Championnat de Belgique de football D2 1967-1968

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Division 2
1967-1968
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 51e
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Date du
au
Participants 16
Matchs joués 240 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 2e niveau
Niveau supérieur Division 1 1967-1968
Niveau inférieur Division 3 1967-1968

Palmarès
Tenant du titre Beveren-Waas SK
Promu(s) en début de saison 2:
R. RC Tirlemont
R. RC Tournaisien
Relégué(s) en début de saison 2:
ARA La Gantoise
R. Tilleur FC
Vainqueur ARA La Gantoise
Promu(s) 2:
ARA La Gantoise
UR St-Gilloise
Relégué(s) 2:
K. RC Mechelen
R. RC Tirlemont
Buts 620 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Pays-Bas Hendrik van Nee
AA Gent

Navigation

Le Championnat de Belgique de football de Division 2 1967-1968 est la 51e du championnat de deuxième niveau national en Belgique. Il oppose 16 équipes, qui s'affrontent deux fois chacune en matches aller-retour. Au terme de la saison, le champion et son dauphin sont promus en Division 1, alors que les deux derniers classés sont relégués en Division 3.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Seize clubs prennent part à cette édition, soit le même nombre que lors de la compétition précédente. Les matricules renseignés en gras existent encore lors de la saison « 2014-2015 ».

Localisation[modifier | modifier le code]

Clubs participant à la saison 1967-1968 du championnat de Division 2
# Nom[note 1] Mat. Ville Stades En D2 depuis Total
en D2
Saison
précéd.
1 Association Royale Athlétique La Gantoise 7 Gand Jules Otten en diminution 1967-1968 (1re) 12 saisons Division 1, 15e
2 Royal Tilleur Football Club 21 Tilleur Buraufosse en diminution 1967-1968 (2e) 31 saisons Division 1, 16e
3 Royal Club Sportif Verviétois 8 Verviers stade de Bielmont en diminution 1961-1962 (7e) 28 saisons 10e
4 Union Saint-Gilloise Société Royale 10 St-Gilles Joseph Marien en diminution 1965-1966 (3e) 6 saisons 11e
5 Royal Football Club Sérésien 17 Seraing du Pairay en augmentation 1965-1966 (3e) 25 saisons 5e
6 Koniklijke Racing Club Mechelen 24 Malines O. Van Kesbeeck en augmentation 1966-1967 (2e) 18 saisons 9e
7 Koniklijke Berchem Sport 28 Berchem Het Rooi en diminution 1966-1967 (2e) 14 saisons 14e
8 Koninklijke Football Club Diest 41 Diest De Warande en diminution 1965-1966 (3e) 7 saisons 4e
9 Athletische sportvereniging Oostende Kon. Maatschappij 53 Ostende Albert Park en augmentation 1961-1962 (7e) 32 saisons 6e
10 Koninklijke Football Club Herentals 97 Herentals St-Janneke en augmentation 1961-1962 (7e) 18 saisons 12e
11 Koninklijke Sint-Niklaasse Sportkring 221 St-Nicolas/Waas Puyenbeke en augmentation 1964-1965 (4e) 21 saisons 8e
12 Royal Crossing Club de Molenbeek 451 Molenbeek Sippelberg en augmentation 1962-1963 (6e) 6 saisons 3e
13 Koninklijke Waterschei Sportvereniging THOR Genk [note 2] 553 Genk André Dumont en augmentation 1964-1965 (4e) 17 saisons 7e
14 Patro Eisden 3434 Eisden ?? en diminution 1961-1962 (7e) 11 saisons 13e
15 Royal Racing Club Tournaisien 36 Tournai Drève de Maire en augmentation 1967-1968 (1er) 14 saisons 1er Division 3A
16 Royal Racing Club Tirlemont 132 Tirlemont Julien Bergé en augmentation 1967-1968 (1er) 23 saisons 1er Division 3B

Classement & Résultats[modifier | modifier le code]

  • Le nom des clubs est celui employé à l'époque
Légende
  •      Champion et promu en Division 1 la saison suivante
  •      Promu en Division 1 la saison suivante
  •      clubs relégués en Division 3 la saison suivante
Abréviations

en diminution : Relégué de Division 1
en augmentation : Promu de Division 3

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 ARA LA GANTOISE en diminution 43 30 18 7 5 58 28 +30
2 Union St-Gilloise SR 43 30 17 6 7 42 26 +16
3 K. Waterschei SV Thor Genk 39 30 16 5 9 60 33 +27
4 K. Berchem Sport 35 30 14 8 8 50 24 +26
5 Patro Eisden 34 30 15 5 10 37 25 +12
6 AS Oostende KM 34 30 14 7 9 43 37 +6
7 K.FC Diest 32 30 9 12 9 38 36 +2
8 R. CS Verviétois 32 30 12 5 13 44 50 -6
9 K. Sint-Niklaasse SK 32 30 10 9 11 40 41 -1
10 R. Tilleur FC en diminution 29 30 10 7 13 36 42 -6
11 K. FC Herentals 26 30 10 7 13 42 55 -13
12 R. FC Sérésien 24 30 8 10 12 34 46 -12
13 R. Crossing FC Molenbeek 23 30 8 10 12 22 41 -19
14 R. RC Tournaisien en augmentation 22 30 10 5 15 37 45 -8
15 K. RC Mechelen 20 30 6 8 16 19 37 -18
16 R. RC Tirlemont en augmentation 12 30 4 7 19 18 54 -36

Leader du classement journée par journée[modifier | modifier le code]

La « ligne du temps » ci-dessous renseigne le premier du classement « à la fin des journées effectives » et « ce chronologiquement par rapport au plus grand nombre de parties jouées ». Concrètement cela signifie l'équipe totalisant le plus de points quant au moins une formation a disputé le nombre de journées en question, que ce leader ait ou pas joué ce nombre de matches. Cela essentiellement en cas de remises partielles ou de rencontres décalées.

  • En cas d'égalité de points et de victoires, le leader donné est l'équipe ayant la meilleure différence de buts, même si pour rappel ce critère n'est pas pris en compte pour départager les formations en cas de montée ou descente.
KAA La GantoiseRoyale Union Saint-GilloiseKAA La GantoiseSint-Niklaasse SKKAA La Gantoise

(*) U-W: 1re journée, égalité parfaite entre Union St-Gilloise et THOR Waterschei, tous deux vainqueurs « 3-1 ».

Note: la 15e journée a été remise intégralement et reprogrammée entre la 20e et la 21e. Sur la ligne du temps ci-dessus, il faut considérer la 15e comme la n°16 du programme initial, la 16e comme la n° 17, et ainsi de suite. À partir de la 21e, le décalage a disparu.

Résultats des rencontres[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) BSP CRO DIE GAN HER RCM OST PAT SER STN USG TIL TIR TOU VER WAT
K. Berchem Sport 4-0 2-0 1-1 1-1 0-2 3-0 0-1 2-2 2-2 0-0 3-0 1-1 5-1 2-0 1-1
R. Crossing FC Molenbeek 0-8 1-1 1-0 2-1 1-0 0-2 0-0 3-0 1-1 0-2 1-0 1-0 1-0 2-2 0-1
K. FC Diest 1-0 1-1 2-1 0-1 1-1 1-1 2-0 1-1 2-0 0-1 2-0 3-1 2-0 1-1 1-1
ARA La Gantoise 0-0 1-0 3-0 1-0 2-1 3-1 3-0 2-0 3-1 0-0 1-1 1-0 1-1 1-2 1-2
K. FC Herentals 2-0 1-2 2-2 2-5 1-1 1-2 2-2 3-0 1-1 1-2 2-1 2-0 6-3 2-1 1-6
K. RC Mechelen 0-0 1-0 0-0 1-4 1-2 0-0 1-0 1-0 0-1 0-0 0-1 0-0 0-1 3-1 0-1
AS Oostende KM 3-2 0-0 1-1 1-2 1-3 1-0 1-0 0-0 0-0 2-1 5-0 4-1 3-1 3-1 1-0
Patro Eisden 1-0 0-0 2-1 0-1 2-0 3-0 3-1 4-0 2-1 3-0 0-0 2-0 1-0 2-0 1-1
R. FC Sérésien 0-1 1-0 0-0 2-4 6-0 1-0 1-1 3-2 0-1 2-2 1-1 2-1 1-1 1-2 1-0
K. St-Niklaasse SK 0-1 2-0 3-1 2-2 1-2 3-1 1-3 1-2 1-1 2-2 2-1 2-0 2-3 3-0 1-0
UR St-Gilloise 1-0 3-0 3-0 0-2 1-0 1-0 2-1 2-0 6-2 1-0 1-0 3-1 1-0 2-1 2-1
R. Tilleur FC 2-1 0-0 2-0 4-3 4-0 0-1 1-3 1-0 1-1 2-2 2-0 2-0 1-2 1-3 3-1
R. RC Tirlemont 0-2 2-2 1-5 0-2 1-1 1-1 0-1 2-0 2-0 1-3 1-0 0-3 0-6 0-0 1-2
R. RC Tournaisien 0-2 1-1 0-2 1-2 1-1 4-1 1-0 2-1 0-1 0-0 2-1 2-0 0-1 1-2 1-3
R. CS Verviétois 1-3 3-2 2-2 1-5 3-0 3-1 3-0 0-1 2-4 3-1 1-0 1-1 3-0 0-1 1-5
K. Waterschei SV THOR 1-2 3-0 4-3 1-1 2-1 4-1 5-1 0-2 2-0 4-0 2-2 3-1 0-0 3-1 0-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Résumé[modifier | modifier le code]

Deux trios occupent les premières places après cinq journées, St-Nicolas/Waas, La Gantoise et l'Union St-Gilloise sont à égalité avec 8 points et 3 victoires. Berchem, le Racing de Malines (2 victoires) et le Crossing Molenbeek (1 victoire) comptent 7 points. Trois équipes n'ont pas encore gagné: Tilleur (3) qui redescend de « D1 », Verviers et les promus du RC Tournai (1).L'autre montant de « D3 », le RC Tirlemont avec 2 points est intercalé entre les formations sans victoire.

Plus régulière, l'Union est la dernière à rester invaincue. Elle s'isole en tête. Après 11 journée, les St-Gillois (18) devancent le Patro Eisden (16) et un trio composé de La Gantoise, Diest et Ostende (13). En fin de tableau, aucune formation n'est encore vraiment distancée. Le RC Tournai (8) précède Herentals et Tirlemont (6), tandis que Verviers (5) ferme la marche.

Lors de la 13e journée, les « Unionistes » subissent leur premier revers (3-0) au Patro Eisden, leur premier poursuivant. Les Limbourgeois qui avaient perdu à Tournai (2-1) avant de recevoir le leader, gâchent leur belle prestation en s'inclinant ensuite à Seraing`(3-2). La Gantoise en profite pour reprendre la deuxième place, pendant que Berchem et Waterschei se rapprochent également. St-Nicolas/Waas qui occupa la tête après la 4e journée s'effondre et n'inscrit que 2 points sur 18. Les Waeslandiens (10, 3v) se retrouvent en danger derrière le RC Tournai et Herentals (10, 4v), juste devant Verviers (9) et Tirlemont (6). La 15e journée est remise et reprogrammée le .

Classement le
P Clubs J P V P Clubs J P V P Clubs J P V P Clubs J P V
1. Union St-Gilloise 14 22 9 X 5. THOR Waterschei 14 16 6 X 9. FC Sérésien 14 14 5 X 12. RC Tournaisien 14 10 4
2. ARA La Gantoise 14 19 9 X 6. AS Oostende 14 15 5 X 10. FC Tilleur 14 13 4 X 14. St-Niklaasse SK 14 10 3
3. Patro Eisden 14 18 8 X 7. Crossing FC Molenbeek 14 15 4 X 11. RC Mechelen 15 12 4 X 15. CS Verviétois 14 9 2
4. Berchem Sport 14 17 7 X 8. FC Diest 14 15 4 X 12. FC Herentals 14 10 4 X 16. RC Tirlemont 14 6 2

Hésitations des leaders[modifier | modifier le code]

Au début du second tour, les équipes de tête « jouent au chat et à la souris ». Lors de la 16e journée, l'Union St-Gilloise est surprise (1-0) chez la lanterne rouge Tirlemont. La Gantoise en profite pour revenir à un point du leader. Le Patro Eisden est aussi battu (1-0 à Tilleur). À l'occasion de la 17e journée, le scénario s'inverse. L'Union gagne (6-2) contre Seraing, alors que les « Buffalos » s'inclinent (1-2) contre Verviers. Le week-end suivant, c'est le leader bruxellois que battent les « Béliers » (1-0). Gand et Eisden n'en profitent pas totalement puisque ces deux équipes partagent. Les premiers cités contre Berchem (0-0), les seconds à Herentals (2-2). La journée n°19 est marquée par un nouveau retournement. L'Union bat Waterschei (2-1) et La Gantoise mord la poussière à Tilleur (4-3). Lors de la journée n°20, les « Unionistes » sont défaits à Tournai et les Gantois renvoient Ostende (3-1). Le « Patro » concède un partage (1-1) contre Waterschei, alors que Berchem, qui faisait mine de revenir avec 5 victoires et 1 nul en six sorties, est battu (1-0) à Diest. Quand la « journée 15 » est disputée, l'Union St-Gilloise s'impose par le plus petit écart (0-1) à Diest pendant que La Gantoise gagne le choc contre Eisden (0-1). Comme Berchem est défait (2-0) à Herentals, c'est THOR Waterschei (23) qui occupe la quatrième place.

Au niveau du maintien, deux équipes en difficultés à la fin du premier tour se reprennent. St-Nicolas et Verviers s'éloignent de la « zone rouge ». Al'inverse, Seraing (2 sur 12) et le Racing de Malines (3 sur 20) y plongent. Les deux autres « Racing » Tournai et Tirlemont restent en fâcheuse posture.

À noter que la rencontre « RC Mechelen-Berchem Sport » (15e journée) est remise et n'est re-planifiée qu'après la 25e journée.

Positions le
Top 5 ... Bottom 5
P Clubs J P V P Clubs J P V
1. Union St-Gilloise 20 28 12 X ... X 12. FC Herentals 20 16 6
2. ARA La Gantoise 20 27 10 X ... X 13. FC Sérésien 20 16 5
3. Patro Eisden 20 24 10 X ... X 14. RC Mechelen 19 15 5
4. THOR Waterschei 20 23 9 X ... X 15. RC Tournaisien 20 13 5
5. Berchem Sport 19 22 9 X ... X 16. RC Tirlemont 20 11 4

Lors de la 28e journées, Gand (contre le Patro Eisden), l'Union (contre Diest) et Waterschei (contre le Crossing) gagnent sur même score (3-0). Chez lui, Berchem est contraint au partage (1-1) par Herentala

Les Buffalos passent devant[modifier | modifier le code]

Lors de la 21e journée, le duel au sommet est pour les « Buffalos » qui s'imposent (0-2) au Parc Duden. Durant les deux journées suivantes, les « Apaches St-Gillois » concèdent deux partages (0-0 à Berchem et 2-2 St-Nicolas) qui permettent à Gand de se détacher légèrement mais surtout à Waterschei et à Berchem de se replacer avec le Patro Eisden dans le sillage proche des « Unionistes ». Autres résultats importants de ces journées, les trois succès consécutifs du RC Tournai, à Tilleur (1-2), contre Ostende (1-0) et surtout au RC Malines (0-1). Les « Rats tournaisiens » prennent à ces occasions des points qui vont s'avérer décisifs au décompte final.

Dans les journées suivantes, La Gantoise poursuit sur sa lancée et prend quatre points d'avance sur l'Union qui concède une défaite (2-0) à Tilleur. Berchem Sport, qui ne fait qu'un partage dans son match d'alignement (0-0 au RC Malines), revient cependant à deux longueurs des Bruxellois. Eisden et Waterschei perdent quelques plus et voient le titre s'éloigner, mais ne sont qu'à trois points de la seconde place montante. En fond de grille, si la cause devient désespérée pour Tirlemont, la bagarre fait rage entre les Rats malinois qui ont engrangé la victoire de l'espoir contre Verviers (3-1), Tournai et Seraing. Les « Tigres » (un seul succès, 0-1 à Tournai) signent un piètre 5 sur 20 et sont relégués virtuels après 25 journées.

Positions le
Top 5 ... Bottom 6
P Clubs J P V P Clubs J P V
1. ARA La Gantoise 25 36 15 X ... X 12. Tileur FC
FC Herentals
25 22 8
2. Union St-Gilloise 25 32 13 X ... X 13. RC Mechelen 25 20 6
3. Berchem Sport 25 30 12 X ... X 14. RC Tournaisien 25 19 8
4. Patro Eisden 25 29 12 X ... X 15. FC Sérésien 25 19 6
5. THOR Waterschei 25 29 11 X ... X 16. RC Tirlemont 25 14 4

Suspense relancé[modifier | modifier le code]

Le suspense rebondit lors des 26e et 27e journées. L'Union fait un sans faute (2-0, contre le Patro et 1-2 à Herentals). Mais La Gantoise est d'abord accrochée, à domicile, par le RC Tournai (1-1) puis est battue (2-1) à Diest. Les deux premiers ne sont plus séparés que d'une seule unité. Berchem et Waterschei sont à 3 longueurs derrière le duo de tête. En bas de classement, Seraing (21) a obtenu un succès important contre le Crossing Molenbeek (1-0), précède les trois « Racing » Tournai (20, 8v), Malines (20, 6v) et Tirlemont (15).

Lors de la 28e journée, La Gantoise (contre Eisden), l'Union (contre Diest) et Waterschei (contre le Crossing) s'imposent sur le même score (3-0). Ces trois formations restent les dernières candidates à l'obtention des deux tickets montants. En effet, Berchem Sport, contraint au partage (1-1) par Herentals compte trois quatre points mais surtout trois défaites de retard par rapport aux St-Gillois. Battu nettement (4-1) à Ostende, Tirlemont (15) est condamné. Seraing (23, 8v) a fait un grand pas vers le maintien en battant (1-0) le RC Malines (20, 6v). Tournai (22, 8v) qui est allé gagner à Verviers (0-1) est intercalé. La tâche s'annonce impossible pour le Racing de Malines qui doit affronter successivement les deux premiers du classement !

La 29e journée livre tous les verdicts, excepté l'attribution du titre. La Gantoise gagne (1-0) contre la lanterne rouge et l'Union s'impose sur mle même score. Ces deux résultats rendent inutile le succès (3-1) de Waterschei contre Tilleur. Les deux places montantes sont attribuées. Battu le RC Malines est relégué en « Division 3 » en raison du partage (0-0) réalisé par le RC Tournai contre St-Nicolas/Waas.

Si elle est victorieuse à Ostende, l'Union peut ravir le titre si l'ARA La Gantoise ne gagne pas. Le scénario opposé se déroule. Les « Buffalos » gagnent au Racing de Malines (1-4) alors que les « Unionistes » s'inclinent (2-1) à l'Albertpark.

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

  • Champion: ((ne) titre en D2)
    • 2e promu:
  • XXXème titre de D2 pour la
Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (0) Province de Brabant (0)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (0)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 0 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 0 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 0
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 0 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 0 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 0
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 0 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 0   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. L'abréviation « THOR » accolée au nom du club de Waterschei signifie: « Tot Herstel Onze Rechten » (littéralement: Jusqu'au rétablissement de nos droits). Il s'agissait aux origines d'une contestation du monde ouvrier envers le patronat, lorsque le cercle fut créé majoritairement par des ouvriers-mineurs.



Sources et Liens externes[modifier | modifier le code]