Panforte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un panforte

Le panforte, comme le panpepato (pain poivré), est un dessert italien traditionnel de Noël, né à Sienne en Toscane. Son origine est très ancienne : les premiers témoignages écrits remontent à l'an mille. À cette époque, on l'appelait pain de Noël, pain aromatique ou pain Pepatus.

La préparation était demandée aux pharmaciens de l'époque, les speziali, et était uniquement destinée aux nobles, aux riches et au clergé, parce qu'elle contenait des fruits confits (orange, cédrat et melon), des amandes et des épices extrêmement coûteuses en ce temps-là. Au cours de l'Histoire, la recette ne subit pas de modifications substantielles et ses ingrédients restèrent plus ou moins les mêmes, jusqu'en 1879, année où Marguerite de Savoie (reine d'Italie) se rendit en visite à Sienne.

Pour l'occasion, un speziale prépara un panforte sans melon confit et couvert de sucre vanillé saupoudré de poivre noir. Les habitants de Sienne offrirent à la reine ce « Panforte Margherita », nom sous lequel ce panforte « blanc », plus délicat, est encore aujourd'hui connu et commercialisé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]