Chémery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chémery (homonymie).

Chémery
Chémery
La route nationale et la rue de l'Église.
Blason de Chémery
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Romorantin-Lanthenay
Canton Saint-Aignan
Intercommunalité Communauté de communes Val-de-Cher-Controis
Maire
Mandat
Françoise Charles
2014-2020
Code postal 41700
Code commune 41049
Démographie
Population
municipale
984 hab. (2016 en augmentation de 1,34 % par rapport à 2011)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 20′ 45″ nord, 1° 28′ 44″ est
Altitude Min. 84 m
Max. 90 m
Superficie 34,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre
City locator 14.svg
Chémery

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Chémery

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chémery

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chémery

Chémery est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Chémery est située à trente kilomètres au sud de Blois sur la RD 956. On peut aussi y accéder par la sortie no 13 de l'autoroute A85. La commune est située au carrefour de la Sologne, de la Touraine et du Berry.

Localisation de la Commune de Chémery dans l'arrondissement de Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher)
Localisation de la Commune de Chémery dans le canton de Saint-Aignan (Loir-et-Cher)
Localisation de la Commune de Chémery dans la Communauté de communes Val de Cher - Controis (Loir-et-Cher)

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1965 mars 1983 Bernard Paumier PCF Député
mars 1983   ?    
avril 1994 avril 2008 Maurice Malard    
avril 2008 mars 2014 Roger Maubert    
mars 2014 en cours Françoise Charles    
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Dans son palmarès 2016, le Conseil National des Villes et Villages Fleuris de France a attribué trois fleurs à la commune au Concours des villes et villages fleuris[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2016, la commune comptait 984 habitants[Note 1], en augmentation de 1,34 % par rapport à 2011 (Loir-et-Cher : +0,45 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
603579619774742756789852933
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9871 0571 1751 0371 1121 1341 2591 3311 378
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 3381 3151 2791 2381 1821 1611 1231 0631 031
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 0731 0471 011921875849877940983
2016 - - - - - - - -
984--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (28,6 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,8 % contre 48,4 % au niveau national et 48,6 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 17,5 %, 15 à 29 ans = 12,6 %, 30 à 44 ans = 20,2 %, 45 à 59 ans = 22,8 %, plus de 60 ans = 27 %) ;
  • 49,2 % de femmes (0 à 14 ans = 16,3 %, 15 à 29 ans = 11,9 %, 30 à 44 ans = 19,8 %, 45 à 59 ans = 21,8 %, plus de 60 ans = 30,2 %).
Pyramide des âges à Chémery en 2007 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
0,9 
9,7 
75 à 89 ans
13,2 
16,9 
60 à 74 ans
16,1 
22,8 
45 à 59 ans
21,8 
20,2 
30 à 44 ans
19,8 
12,6 
15 à 29 ans
11,9 
17,5 
0 à 14 ans
16,3 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[7]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Économie[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune héberge un site de stockage de gaz naturel en nappe aquifère depuis 1968. Il s'agit de la première en France en termes de contenance, avec un forage dépassant les 1 000 mètres de profondeur[8]. C'est aussi une commune viticole avec ses 263 hectares de vignes. Dix-huit viticulteurs produisent de l'AOC Touraine, utilisant différents cépages : gamay, cabernet, sauvignon, chardonnay et côt.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Voies[modifier | modifier le code]

97 odonymes recensés à Chémery
au 16 février 2014
Allée Avenue Bld Chemin Clos Impasse Montée Passage Place Pont Route Rue Sentier Venelle Autres Total
0 0 0 0 0 0 0 0 2 [N 1] 0 1 [N 2] 22 [N 3] 0 0 72 [N 4] 97
Notes « N »
  1. Place de l'Église et place de la Mairie.
  2. Route de Mehers.
  3. Dont rue du 8-Mai et rue du Onze-Novembre.
  4. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, lotissements, résidences, quartiers, etc.
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & perche-gouet.net & OpenStreetMap

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Vue du château.

Le château, construit sur une forteresse du XIIe siècle et remanié aux XVe et XVIe siècles, est en restauration depuis 1981. Ancienne propriété d'Alain Souchon jusqu'en 1980, il comporte plusieurs ailes. Il est intégralement entouré de douves.

L'église Saint-Guillaume, reconstruite en 1863 par Jules Edouard Pottier de la Morandière, possède la particularité d'avoir l'inscription « République française » et la devise « Liberté-Égalité-Fraternité » inscrites sur son fronton.

Le moulin reconstruit au XVIIIe siècle est placé sur un canal alimenté par la rivière de la Renne. Celle-ci prend sa source à trois kilomètres en amont au lieu-dit le Grenouillet puis prend les sources de Beaumont et son affluent la Pissette et rejoint le Cher à Thésée.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason chémery41.svg

Les armoiries de Chémery se blasonnent ainsi :

Écartelé : au premier d'azur au château couvert en croupe et flanqué à senestre d'une échauguette d'argent, ouvert et ajouré de sable, au deuxième de gueules à la torche enflammée d'or, au troisième de gueules au baril couché d'or cerclé de sable, au quatrième d'azur au poisson d'argent.

Création J. Martin-Demezil (1967).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Bernard Paumier, député de 1945 à 1951 et de 1956 à 1958, maire de Chémery de 1965 à 1983.

Festivités[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Allemagne Erden (Allemagne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]