Train de nuit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Train de nuit (homonymie).

Un train de nuit est un train circulant la nuit et comportant des places couchées pour les voyageurs.

Le train de nuit se distingue des autres trains de grandes lignes par son trajet parcouru pendant la nuit, souvent à vitesse modérée et avec peu d'arrêts intermédiaires. L’objectif est de permettre au voyageur d’effectuer un long parcours pendant son sommeil. Ce train comporte souvent des voitures directes se dirigeant vers différentes destinations, ce qui évite d’avoir à changer de train pendant la nuit.

Les trains de nuit peuvent comporter :

  • des voitures-lits avec des cabines comportant de un à quatre lits et un lavabo ; certains aménagements peuvent proposer également une douche ou des toilettes dans la cabine ;
  • des voitures-couchettes, avec quatre ou six couchettes par compartiment ;
  • des voitures avec sièges inclinables ;
  • des voitures avec places assises ;
  • une voiture-bar ou une voiture-restaurant, permettant de prendre le repas du soir et le petit déjeuner à bord ;
  • des voitures sans compartiment, les couchettes étant séparées par des rideaux (ces voitures ne circulent plus en Europe occidentale).

Certains trains de nuit transportent également les automobiles et les motos (service auto-train).

En France, la SNCF avait fait circuler, dans les années 1980, des voitures couchettes dénommées cabine-8 avec douze compartiments de huit places par compartiment, la disposition et la forme des « sièges » adaptés à la position allongée, grâce à une imbrication dans le sens vertical et transversal, permettant d'utiliser au maximum l'espace disponible[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Revue générale des chemins de fer ISSN 0035-3183 1986, vol. 105, n° 4, p.  217-222.