Crocchè

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plat de panelle (en haut) et crocchè (en bas)

Les crocchè (du français croquettes) sont un plat typique de la cuisine napolitaine et sicilienne à base de pomme de terre et d'œuf. L'appareil est mis en forme de croquettes ovales allongée, qui sont frites après avoir été pannées dans la chapelure. Pour rendre la pâte plus consistante, la tradition napolitaine demande que les pommes de terre soient écrasées à l'aide d'une fourchette.

Les crocchè peuvent être préparées à la maison, mais sont aussi un produit typique de la cuisine de rue dans le sud de l'Italie, vendu par les friggitoria (friteries), à l'instar d'autres fritures de rue, comme les pastacresciute, sciurilli, scagliozzi, tranches d'aubergine frites et boulettes de riz (« arancini »).

C'est une spécialité répandue à Naples, ainsi qu'en Sicile, en particulier à Palerme, où on utilise du lait à la place des œufs et ajoute à la pâte des feuilles de menthe. A Naples et à Lecce, elles portent souvent le nom de panzarotti[1], tandis qu'à Palerme, on les appelle cazzilli (en référence à leur forme considérée comme phallique par les Palermitains).

On peut aussi les préparer avec de la purée de pomme de terre traitée de la même manière. Dans le Piémont, cette version est appelée subric.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ce nom désigne aussi dans d'autres régions italiennes un type de calzone.