KSK Heist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
KSK Heist
Logo du KSK Heist
Généralités
Nom complet Koninklijke Sportkring Heist
Surnoms De Zwanen (Les Cygnes)
Noms précédents FC Heist Sportief
Fondation
Statut professionnel semi-professionnel
Couleurs Bleu et blanc
Stade Gemeentelijk Sportcentrum
(3 000 places)
Siège Lostraat, 50
2200 Heist-op-den-Berg
Championnat actuel Division 2
Président Drapeau : Belgique Patrick Wijns
Entraîneur Drapeau : Belgique Francis Bosschaerts
Site web (nl) www.kskheist.be
Palmarès principal
National[1] Champion de Division 3 (1)
Champion de Promotion (2)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Belgique de football D2 2014-2015
0

Dernière mise à jour : 1er juillet 2014.

Le Koninklijke Sportkring Heist est un club de football belge basé à Heist-op-den-Berg, au Sud de la province d'Anvers. Le club évolue en 2015-2016 en Division 2. C'est sa 48e saison dans les divisions nationales et sa 6e en deuxième division.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation du club[modifier | modifier le code]

Le club est fondé le 1er septembre 1940 sous le nom de Football Club Heist Sportief. Il joue durant un an à la Vlaamse Voetbalbond puis rejoint l'Union Belge le 3 mars 1941. Il reçoit à cette occasion le matricule 2948[2]. Le club débute au plus bas niveau du football belge, à l'époque la troisième provinciale, et remporte le titre dans sa série dès sa deuxième saison d'existence. En huit saisons en deuxième division régionale, le club termine six fois sur le podium. En 1952, la fédération réforme les séries nationales et uniformise les séries provinciales. Le club se retrouve en deuxième provinciale, dont il remporte le titre et monte ainsi en première provinciale. Dès sa première saison parmi l'élite anversoise, l'équipe termine à la deuxième place derrière Kontich, ce qui lui permet d'accéder pour la première fois de son histoire à la Promotion, le quatrième et dernier niveau national.

Premiers passages au niveau national[modifier | modifier le code]

Pour sa première saison au niveau national, le club termine à la troisième place dans sa série, à égalité avec Kontich. Il recule ensuite au classement les saisons suivantes et échappe de peu à la relégation en 1960, ne devant son salut qu'au fait d'avoir concédé moins de défaites que le Racing Lokeren et le KV CS Yprois, relégués. Ce n'est qu'un sursis de deux ans pour le club qui finit bon dernier en 1962 et doit redescendre en première provinciale après huit saisons.

Le FC Heist Sportief évite une seconde relégation de rang et se sauve à nouveau de justesse en 1966. Finalement, le club termine vice-champion en 1968, juste derrière le VC Westerlo et retrouve la Promotion. Pour son retour au niveau national, le club termine vice-champion, à neuf points du champion, la RAA Louviéroise. Le club s'installe dans le subtop et termine plusieurs années consécutives dans le top-5 du classement. Il finit notamment encore deux fois vice-champion en 1975 et 1977. Au tournant des années 1980, le club rentre dans le rang et après une avant-dernière place finale en 1982, il doit redescendre en « P1 » après quatorze saisons passées en Promotion. Le séjour du club dans les séries provinciales ne dure que trois ans. À la faveur d'un titre décroché en 1985, Heist est de nouveau promu au quatrième niveau national.

Accession à la Division 3[modifier | modifier le code]

Le club manque de peu le titre dans sa série dès la saison de son retour, terminant à seulement deux points d'un duo composé du KSV Mol et du KFC Heultje, qui se disputent le titre lors d'un match de barrage remporté par le second. Ce n'est que partie remise pour le FC Heist Sportief qui décroche le titre la saison suivante et accède ainsi pour la première fois de son histoire à la Division 3 en 1987. Le club continue à réaliser de bonnes performances et finit deuxième dans sa série en 1989, à six points du KFC Zwarte Leeuw. Les résultats sont beaucoup moins bons par la suite, le club terminant deux saisons de suite juste au-dessus de la zone de relégation. Le 30 juin 1990, le club est reconu « Société Royale » et prend le nom de Koninklijke Football Club Heist Sportief Il vit ensuite deux années plus calmes mais il conclut la saison 1993-1994 à l'avant-dernière place. Normalement synonyme de relégation, le club bénéficie de l'élargissement de la Division 2 à 18 clubs et reçoit une chance de se sauver lors d'un match de barrages contre le KFC Roulers. Heist s'incline toutefois aux tirs au but et doit retourner en Promotion après sept saisons passées en troisième division.

Fusion et ascenseur entre P1 et D4[modifier | modifier le code]

En juin 1995, le club fusionne avec une autre équipe de la commune, le KSV Heist-op-den-Berg. Ce club a été fondé le 15 mai 1941 sous le nom de Football Club Bosch et affilié à l'Union Belge le 15 octobre de la même année en tant que Football Club Bosch Heist-op-den-Berg. Le club adapte son nom le 6 avril 1951 pour devenir le Football Club Bos Heist-op-den-Berg et effectue un nouveau changement le 6 mai 1967 en devenant le Sportvereniging Heist-op-den-Berg. Le 17 avril 1991, il est reconnu « Société Royale » et prend le nom de Koninklijke Sportvereniging Heist-op-den-Berg à partir du 1er juillet de la même année. Ce club n'avait jamais évolué plus haut que la deuxième provinciale[3] et portait le matricule 3242[2], radié après la fusion. Le nouveau club prend le nom de Koninklijke Sportkring Heist. La fusion n'est pas vraiment couronnée de succès car un an plus tard, le club échoue à la dernière place dans sa série et doit retourner en première provinciale onze ans après l'avoir quittée.

Le KSK Heist remporte le titre de « P1 » et revient ainsi directement en Promotion. Après avoir évité de peu la relégation durant deux ans, il finit à la quatorzième place en 2000 et redescend en première provinciale. Trois ans plus tard, un nouveau titre lui permet de remonter vers les séries nationales. Cette fois, le club se stabilise en milieu de classement durant cinq ans, loupant la qualification pour le tour final d'un point en 2007. Finalement, le club remporte le titre dans sa série en 2009, ce qui lui permet de remonter en Division 3 après vingt ans d'absence. L'équipe poursuit sur sa lancée et décroche un second titre de rang, lui ouvrant cette fois les portes de la Division 2 pour la première fois de son histoire.

Première montée en Division 2[modifier | modifier le code]

Le club réalise deux premières saisons de bonne facture en deuxième division, terminant en milieu de classement. Les résultats sont moins bons par la suite et le club doit bénéficier de circonstances favorables pour se maintenir en D2. En 2013 tout d'abord, il finit seizième, une position qui doit lui faire disputer des barrages pour se maintenir à ce niveau. Mais grâce à la faillite du Beerschot, il peut se maintenir en deuxième division. La saison suivante est du même acabit et le club termine à nouveau en position de barragiste. Cette fois, c'est la faillite du RWDM Brussels FC qui libère une place dans l'anti-chambre de l'élite et lui permet de s'y maintenir. La saison suivante est plus calme, notamment à cause de la faiblesse des trois promus, le KV Woluwe-Zaventem, le KRC Malines et le Patro Eisden Maasmechelen qui terminent aux trois dernières places. Le club entame en 2015-2016 sa sixième saison en Division 2, la 48e dans les séries nationales.

Résultats dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Statistiques mises à jour au 12 mai 2015

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1e nationale 0 0
II 2e nationale 5 0
III 3e nationale 8 1 1
IV 4e nationale 35 2
 
  TOTAUX 48 3 0 1
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classements saison par saison[modifier | modifier le code]

Classement du KSK Heist lors de chaque saison disputée par le club dans les séries nationales belges[4],[5]
Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1954-55 FC Heist Sportief Promotion série B 3e/16
2 1955-56 FC Heist Sportief Promotion série B 6e/16
3 1956-57 FC Heist Sportief Promotion série C 8e/16
4 1957-58 FC Heist Sportief Promotion série C 12e/16
5 1958-59 FC Heist Sportief Promotion série A 10e/16
6 1959-60 FC Heist Sportief Promotion série C 13e/16
7 1960-61 FC Heist Sportief Promotion série C 11e/16
8 1961-62 FC Heist Sportief Promotion série D 16e/16 Relégué!
séries provinciales
9 1968-69 FC Heist Sportief Promotion série C 2e/16 [saisons 1]
10 1969-70 FC Heist Sportief Promotion série B 5e/16
11 1970-71 FC Heist Sportief Promotion série C 4e/16
12 1971-72 FC Heist Sportief Promotion série C 3e/16
13 1972-73 FC Heist Sportief Promotion série C 5e/16
14 1973-74 FC Heist Sportief Promotion série C 3e/16
15 1974-75 FC Heist Sportief Promotion série C 2e/16
16 1975-76 FC Heist Sportief Promotion série B 12e/16
17 1976-77 FC Heist Sportief Promotion série C 2e/16
18 1977-78 FC Heist Sportief Promotion série B 3e/16
19 1978-79 FC Heist Sportief Promotion série C 6e/16
20 1979-80 FC Heist Sportief Promotion série B 11e/16
21 1980-81 FC Heist Sportief Promotion série B 6e/16
22 1981-82 FC Heist Sportief Promotion série C 15e/16 Relégué!
séries provinciales
23 1985-86 FC Heist Sportief Promotion série B 3e/16 [saisons 2]
24 1986-87 FC Heist Sportief Promotion série B 1er/16 Champion et promu!
25 1987-88 FC Heist Sportief Division 3 série B 4e/16
26 1988-89 FC Heist Sportief Division 3 série B 2e/16 [saisons 3]
27 1989-90 FC Heist Sportief Division 3 série B 14e/16
28 1990-91 K. FC Heist Sportief Division 3 série B 14e/16
29 1991-92 K. FC Heist Sportief Division 3 série B 7e/16
30 1992-93 K. FC Heist Sportief Division 3 série B 10e/16
31 1993-94 K. FC Heist Sportief Division 3 série B 15e/16 Relégué après barrage![saisons 4]
32 1994-95 K. FC Heist Sportief Promotion série B 11e/16
33 1995-96 K. SK Heist Promotion série B 16e/16 Relégué!
séries provinciales
34 1997-98 K. SK Heist Promotion série C 12e/16
35 1998-99 K. SK Heist Promotion série B 12e/16
36 1999-00 K. SK Heist Promotion série B 14e/16 Relégué!
séries provinciales
37 2003-04 K. SK Heist Promotion série C 6e/16
38 2004-05 K. SK Heist Promotion série C 5e/16
39 2005-06 K. SK Heist Promotion série C 7e/16
40 2006-07 K. SK Heist Promotion série C 4e/16
41 2007-08 K. SK Heist Promotion série B 6e/16
42 2008-09 K. SK Heist Promotion série C 1er/16 Champion et promu!
43 2009-10 K. SK Heist Division 3 série A 1er/16 Champion et promu!
44 2010-11 K. SK Heist Division 2 10e/18
45 2011-12 K. SK Heist Division 2 8e/18
46 2012-13 K. SK Heist Division 2 16e/18 [saisons 5]
47 2013-14 K. SK Heist Division 2 16e/18 [saisons 6]
48 2014-15 K. SK Heist Division 2 14e/18

Joueurs connus[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Colombie Jaime Alfonso Ruiz, meilleur buteur du championnat de Belgique en 2009, joue au KSK Heist depuis 2014.
  • Drapeau : Belgique Chris Janssens, international belge, joue au KSK Heist lors de la saison 1990-1991.
  • Drapeau : Belgique Jan Moons, gardien de but deux fois champion de Belgique avec le Lierse et le KRC Genk, effectue toute sa formation au KSK Heist dont il défend les buts de l'équipe première durant trois ans.

Équipe féminine[modifier | modifier le code]

En 2008, le club absorbe l'équipe féminine des Ladies Heist, qui avait elle-même repris le matricule de l'Astrio Begijnendijk. Cette équipe évolue depuis également sous le nom de KSK Heist. En 2011, elle accède à la première division belge

Article détaillé : KSK Heist (féminines).

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Notes sur les classements saison par saison[modifier | modifier le code]

  1. Le club termine à neuf points du champion, la R. AA Louviéroise.
  2. Le club termine à deux points du champion, le K. FC Heultje.
  3. Le club termine à six points du champion, le K. FC Zwarte Leeuw.
  4. Le club n'est pas relégué directement grâce à l'élargissement de la Division 2 à 18 clubs mais doit disputer un match de barrages contre le K. FC Roulers, avant-dernier ans l'autre série. Il s'incline et doit redescendre en Promotion.
  5. Le club ne doit pas disputer les barrages grâce à la faillite du Beerschot AC qui libère une place en Division 2.
  6. Le club ne doit pas disputer les barrages grâce à la faillite du RWDM Brussels FC qui libère une place en Division 2.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a et b Foot 100 ASBL. Dictionnaire des clubs affiliés à l'URBSFA depuis 1895: archives de l'URBSFA
  3. (nl) Fiche de l'équipe sur Belgian Soccer Database (KSV Heist)
  4. (nl) Fiche de l'équipe sur Belgian Soccer Database (FC Heist Sportief)
  5. (nl) Fiche de l'équipe sur Belgian Soccer Database (KSK Heist)

Liens externes[modifier | modifier le code]