Oliver Bierhoff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oliver Bierhoff
Oliver Bierhoff 2006.jpg
Oliver Bierhoff
Biographie
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance 1er mai 1968 (46 ans)
Lieu Karlsruhe (Allemagne de l'Ouest)
Taille 1,91 m (6 3)
Période pro. 1986 - 2003
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1986-1988 Drapeau : Allemagne Bayer Uerdingen 031 0(4)
1988-1990 Drapeau : Allemagne Hambourg 034 0(6)
1989-1990 Drapeau : Allemagne Borussia Mönchengladbach 008 0(0)
1990-1991 Drapeau : Autriche Austria Salzbourg 032 (23)
1991-1995 Drapeau : Italie Ascoli 117 (48)
1995-1998 Drapeau : Italie Udinese 086 (57)
1998-2002 Drapeau : Italie Milan AC 091 (38)
2001-2002 Drapeau : France AS Monaco 018 0(5)
2002-2003 Drapeau : Italie Chievo Vérone 026 0(7)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1988-1990 Drapeau : Allemagne RFA Espoirs 010 0(7)
1996-2002 Drapeau : Allemagne Allemagne 070 (37)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Oliver Bierhoff (né le 1er mai 1968 à Karlsruhe dans le Bade-Wurtemberg) est un footballeur international allemand, qui évoluait au poste d'attaquant.

Mesurant 1,91 m pour 84 kg, il est connu pour avoir remporté l'Euro 1996 et disputé la finale de la Coupe du monde 2002. Particulièrement doué dans le jeu de tête, il a joué pendant pratiquement toute sa carrière hors de l'Allemagne, notamment en Italie et en particulier avec l'AC Milan, où il fut à la fin des années 1990, une véritable star. Il est désormais manager de la Mannschaft.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant 1996, Bierhoff était un joueur pratiquement inconnu dans son propre pays et sur le plan international.

De 1986 à 1990, il n'est qu'un anonyme attaquant du championnat allemand. À partir de 1990, il évolue hors de son pays, mais dans des championnats de seconde zone, comme le championnat autrichien ou la Serie B italienne. Promu en Serie A après son transfert dans le club d'Udinese en 1995, il se fait remarquer la saison suivante en inscrivant 17 buts en 31 matchs. Cette efficacité conduit le sélectionneur Berti Vogts à lui offrir sa chance en équipe nationale et à le retenir dans l'effectif pour l'Euro 1996. À 28 ans, il n'est que remplaçant mais acquiert un autre statut après la finale contre la République tchèque. Alors que l'Allemagne est menée 1 à 0, Bierhoff entre à la 69e minute et inscrit deux buts. Il offre la victoire à son pays et devient un vrai héros national.

La suite de sa carrière sera plus conforme à son nouveau statut. En 1997-1998, il est le meilleur buteur du Calcio, avec 27 réalisations. Il remporte cette compétition en 1999 avec le Milan AC. Il jouera pour le club lombard de 1998 à 2001.

Il devient aussi un cadre de la Mannschaft et participe aux grandes compétitions internationales comme la Coupe du monde 1998 ou l'Euro 2000. Il sera même capitaine de la Mannschaft.

La fin de sa carrière est plus difficile. Peu utilisé au Milan AC, il rejoint l'AS Monaco où il dispute une saison sans relief. Malgré cela, il est retenu dans l'effectif pour la Coupe du monde 2002. Contre toute attente, la Mannschaft arrive à se hisser en finale. Lors de celle-ci, Bierhoff entre en jeu à la 74e minute pour tenter de rééditer l'exploit de 1996. Cela ne changera pas le cours du match et l'Allemagne sera battue 2 à 0.

En 2002-2003, il joue une dernière saison au Chievo Vérone avant de prendre sa retraite.

Il a inscrit 37 buts lors de ses 70 sélections en équipe d'Allemagne de 1996 à 2002, dont un doublé lors de la finale de l'Euro 1996 face à la République tchèque (2-1 ap). Il fit également partie du groupe qui s'inclina devant le Brésil (0-2) en finale de la Coupe du monde 2002.

Pour son dernier match en Serie A, il fut l'auteur sous les couleurs du Chievo Vérone d'un triplé contre la Juventus Turin.

Oliver Bierhoff rejoint la Fédération allemande en août 2004 en tant que manager de l'équipe d'Allemagne.

Carrière[modifier | modifier le code]

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Oliver Bierhoff - Goals in International Matches, RSSSF

Liens externes[modifier | modifier le code]