Royale Association athlétique louviéroise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis RAA Louviéroise)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
À ne pas confondre avec l'UR La Louvière Centre qui est le nouveau nom de l' « URS du Centre » (Haine-Saint-Pierre) (matricule 213), ni avec le Football Couillet La Louvière (matricule 94) qui s'installa pendant deux saisons (2009-2011) au stade du Tivoli après la disparition de la R. AA louviéroise, ni avec l'actuel RAAL La Louvière, nouveau club créé en 2017 ayant racheté le matricule 94.
RAA louviéroise
Généralités
Nom complet Royale Association athlétique louviéroise
Surnoms Les Loups
Fondation
Disparition 2009
Couleurs Vert et blanc
Stade Stade du Tivoli
(12 500 places)
Championnat actuel disparu
Palmarès principal
National[1]

Coupe de Belgique (1) Champion de Division 3 (2)

Champion de Promotion (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

La Royale Association athlétique louviéroise (ou R. AA louviéroise) est un club belge de football localisé à La Louvière. Ce club portait le matricule 93 jusqu'à sa disparition en 2009. Ses couleurs sont le vert et le blanc.

Exsangue financièrement, le club ne peut assurer le paiement de plusieurs dettes fédérales. Il est radié en 2009 après avoir évolué durant 69 saisons en séries nationales belges, dont 9 en Division 1.

Bien que des contacts eurent lieu entre les dirigeants des deux clubs, il n'y a jamais eu de fusion entre le club et le Racing Charleroi Couillet Fleurus, porteur du matricule 94. Ce dernier club de la région de Charleroi déménage et vient s'installer au Stade de Tivoli de La Louvière et adapte son nom en Football Couillet La Louvière mais retourne à Charleroi en 2011. En 2017, un groupe d'investisseurs mené par Salvatore Curaba rachète le matricule 94 pour créer un nouveau club à La Louvière, baptisé RAAL La Louvière. Bien que le nom de ce nouveau club ait été choisi pour rappeler l'ancienne RAAL disparue en 2009, il s'agit de deux clubs totalement distincts.

Le club[modifier | modifier le code]

La région de La Louvière et la région du Centre (nom donné en Belgique à la Région, sans frontières définies, entourant La Louvière, entre le "Pays de Charleroi" et le Borinage) découvrirent le football dès le début du XXe siècle.

Parmi les traces et archives retrouvées, on sait qu'un cercle appelé Union sportive louviéroise fut créé en 1906. L'année suivante, ce club organisa un championnat régional.

En 1907, le Central sportif Club (La Louvière) fut fondé dans le but de promouvoir le football, mais aussi l'athlétisme et la natation.

En 1910, on ne retrouva plus trace du Central sportif Club, par contre l'US louviéroise change son nom en FC louvièrois.

La période de 1912 à 2009[modifier | modifier le code]

En 1912, à la suite d'une réorganisation interne, le FC louvièrois arrêta ses activités. Quelques semaines plus tard fut fondée l'Association athlétique louviéroise.

L'AA louviéroise s'affilia à la Fédération qui portait à l'époque le nom de UBSSA (Union belge des sociétés de sports athlétiques).

Jouant dans les séries régionales hennuyères, l'AA louviéroise se vit attribuer le matricule 93 en décembre 1926. Onze ans plus tard, le club fit son apparition dans les séries nationales. Il n'allait jamais plus les quitter jusqu'en 2009, année de sa disparition, soit une présence de 72 ans pour 69 saisons consécutives.

À l'exception de cinq saisons, le matricule 93 évolua constamment au 3e niveau de la hiérarchie jusqu'au terme de la saison 1969-1970. Il monta alors en Division 2. Après trois saisons dans l'antichambre de l'élite, la R. AA louvièroise fut reléguée. Mais dès la saison 1973-1974, le club obtint deux montées successives qui l'amenèrent en Division 1.

La première expérience tourna court. La R. AA Louvière assura son maintien en terminant 14e (sur 19), mais le club fut puni pour faits de corruption et relégué en D2. Le matricule 93 remonta directement et, cette fois, resta deux saisons parmi l'élite. Relégué en 1979, la RAAL fut renvoyée en Division 3, à la fin de la saison 1983-1984.

Le matricule 93 végéta au 3e niveau un bon moment. En 1990, Filippo Gaone remplaça Pietro Palmieri à la Présidence du club. Gaone, ambitieux, investit beaucoup d'argent. En 1994, le club remonta en D2 et en 2000, il s'ouvrit le chemin pour retrouver la Division 1.

En 2003, la R. AA louviéroise conquit son premier et finalement seul grand titre : la Coupe de Belgique, en battant Saint-Trond en finale (3-1, doublé de Manasseh Ishiaku et un but de Georges Aerts). La Louvière se retrouva donc en Coupe d'Europe ! Au premier tour de la Coupe de l'UEFA, le matricule 93 résista honorablement au Benfica. Après un partage (1-1), "à domicile" au Stade du Pays de Charleroi, le club du Centre subit une courte défaite (1-0) au retour au Portugal. Pour l'anecdote, le match fut disputé à Porto, dans l'Estadio do Bessa XXI du club de Boavista, le stade de Benfica étant en travaux pour l'Euro 2004.

En 2004 et 2005, la R. AA louviéroise obtint ses meilleurs classements, dans l'absolu, avec une 8e, puis 7e place au classement final de la plus haute division belge. Mais à partir de 2006, les choses se gâtèrent sérieusement. Le club termina dernier, et surtout ne reçut plus sa licence pour le "football rémunéré". Il fut donc relégué en Division 3.

Mais pire encore, le football belge était dans la tourmente de ce qui devint l'Affaire Zheyun Yé, cette affaire de matchs truqués en D1 belge (lors des saisons 2003-04 et 2004-05) et dont le principal protagoniste aurait été un Chinois répondant au nom de Zheyun Ye. Si le club du Lierse fut le plus impliqué et le plus concerné par ce dossier, la R. AA louviéroise s'y retrouva aussi mêlée, par le biais de son Président Filippo Gaone et d'autres personnes dont l'entraîneur de l'époque, Gilbert Bodart.

Dans les mois qui suivirent, le Président Filippo Gaone dut aussi rendre des comptes aux policiers et magistrats de la Brigade financière quant à ses diverses sociétés (dont les Magasins Tournesol). L'homme n'avait plus trop le temps, ni les moyens, de continuer à investir dans le club. Le , il céda le flambeau à Bruno Sita. Le fauteuil présidentiel fut repris en juillet 2008 par Hugues Bouchez, qui tenta de mettre en place une nouvelle ASBL (JESAC avec Olivier Michel comme vice-président et Bruno Sita en tant que correspondant qualifié).

Cependant, leurs efforts et tentatives de sauver le club fortement endetté ne furent pas couronnés de succès. En retard de paiement vis-à-vis de la Fédération belge, et ne pouvant respecter les délais, le matricule 93 fut radié en fin de saison 2008-2009.

Malgré sa longue histoire, vieille de 87 ans, la R. AA louvièroise disparut du jour au lendemain.

Plusieurs dirigeants de la RAAL entreprirent des contacts avec leurs homologues du RACS Couillet. Un accord fut entériné avec l'approbation de la Ville de La Louvière. Aucune fusion n'eut lieu mais, à l'étroit dans son stade du Fiestaux (à Charleroi), le club de Couillet déménagea vers le Tivoli de La Louvière. Le vieux stade, rénové quelques saisons plus tôt, allait donc pouvoir continuer de vibrer. Le nom du club fut adapté en Football Couillet La Louvière.

Coïncidence , le nouvel arrivant porte les mêmes couleurs que le défunt club, et le matricule de Couillet est directement supérieur à celui de l'ancienne RAAL : le "94" prenant la place du "93".

Néanmoins, pour la saison 2011-2012, le matricule 94 reprend la direction de Charleroi et change à nouveau de nom pour devenir le Football Club Charleroi. Les supporters de la RAAL se tournent quant à eux vers l'Union Royale La Louvière Centre, créée sur les bases du club voisin de l'URS Centre. Ce nouveau club reprend la tête de loup dans son logo, le blanc de la RAAL sur les maillots et joue au stade du Tivoli.

Renaissance en 2017[modifier | modifier le code]

Le 9 mai 2017, un groupe d'investisseurs de la région fondent un nouveau club, baptisé RAAL La Louvière et rachètent le matricule 94 du Racing Charleroi Couillet Fleurus, qui arrête ses activités, dans le but de pouvoir démarrer directement en Division 3 Amateur plutôt qu'en quatrième provinciale comme tout nouveau club.

Repères historiques[modifier | modifier le code]

  • 1906 - Fondation de Union sportive louviéroise.
  • 1907 - Fondation de Central sportif Club.
  • 1910 - Union sportive louviéroise changea sa dénomination en Football Club louviérois. Central sportif Club cessa d'exister.
  • 1912 - Football Club louviérois cessa ses activités.

  • 1912 - 26/12/1912, Fondation de Association athlétique louviéroise le 26/12/1912[2].
  • 1913 - 30/03/1913, Affiliation de Association athlétique louviéroise à l'UBSSA (future URBSFA)[2].
  • 1926 - 26/12/1926, (future URBSFA) se vit attribuer le matricule 93[2].
  • 1937 - 01/06/1937, Association athlétique louviéroise (93) fut reconnue Société royale et prit le nom de Royale Association athlétique louviéroise (93), le 02/07/1937[2].
  • 1937 - Royale Association athlétique louviéroise (93) accéda pour la première fois aux séries nationales. Le club ne les quitta plus jamais jusqu'à sa disparition en 2009
  • 2003 - Royale Association athlétique louviéroise (93) remporta la Coupe de Belgique.
  • 2009 - Exsangue financièrement, Royale Association athlétique louviéroise (93) ne put apurer plusieurs dettes vis-à-vis de la Fédération. Le club fut radié. Le matricule 93 disparut.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classements en séries nationales[modifier | modifier le code]

Statistiques clôturées - Club disparu

Bilan[modifier | modifier le code]

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1re nationale 9 0
II 2e nationale 16 0 4
III 3e nationale 39 2 1 1
IV 4e nationale 5 3
V 5e nationale 0 0
 
  TOTAUX 69 5 5 1
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Saisons[modifier | modifier le code]

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1937-38 R. AA louviéroise Promotion (D3) série D 6e/14
2 1938-39 R. AA louviéroise Promotion (D3) série B 6e/14
X 1939-40 Compétitions arrêtées
X 1940-41 Compétitions régionales
3 1941-42 R. AA louviéroise Promotion (D3) série C 6e/13
4 1942-43 R. AA louviéroise Promotion (D3) série B 4e/13
5 1943-44 R. AA louviéroise Promotion (D3) série C 4e/14
X 1944-45 Compétitions arrêtées
6 1945-46 R. AA louviéroise Promotion (D3) série C 2e/18 [saisons 1]
7 1946-47 R. AA louviéroise Promotion (D3) série D 6e/17
8 1947-48 R. AA louviéroise Promotion (D3) série C 2e/16 [saisons 2]
9 1948-49 R. AA louviéroise Promotion (D3) série A 2e/16 [saisons 3]
10 1949-50 R. AA louviéroise Promotion (D3) série B 3e/16
11 1950-51 R. AA louviéroise Promotion (D3) série D 7e/16
12 1951-52 R. AA louviéroise Promotion (D3) série A 4e/16 [saisons 4]
13 1952-53 R. AA louviéroise Division 3 série B 15e/16 Relégué
14 1953-54 R. AA louviéroise Promotion série C 1er/16 Champion et promu
15 1954-55 R. AA louviéroise Division 3 série B 6e/16
16 1955-56 R. AA louviéroise Division 3 série A 6e/16
17 1956-57 R. AA louviéroise Division 3 série B 10e/16
18 1957-58 R. AA louviéroise Division 3 série A 6e/16
19 1958-59 R. AA louviéroise Division 3 série B 2e/16 [saisons 5]
20 1959-60 R. AA louviéroise Division 3 série B 3e/16
21 1960-61 R. AA louviéroise Division 3 série A 6e/16
22 1961-62 R. AA louviéroise Division 3 série B 9e/16
23 1962-63 R. AA louviéroise Division 3 série A 15e/16 Relégué
24 1963-64 R. AA louviéroise Promotion série B 11e/16
25 1964-65 R. AA louviéroise Promotion série D 4e/16
26 1965-66 R. AA louviéroise Promotion série A 1er/16 Champion et promu
27 1966-67 R. AA louviéroise Division 3 série A 14e/16
28 1967-68 R. AA louviéroise Division 3 série B 15e/16 Relégué
29 1968-69 R. AA louviéroise Promotion série C 1er/16 Champion et promu
30 1969-70 R. AA louviéroise Division 3 série A 1er/16 Champion et promu
31 1970-71 R. AA louviéroise Division 2 5e/16
32 1971-72 R. AA louviéroise Division 2 6e/16
33 1972-73 R. AA louviéroise Division 2 16e/16 Relégué
34 1973-74 R. AA louviéroise Division 3 série B 3e/16 Promu via tour final[saisons 6]
35 1974-75 R. AA louviéroise Division 2 3e/16 Promu via tour final[saisons 7]
36 1975-76 R. AA louviéroise Division 1 14e/19 Rétrogradé[saisons 8]
37 1976-77 R. AA louviéroise Division 2 5e/16 Promu via tour final[saisons 9]
38 1977-78 R. AA louviéroise Division 1 15e/18
39 1978-79 R. AA louviéroise Division 1 17e/18 Relégué
40 1979-80 R. AA louviéroise Division 2 14e/16
41 1980-81 R. AA louviéroise Division 2 10e/16
42 1981-82 R. AA louviéroise Division 2 13e/16
43 1982-83 R. AA louviéroise Division 2 8e/16
44 1983-84 R. AA louviéroise Division 2 16e/16 Relégué
45 1984-85 R. AA louviéroise Division 3 série A 3e/16
46 1985-86 R. AA louviéroise Division 3 série A 6e/16
47 1986-87 R. AA louviéroise Division 3 série A 2e/16 [saisons 10]
48 1987-88 R. AA louviéroise Division 3 série A 9e/16
49 1988-89 R. AA louviéroise Division 3 série A 8e/16
50 1989-90 R. AA louviéroise Division 3 série A 9e/16
51 1990-91 R. AA louviéroise Division 3 série A 13e/16
52 1991-92 R. AA louviéroise Division 3 série A 14e/16
53 1992-93 R. AA louviéroise Division 3 série A 6e/16
54 1993-94 R. AA louviéroise Division 3 série A 1er/16 Champion et promu
55 1994-95 R. AA louviéroise Division 2 7e/16
56 1995-96 R. AA louviéroise Division 2 9e/16
57 1996-97 R. AA louviéroise Division 2 10e/16
58 1997-98 R. AA louviéroise Division 2 11e/16
59 1998-99 R. AA louviéroise Division 2 4e/16 Tour final[3]
60 99-2000 R. AA louviéroise Division 2 3e/16 Promu via tour final[saisons 11]
61 2000-01 R. AA louviéroise Division 1 15e/18
62 2001-02 R. AA louviéroise Division 1 11e/18
63 2002-03 R. AA louviéroise Division 1 15e/18
64 2003-04 R. AA louviéroise Division 1 8e/18
65 2004-05 R. AA louviéroise Division 1 7e/18
66 2005-06 R. AA louviéroise Division 1 18e/18 Relégué
67 2006-07 R. AA louviéroise Division 3 série B 14e/16 Barrages[saisons 12]
68 2007-08 R. AA louviéroise Division 3 série A 2e/16 [saisons 13]
69 2008-09 R. AA louviéroise Division 3 série A 13e/16
X 2009 Arrêt des activités du club, son matricule 93 est radié.

Numéro retiré[modifier | modifier le code]

No. Nat. Position Nom du joueur
93 Mascotte

Personnalités[modifier | modifier le code]

Anciens entraîneurs[modifier | modifier le code]

Ancien directeur sportif[modifier | modifier le code]

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a b c et d Foot 100 ASBL. Dictionnaire des clubs affiliés à l'URBSFA depuis 1895: archives de l'URBSFA
  3. La R. AA louvièroise termine 3e du tour final à 6 points du K. FC Verbroedering Geel et n'est donc pas promue.

Notes sur les classements saison par saison[modifier | modifier le code]

  1. La R. AA louvièroise termine à 9 points du champion, le R. Cappellen FC.
  2. La R. AA louvièroise termine à 1 point du champion, l'US du Centre.
  3. La R. AA louvièroise termine à 5 points du champion, le R. AEC Mons.
  4. Avec ce classement, la R. AA louvièroise gagna le droit de rester au 3e niveau national.
  5. La R. AA louvièroise termine à 1 point du champion, le K. OLSE Merksem SC.
  6. En raison du passage de la D1 de 16 à 20 clubs, des montants supplémentaires sont désignés dans les séries inférieures. Ce tour final est joué sous la forme d'un mini-championnat à 4. La R. AA louvièroise se classe 1re et est promue.
  7. La R. AA louvièroise remporte le tour final et est promue.
  8. Sauvée sportivement, la R. AA louvièroise est sanctionnée pour faits de corruption et rétrogradée en Division 2.
  9. La R. AA louvièroise remporte le tour final et est promue.
  10. La R. AA louvièroise termine à 1 point du champion, le K. FC Eeklo.
  11. La R. AA louvièroise remporte le tour final et est promue.
  12. La R. AA louvièroise s'impose au K. St-Eloois-Winkel Sport (1-3) puis au K. Rupel Boom FC (1-2) et ainsi assure son maintien.
  13. La R. AA louvièroise termine à 3 points du champion, le R. SK Renaix. N'ayant pas reçu sa licence pour le football rémunéré, le club n'est pas autorisé à participer au tour final.

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]