaucoup de clubs de football) se voient officiellement reconnues "Société Royale". Un titre qui n'a pas pu être attribué « à temps » d'abord avec la période difficile du conflit mondial, puis, en raison de la crise évoquée ci-dessus.

Article détaillé : Question royale.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce nombre ne change pas lorsqu'en 1995, la Province de Brabant est administrativement scindée en deux territoires: Province du Brabant flamand et Province du Brabant wallon, l'un rattaché à la Région flamande et l'autre à la Région wallonne. Au sein de l'URBSFA, le Brabant reste unitaire.
  2. a et b Le nom des clubs est celui employé à l'époque.



Sources et liens externes[modifier | modifier le code]