Championnat de Belgique de football D2 1922-1923

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Promotion
1922-1923

Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 9e
Lieu Drapeau de la Belgique Belgique
Date du 10 septembre 1922
au 29 avril 1923
Participants 14 clubs
Matchs joués 182
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 2e niveau
Niveau supérieur Division d'Honneur 22-23
Niveau inférieur séries régionales
Palmarès
Tenant du titre Uccle Sport
Promu(s) en début de saison AS Herstalienne
AS Ostendaise
CS Schaerbeekois
White Star Woluwe AC
Relégué(s) en début de saison RC de Gand
FC Malinois
Vainqueur R. FC Liégeois
Promu(s) R. FC Liégeois
RC de Gand
Relégué(s) néant
Création d'une série supplémentaire
Buts 636 buts

Navigation

Cette page présente la neuvième édition du championnat Promotion (D2) belge.

Lors de ce championnat, le R. FC Liégeois et le RC de Gand dominent la saison et obtiennent assez aisément les deux places montantes.

Cette compétition ne renvoie aucune formation vers les séries régionales, la Fédération belge ayant décidé de "dédoubler" son deuxième niveau national. Pour ce faire, quatorze clubs sont promus à la fin de la saison. Cette décision sauve le R. Léopold CB (15e), fondateur du championnat en 1895, qui aurait dû quitter les séries nationales.

  • Le nom des clubs est celui employé à l'époque

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Quatorze clubs prennent part à cette édition, soit le même nombre que lors de la saison précédente.

Clubs participant à la saison 1922-1923 du championnat de Promotion
# Nom[note 1] Mat.[note 2] Ville Terrain[note 3] En D2 depuis (série) Total en D2 Saison précédente
1 Racing Club de Gand 11 Gand Emmanuel Hielstadion 1922-1923 (1re) 3 saisons Division d'Honneur 13e
2 Football Club Malinois 25 Malines Achter de Kazerne 1922-1923 (1re) 8 saisons Division d'Honneur 14e
3 Royal Léopold Club de Bruxelles 5 Uccle Parc Brugmann 1919-1920 (4e) 4 saisons 9e
4 Royal Football Club Liègois 4 Rocourt stade Vélodrome 1913-1914 (5e) 7 saisons 3e
5 Stade Louvaniste 18 Louvain ?? 1909-1910 (9e) 9 saisons 5e
6 Tilleur Football Club 21 Ougrée site du Bois d'Avroy 1909-1910 (9e) 9 saisons 6e
7 Football club Bressoux 23 Bressoux ?? 1911-1912 (7e) 7 saisons 8e
8 Lyra Turn en Sportvereniging 52 Lierre Lyrastadion, Mechelsesteenweg 1913-1914 (5e) 5 saisons 7e
9 Excelsior Football Club Hasselt 37 Hasselt ?? 1921-1922 (2e) 2 saisons 10e
10 Liersche Sportkring 30 Lierre) Lispersteenweg 1921-1922 (2e) 2 saisons 4e
11 White Star Woluwe Athletic Club 47 Woluwe-St-L. rue de Kelle 1922-1923 (1re) 1 saison Séries inférieures
12 Association Sportive Ostendaise 53 Ostende Albertpark 1922-1923 (1re) 1 saison Séries inférieures
13 Association Sportive Herstalienne 82 Herstal ?? 1922-1923 (1re) 1 saison Séries inférieures
14 Club Sportif de Schaerbeek 451 Schaerbeek Parc Josaphat 1922-1923 (1re) 1 saison Séries inférieures
Voir l’image vierge
Localisation des clubs engagés en « Promotion 1922-1923 »

Localisation des clubs bruxellois[modifier | modifier le code]

Brussels-Main-Football-Stadiums-2.png
Les 3 cercles bruxellois sont :
(12) CS Schaerbeek
(14) White Star AC
(23) R.Léopold CB

Localisation des clubs liégeois + Herstal[modifier | modifier le code]

Liege-Main-Football-Stadium.png
Les 3 cercles liégeois sont :
(1) FC Liégeois
(16) FC Bressoux
Tilleur FC
+
(13) AS Herstalienne

Classement[modifier | modifier le code]

Légende
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R. FC LIEGEOIS 43 26 20 3 3 59 16 +43
2 RC de Gand en diminution 42 26 20 2 4 87 20 +67
3 Tilleur FC 35 26 16 3 7 68 36 +32
4 FC Malinois en diminution 31 26 14 3 9 46 35 +11
5 Stade Louvaniste 30 26 11 8 7 47 15 +32
6 Liersche SK 29 26 12 5 9 47 43 +4
7 White Star Woluwe AC en augmentation 28 26 12 4 10 39 45 -6
8 FC Bressoux 25 26 10 5 11 46 40 +6
9 TSV Lyra 21 26 7 7 12 37 47 -10
10 Excelsior FC Hasselt 20 26 7 6 13 39 53 -14
11 AS Herstalienne en augmentation 17 26 6 5 15 31 54 -23
12 CS Schaerbeekois en augmentation 15 26 6 3 17 22 63 -41
13 R. Léopold CB 14 26 4 6 16 43 72 -29
14 AS Ostendaise en augmentation 14 26 4 6 16 25 67 -42

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Résultats des rencontres[modifier | modifier le code]

Avec quatorze clubs engagés, 182 matches sont au programme de la saison.


Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) BRE RCG HAS HER LEO FCL LIE LOU LYR FCM ASO SCH TIL WSW
FC Bressoux - - - - - - - - - - - - -
RC de Gand - - - - - - - - - - - - -
Excelsior FC Hasselt - - - - - - - - - - - - -
AS Herstalienne - - - - - - - - - - - - -
Léopold CB - - - - - - - - - - - - -
FC Liégeois - - - - - - - - - - - - -
Liersche SK - - - - - - - - - - - - -
Stade Louvaniste - - - - - - - - - - - - -
TSV Lyra - - - - - - - - - - - - -
FC Malinois - - - - - - - - - - - - -
AS Ostendaise - - - - - - - - - - - - -
CS Schaerbeek - - - - - - - - - - - - -
Tilleur FC - - - - - - - - - - - - -
White Star Wol. FC - - - - - - - - - - - - -
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

  • Champion : R. FC Liégeois (2e titre en D2)
  • Quatrième titre de "D2" pour la Province de Liège.
Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (6) Province de Brabant (4)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (4)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 3 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 3 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 0
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 1 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 1 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 4
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 1 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 1   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Montée / Relégation[modifier | modifier le code]

Le R. FC Liégeois savoure enfin le droit de retourner en Division d'Honneur après cinq saisons passées en Promotion. Le RC de Gand remonte lui douze mois après sa relégation.

À la fin de ce championnat, il n'y a aucun relégué. La Fédération belge avait décidé de faire dédoubler le niveau, qui concernera 28 clubs, répartis en deux séries de 14, à partir de la saison suivante.

Promus depuis les divisions inférieures: Dolhain FC, VV Oude God Sport, St-Ignace SC Anvers, Racing FC Montegnée, Skill Racing Union, AEC Mons, US Tournaisienne, CS La Forestoise, SV Blankenberghe, AS Renaisienne, Vilvorde FC, AA Termondoise, Entente Tamines, Fléron FC.

Débuts en séries nationales et en "D2"[modifier | modifier le code]

Quatre clubs jouent pour la première fois dans les séries nationales du football belge. Ils sont les 44e, 45e, 46e et 47e clubs différents à y apparaître et les 29e, 30e, 31e et 32e différents au 2e niveau national.

Divisions inférieures[modifier | modifier le code]

À cette époque, les compétitions ne connaissent pas encore la même hiérarchie que celle qui est la leur de nos jours. C'est essentiellement après la Première Guerre mondiale que la pyramide va se constituer.

Depuis 1909-1910, sous les deux séries nationales (Division d'Honneur et Promotion), se déroulent des championnats régionaux. Les clubs sont regroupés par zones géographiques. Celles-ci ne tiennent pas toujours compte du découpage administratif des provinces, eu égard au petit nombre de clubs que connaissent certaines régions. Au fil des saisons, une hiérarchie de "Divisions" s'installe dans les différentes régions.

Des test-matches (appelés aussi barrages) sont organisés entre les vainqueurs de zones. À la fin d'un parcours, se compliquant au fil des saisons, les gagnants montent en Promotion.

Au fil des années, la montée vers la Promotion est déterminée par ces test-matches. Toutefois, un "principe d'élection" reste en vigueur pendant plusieurs saisons. Un « système de licence » bien avant l'instauration des fameux sésames actuels en quelque sorte.

Selon les régions (et selon les sources que l'on retrouve les concernant), les appellations Division 2 ou Division 3 sont courantes. Cela vient du fait que certaines séries régionales conservèrent le nom (Division 2) qu'elles portent avant la création de la Promotion. En effet, avant cela leur vainqueurs de ces séries prenaient part au tournoi de fin de saison (appelé « Division 2 »,) par zones géographiques et alors que le tournoi final regroupant les vainqueurs de zone s'appelle « Division 1 ». Localement d'autres séries sont considérées comme « Division 3 » et en portent le nom.

Mais il est bon de savoir qu'à cette époque pour la Fédération belge, il n'y a donc que deux "divisions nationales".

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. Les matricules indiqués le sont à titre purement indicatifs, car ils n'existaient pas encore à l'époque. Pour rappel, la première liste de numéro matricule n'est publiée qu'en décembre 1926.
  3. Certains terrains renseignés doivent encore faire l'objet de vérifications/confirmations. La terminologie « stade » ne devient usuelle que plusieurs années plus tard.



Sources[modifier | modifier le code]