Andreï Chevtchenko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Andriy Chevtchenko)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shevchenko.
Andreï Chevtchenko
Andriy Shevchenko Nike Clash Collection.JPG
Chevtchenko en juin 2012
Biographie
Nom Andriy Mykolaïovytch Chevtchenko
Nationalité Drapeau : Ukraine Ukrainien
Naissance (38 ans)
Lieu Dvirkivchtchyna (RSS d'Ukraine)
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 19942013
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1986-1994 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1994-1999 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev 166 0(94)
1999-2006 Drapeau : Italie Milan AC 296 (173)
2006-2009 Drapeau : Angleterre Chelsea 077 0(22)
2008-2009 Drapeau : Italie Milan AC 026 00(2)
2009-2012 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev 083 0(30)
Total 653 (326)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1994-1995 Drapeau : Ukraine Ukraine - 19 ans 008 0(5)
1994-1995 Drapeau : Ukraine Ukraine espoirs 007 0(6)
1995-2012 Drapeau : Ukraine Ukraine 111 (48)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Andreï Chevtchenko (en ukrainien : Андрій Шевченко et en anglais : Andriy Shevchenko ; également écrit sous la forme Andriy Chevtchenko), né le à Dvirkivchtchyna (URSS, actuelle Ukraine), est un footballeur international ukrainien évoluant au poste d'attaquant.

Meilleur buteur ukrainien de l'histoire, considéré comme l'un des meilleurs attaquants de sa génération, Chevtchenko est le cinquième meilleur buteur de l'histoire des compétitions européennes avec 67 buts derrière Raúl (77) , Cristiano Ronaldo (78), Lionel Messi (76) et Filippo Inzaghi (70), le 5e meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des champions avec 59 buts derrière Lionel Messi (75) Cristiano Ronaldo (76) Raul (71) et Ruud van Nistelrooy (60) et le 9e joueur à avoir disputé le plus de matchs européens avec 143 matchs.

Formé au Dynamo Kiev, il y joue de 1994 à 1999 et de 2009-2012. Il y remporte notamment cinq championnats et trois coupes d'Ukraine. Sur le plan individuel, il est meilleur buteur de la Ligue des champions et le meilleur buteur du championnat d'Ukraine en 1999 . Avec 124 buts, il est le quatrième meilleur buteur de l'histoire du Dynamo Kiev derrière Oleg Blokhine (270), Sergueï Rebrov (163) et Maksim Shatskikh (142) et le 7e meilleur buteur de l'histoire du championnat avec 83 buts.

Joueur du Milan AC de 1999 à 2006 puis en 2008-2009, il remporte notamment la Ligue des champions en 2003 et le championnat d'Italie en 2004, année où il est élu Ballon d'or. Deux fois capocannoniere (meilleur buteur du Calcio), en 2000 et 2004, il est aussi meilleur buteur de la LDC 2006. Chevtchenko est le deuxième meilleur buteur de l'histoire du club avec 175 buts derrière le Suédois Gunnar Nordahl (221), le meilleur buteur de l'histoire du Derby de la Madonnina avec 14 buts et le 42e meilleur buteur de l'histoire de toute la Serie A avec 127 buts.

Sélectionné en équipe nationale de 1995 à 2012, Chevtchenko en est le meilleur buteur et le 2e joueur le plus capé (avec 48 buts en 111 sélections), derrière Anatoly Timochtchouk (131 sélections). Il est le meilleur buteur européen de l'histoire des éliminatoires de la Coupe du monde avec 26 buts.

Le 28 juillet 2012, Chevtchenko annonce qu'il prend sa retraite sportive et qu'il se consacre à la politique[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Né à Dvirkivchtchyna, Andriy Mykolaïovytch Chevchenko a neuf ans lors de la catastrophe de Tchernobyl en . Son village, non loin de Tchernobyl, est contaminé, par conséquent, lui et sa famille doivent abandonner leur maison pour se reloger sur la côte afin d'échapper aux effets de la radioactivité.

Dynamo Kiev (1986-1999)[modifier | modifier le code]

En 1986, Andriy Chevtchenko entre à l'école du Dynamo Kiev après avoir été repéré un an plus tôt par un technicien du club, Alexander Chpakov. Petit à petit, Chevtchenko s'impose dans les équipes jeunes pour en devenir titulaire en attaque, recevant au passage de nombreux titres dans des tournois de jeunes au point que des émissaires italiens le suivent après une compétition près de Naples. En 1990, alors que l'ukrainien participe à un tournoi, l'ancien attaquant de Liverpool, Ian Rush, lui offre l'une de ses paires de crampons pour le récompenser de ses talents de buteur.

József Szabó lance Chevtchenko en professionnel.

Andriy Chevtchenko débute en équipe première du Dynamo Kiev le 20 octobre 1994 contre le Chakhtior Donetsk lancé par József Szabó. Un mois plus tard, il dispute son premier match en Ligue des champions. Il inscrit son premier but en championnat le 1er décembre de la même année contre Dniepr Dniepropetrovsk et en Ligue des champions le 7 décembre contre le Bayern Munich (1-4).

Rapidement appelé en sélection ukrainienne, le 25 mars 1995 contre la Croatie dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 1996, il inscrit son premier but en sélection en mai 1996 contre la Turquie en match amical.

Chevtchenko connaît avec son club de nombreux succès sur la plan national : cinq Championnats d'Ukraine consécutifs (1995-1999), deux Coupes d'Ukraine, meilleur buteur du championnat en 1999 (18 buts). Sur le plan européen, il se fait connaître lors de la Ligue des champions 1997-1998 grâce à un triplé réalisé contre le FC Barcelone au Camp Nou qui permet au Dynamo Kiev de remporter le match 4-0. Le Dynamo va jusqu'en quart de finale mais tombe lourdement face au futur finaliste, la Juventus (1-1, 1-4).

Lors de la saison suivante, Chevtchenko inscrit 33 buts en 44 matchs dont 18 buts en 26 matchs de championnat, 5 en 4 de coupe d'Ukraine et 10 en 14 de Coupe d'Europe. Il quitte le Dynamo et rejoint le Milan AC pour près de 25 millions de dollars.

Milan AC (1999-2006)[modifier | modifier le code]

Arrivée remarquée (1999-2001)[modifier | modifier le code]

Chevtchenko sous le maillot du Milan AC.

Andriy Chevtchenko fait ses débuts sous les couleurs de l'AC Milan le 28 août 1999 à l'US Lecce au cours duquel il marque son premier but en Serie A. Lors de la seconde journée, il marque son premier but à San Siro contre Perugia. Lors de la cinquième journée, Chevtchenko marque son premier triplé face à la Lazio Rome au Stade olympique de Rome lors d'un match nul quatre buts partout. Il marque son premier but européen avec Milan contre Galatasaray, son vingtième but européen depuis le début de sa carrière. Chevtchenko marque son 1er but dans le Derby de la Madonnina lors d'une victoire 2 buts à 1 lors de la 7e journée. En Coupe d'Italie, Milan affronte en quarts de finale le rival historique, l'Inter de Milan mais Milan tombe (2-3, 1-1) malgré les 3 buts de Chevchenko[3]. Au mois de décembre 1999, Chevchenko finit 3e au Ballon d'or derrière Rivaldo et David Beckham. Lors de sa première saison, Chevtchenko inscrit 29 buts en 43 matchs dont 24 buts en 32 matchs de Série A, quatre buts en autant de parties de Coupe d'Italie et un but en six matchs de Ligue des champions. Chevtchenko rentre dans l'histoire de la Serie A en devenant le neuvième joueur de l'histoire du championnat à finir Capocannoniere dès sa première saison après des joueurs comme Giuseppe Meazza et Michel Platini.

Lors de la saison suivante, Chevtchenko permet à Milan de se qualifier pour la phase de poule de la C1 en marquant quatre buts en deux matchs lors des victoires contre le Dinamo Zagreb (3-1, 3-0) à l'occasion du troisième tour de qualification. Au mois de décembre 2000, il finit à nouveau troisième du Ballon d'or derrière Luís Figo et Zinédine Zidane. Lors de le 30e journée, le Milan 2000-2001 rentre dans l'histoire du derby milanais en remportant la plus large victoire lors d'un derby (6-0), Chevtchenko inscrit un doublé.

Le plein de trophée (2001-2004)[modifier | modifier le code]

La saison suivante, contre le Bate Borisov, Chevtchenko inscrit son premier but de sa carrière en Coupe de l'UEFA lors d'une victoire 2-0. Contre le CSKA Sofia, il marque son trentième but européen en cinquante matchs depuis le début de sa carrière en 1994. Lors de la quatorzième journée de championnat, Chevtchenko inscrit un but d'anthologie face à la Juventus Turin : après avoir récupéré la balle au centre du terrain, il dribble deux défenseurs avant de tirer dans un angle fermé en pleine lucarne.

En août 2002, Andriy Chevtchenko se fait opérer à Anvers au genou gauche. Lors de la finale de la Ligue des champions face à la Juventus, Chevtchenko marque son tir-au-but et permet au Milan AC de remporter sa sixième C1, la première pour lui. Le Milan remporte aussi la Coupe d'Italie en battant l'AS Roma (4-1, 2-2), Chevtchenko inscrit le quatrième but de la rencontre du match aller.

Lors de la Supercoupe de l'UEFA 2003, Chevtchenko permet au Milan AC de remporter sa quinzième coupe d'Europe en marquant de la tête le seul but de la rencontre face au FC Porto de José Mourinho. Il est élu homme du match de la rencontre. Lors de la dixième journée de championnat, il inscrit ses cent et 101e buts avec Milan lors de la victoire face au Chievo (2-0). En décembre 2003, Chevtchenko finit quatrième du Ballon d'or derrière Nedved, Thierry Henry et Paolo Maldini. Lors de la 32e journée de Serie A, le Milan peut être champion s'il bat l'AS Roma, son dauphin. Au bout d'une minute, Kaká sert Chevtchenko qui marque de la tête. Le score en reste là, Milan est champion d'Italie pour la 17e fois de son histoire et Chevtchenko remporte son premier Scudetto. Lors des deux dernières journées, Chevtchenko inscrit deux nouveaux buts et finit pour la seconde fois meilleur buteur du championnat après celui de 2000.

Ballon d'or et buteur européen (2004-2006)[modifier | modifier le code]

Chevtchenko montrant son Ballon d'or.

Lors de la Supercoupe d'Italie 2004 face à la Lazio de Rome, Chevtchenko inscrit son troisième triplé depuis son arrivée, le premier à San Siro, et permet à son équipe de l'emporter (3-0). Lors de la quatrième journée de championnat, Chevtchenko devient le cinquième meilleur buteur de l'histoire du Milan en dépassant Marco van Basten avec 125 buts contre 124. En décembre 2004, Chevtchenko reçoit la récompense individuelle suprême, le Ballon d'or et devient le troisième joueurs ukrainien après Oleg Blokhine et Igor Belanov à recevoir ce prix. De plus, il termine troisième meilleur joueur UEFA derrière Ronaldinho et Thierry Henry. En final de la Ligue des champions, le Milan AC est à nouveau poussé jusqu'au tirs-au-but par Liverpool. Jerzy Dudek arrête le penalty de « Cheva » et Liverpool est champion d'Europe.

La saison suivante, lors de la cinquième journée de Serie A, Chevtchenko inscrit sur penalty son 150e but depuis son arrivée en Lombardie. À onze longueurs de José Altafini le 3e meilleur buteur de l'histoire du Milan et à 14 longueurs de Giovanni Rivera second meilleur buteur du club mais à 71 buts de Nordahl, le recordman. Le 25 novembre 2005, Chevtchenko rentre dans l'histoire de la Ligue des champions de l'UEFA en devenant le premier joueur à inscrire un quadruplé à l'extérieur face aux Turcs de Fenerbahce lors de la victoire 4-0. Lors de la quinzième journée de Serie A, Chevtchenko rentre dans l'histoire du Derby de la Madonnina en marquant sur penalty son quatorzième but lors du derby milanais, devenant le seul meilleur buteur du derby à une longueur de Giuseppe Meazza. Lors de la 24e journée, il égale puis dépasse Rivera en marquant un doublé contre le Treviso pour devenir le second meilleur buteur rossonero avec 165 buts, à 56 buts de Nordahl. De plus, Chevtchenko finit pour la seconde fois meilleur buteur de la Ligue des champions après 1999.

Après sept saisons à Milan, Chevtchenko quitte son club pour rejoindre le Chelsea FC pour près de 45 M€.

Chelsea FC (2006-2009)[modifier | modifier le code]

Chevtchenko avec Chelsea.

Chelsea FC avait déjà proposé un transfert au Milan AC pour acquérir Chevtchenko à la demande de son président russe Roman Abramovitch durant l'été 2004. Celui-ci n'avait pas hésité à mettre sur la table 50 millions de livres sterling et un échange avec l'attaquant argentin Hernán Crespo, puis une somme de 85 millions de livres. L'AC Milan les avait refusés mais avait pris Crespo en prêt. Deux ans plus tard le 11 mai 2006, Chevtchenko déclare son souhait de quitter le club à la grande surprise des supporteurs milanais qui décident alors de tout faire pour que l'attaquant ukrainien reste au club. Deux semaines plus tard, le site de Chelsea FC annonce la signature de l'Ukrainien pour une somme, selon les médias, d'environ 45 millions d'euros, ce qui en fait le transfert le plus cher de l'histoire du football anglais.

Avec Chelsea, Chevtchenko croise notamment Cristiano Ronaldo.

Chevtchenko rejoint son nouveau club après la coupe du monde 2006, au cours de laquelle la sélection atteint les quarts-de-finale battue par les futurs champions du monde italiens. Le 13 août 2006, il inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs contre Liverpool FC durant le Community Shield (match que Chelsea perdra 2-1). En revanche, en championnat il connaît quelques difficultés malgré son premier but inscrit dès la 2e journée le 23 août 2006 contre Middlesbrough FC. Ses débuts sont difficiles et la presse, à partir de janvier 2007, n'hésite pas à spéculer sur un retour possible de Chevtchenko au Milan AC, rumeur qu'il dément aussitôt. Sa saison ne sera pas très prolifique puisqu'en 30 matchs de Championnat, l'Ukrainien n'inscrit que 4 petits buts.

Soutenu par le Président Roman Abramovitch durant sa première saison qui imposait à l'entraîneur de le faire jouer malgré des statistiques peu élevées, l'attaquant des Blues se voit cantonné au banc de touche pour la deuxième. Le Président de Chelsea ne peut plus faire titulariser l'Ukrainien au vu de son inefficacité en Angleterre. Début avril 2008, les rumeurs de retour refont surface et sont de plus en plus fondées puisqu’il commence à se lasser de son statut de joker de luxe avec Chelsea FC (seulement 8 fois titulaire sur la saison 2007-2008). Il ne jouera que 17 rencontres de Premier League pour 5 buts.

Retour au Milan AC en prêt (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Le 23 août 2008, l'AC Milan et le Chelsea FC annoncent sur leurs sites respectifs qu'un accord a été trouvé pour que l'attaquant ukrainien retourne en Italie, sans toutefois préciser les conditions de cette transaction, spécifiant même que celles-ci resteraient confidentielles.

Le 11 juin 2009, le vice-président du club de l'AC Milan, Adriano Galliani, s'est exprimé au sujet de Chevtchenko en affirmant qu'il ne serait pas conservé et ne ferait donc plus partie du groupe la saison prochaine. En effet, Chevtchenko n'est plus celui que l'on attendait. Il récolte un bilan très maigre de sa saison : il n'est titularisé que très rarement et ne marque que deux petits buts : contre le FC Zurich en UEFA Europa League et en Coppa Italia contre la SS Lazio. De plus, face à la forte concurrence en attaque, Chevtchenko n'a pu que très peu s'exprimer durant cette saison où il est barré par Alexandre Pato, Filippo Inzaghi, voire Ronaldinho.

Retour et fin au Dynamo Kiev (2009-2012)[modifier | modifier le code]

Chevtchenko sous les couleurs du Dynamo en 2009.

Dix ans après son départ en Lombardie en 1999, il retourne dans son club formateur pour un contrat de deux ans[4]. Lors de son premier match depuis son retour au Dynamo Kiev, Chevtchenko rentre après la pause. Alors que le score est de 2-1 pour le Dynamo, il provoque un penalty à la 94e minutes qu'il se charge de transformer. Le Dynamo termine second du Championnat derrière le Chakhtar Donetsk et Chevtchenko finit la saison avec 8 buts en 29 matchs toutes compétitions confondues.

Andriy Shevchenko avec le Dynamo Kiev
Andriy Shevchenko avec le Dynamo Kiev

La saison suivante, le Dynamo affronte le KAA La Gantoise au troisième tour de la Ligue des champions. Le Dynamo se qualifie facilement pour les barrages de la LDC 6-1 au score cumulé (3-0,3-1). Chevtchenko inscrit un but et fait une passe décisive au match aller. Il devient par la même occasion, le troisième meilleur buteur en Coupe d'Europe avec 63 buts. Reversé en Ligue Europa, lors des quart de finale, le Dynamo affronte le Sporting Clube de Braga. Au match aller à Kiev, Chevtchenko, rentré à la mi-temps reçoit deux cartons jaunes. C'est le premier carton rouge de sa carrière et Braga se qualifie au match retour 0-0, grâce à la règle du but à l'extérieur. En Championnat, le Dynamo termine de nouveau derrière le Chakhtar Donetsk. Chevtchenko a inscrit 10 buts en 18 matchs de championnat.

Lors de la sixième journée du championnat 2011-2012, Chevtchenko se fracture la mâchoire et est absent plusieurs semaines. Il fait son retour le 11 septembre 2011, lors de la victoire du Dynamo 3 buts à 1 contre l'Illichovets Marioupol à l'occasion de la 9e journée. Chevtchenko, lors de la 27e journée, marque son 218e but en championnat ukrainien de sa carrière et dépasse Oleg Blokhine pour devenir le meilleur buteur de toute l'histoire de l'Union soviétique et l'Ukraine indépendante. Il offre ensuite la victoire au Dynamo lors de la 28e journée (1-0) et devient le septième meilleur buteur de l'histoire du championnat d'Ukraine avec 83 buts. Mais le Dynamo est une nouvelle fois deuxième. Chevtchenko a fini la saison avec 6 buts en 22 matchs.

Andriy Chevtchenko marque 124 buts en 249 matchs sous le maillot du Dynamo Kiev dont 83 buts en 172 matchs de championnat, 17 buts en 27 matchs de coupe d'Ukraine et 25 buts en 51 matchs de Coupe d'Europe.

En équipe nationale (1995-2012)[modifier | modifier le code]

Échecs dans les qualifications (1995-2005)[modifier | modifier le code]

Andriy Chevtchenko fait ses débuts en sélection ukrainienne le 25 mars 1995 contre la Croatie lors d'une lourde défaite 4 à 0, à l'occasion d'un match de qualification pour l'Euro 1996. Il inscrit son premier but le 1er mars 1996 contre la Turquie en match amical perdu 3-2, lors sa quatrième sélection. Lors des éliminatoires au Mondial 1998, Chevtchenko inscrit trois buts mais l'Ukraine termine deuxième de son groupe et se qualifie donc pour les barrages. Ils y affrontent la Croatie et sont éliminer (2-0, 1-1). Chevtchenko marque le but au retour, son quatrième en treize sélections.

Lors des éliminatoires pour l'Euro 2000, l'Ukraine est dans le groupe du champion du monde en titre, la France. L’Ukraine termine second derrière la France mais se fait éliminer au barrage par la Slovénie (2-1,1-1) où Chevtchenko inscrit le but ukrainien à l'aller, son huitième but avec l'Ukraine.

Lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 2002, l'Ukraine termine encore deuxième de son groupe. Sur les treize buts marqués, neuf le sont par Chevtchenko. Pour les barrages, l'Ukraine affronte l'Allemagne. Au match aller, l'Ukraine fait 1-1. Mais au retour, ils s'inclinent lourdement 4-1, Chevtchenko inscrit son dixième but à la 90e minute, lors de ces éliminatoires pour sauver l'honneur. Il termine meilleur buteur européen des éliminatoires et en est alors à 19 buts en 41 sélections.

Lors des éliminatoires de l'Euro 2004, l'Ukraine termine troisième de son groupe et Chevtchenko inscrit quatre buts lors de ses qualifications, il en est 22 but en cinquante sélections.

Première Coupe du monde (2004-2006)[modifier | modifier le code]

Shevchenko sur un timbre pour la Coupe du monde 2006.

Lors des éliminatoires du Mondial 2006, l'Ukraine est dans un groupe homogène. Grâce notamment aux six buts de Chevtchenko, l'Ukraine se qualifie enfin pour une compétition internationale après les trois échecs dans les barrages. L’Ukraine est même le premier européen qualifié pour le mondial. Chevtchenko réalise enfin son rêve de participer à une Coupe du monde. Il inscrit depuis ses débuts avec l'Ukraine, 28 buts en 63 sélections dont 20 lors des éliminatoires.

Lors de la Coupe du monde 2006, l'Ukraine tombe dans le groupe de l'Espagne, de la Tunisie et de l'Arabie saoudite. Lors du premier match, Chevtchenko était incertain mais joue quand même. Les Ukrainiens s'inclinent lourdement face aux Espagnols (4-0). Pour le deuxième match, ils se rattrapent contre les Saoudiens en gagnant 4-0. À cette occasion, Chevtchenko inscrit son premier but et sur le quatrième but ukrainien, est auteur d'une passe décisive. Lors du troisième match face aux Tunisiens, l'Ukraine s'impose 1-0, grâce à un penalty de Chevtchenko. Son 31e but en 67 sélections. En huitième de finale, face à la Suisse, ils s'imposent aux tirs aux but (3-0) bien que Chevtchenko ait raté son penalty. L’Ukraine perd en quart de finale face aux futurs champions du monde, l'Italie (3-0).

Nouveaux échecs et fin à domicile (2006-2012)[modifier | modifier le code]

Shevchenko recevant un maillot lors de sa 100e sélection.

Lors des Éliminatoires de l'Euro 2008, l'Ukraine est dans un groupe relevé qui comprend notamment les deux finalistes du dernier mondial. Les Ukrainiens terminent quatrième malgré les cinq buts de Chevtchenko, qui a inscrit 36 buts en 79 sélections dont 32 en matchs officiels.

Lors des Éliminatoires de la Coupe du monde 2010, l'Ukraine termine deuxième et Chevtchenko inscrit six buts. Avec 26 buts, il est le meilleur buteur européen de l'histoire des éliminatoires de la Coupe du monde. Aux barrages, ils affrontent la Grèce. Mais pour la troisième fois, lors d'un barrages d'une Coupe du monde, l'Ukraine s'incline (0-0, 1-0). Chevtchenko est en pleurs à la fin du match. En 92 sélections, il inscrit 43 buts.

Shevchenko fêtant son dernier but en sélection face à la Suède lors de l'Euro 2012.

Le 9 octobre 2010 face au Canada, Chevtchenko devient le premier joueur ukrainien à atteindre la barre des 100 sélections[5]. Il est rejoint trois jours plus tard par Timochtchouk[6].

Pour l'Euro 2012, en tant que pays organisateur avec la Pologne, l'Ukraine est directement qualifiée. Chevtchenko victime de longues blessures espère jouer sa dernière compétition avec la sélection. Blokhine le sélectionne dans une pré-liste de 26 joueurs dont seuls trois ne participeront pas à l'Euro. Le 28 mai 2012 contre l'Estonie en match amical, il rentre à la mi-temps et fait une passe décisive lors d'une victoire 4 buts à 0. Le 29 mai, Blokhine sélectionne Chevtchenko dans les 23 ukrainiens qui participent à l'Euro 2012. Le 11 juin, pour le premier match de l'Ukraine face à la Suède, Chevtchenko marque deux buts de la tête offrant ainsi la victoire à son équipe 2-1. Il devient alors le deuxième buteur le plus âgé d'une phase finale d'Euro après l'Autrichien Ivica Vastić et le joueur le plus âgé à réaliser un doublé en phase finale d'un Euro. Après deux défaites, l'Ukraine ne sort pas de la phase de poule et Chevtchenko annonce qu'il prend sa retraite internationale[7].

Il est aujourd'hui le meilleur buteur de l'histoire de l'Ukraine avec 48 buts et le deuxième joueur le plus capé avec 111 sélections derrière Anatoly Timochtchouk.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Chevtchenko est un attaquant extrêmement complet, rapide, très bon des deux pieds bien qu'étant droitier. Il possède une bonne panoplie technique en plus d'avoir très bon jeu de tête. Il est capable de s'adapter en fonction de son équipe, aussi bien avec une équipe habituée à avoir le ballon comme le Milan AC ou avec une équipe qui joue en contre comme l'Ukraine. Chevtchenko est aussi réputé pour avoir un très bon mental, comme en témoigne ses nombreux buts dans des grands rendez-vous, à l'instar de ses 18 buts en phase finale de LDC, ses 14 buts dans un derby milanais ou encore ses buts contre le FC Barcelone...

Statistiques[modifier | modifier le code]

Générales[modifier | modifier le code]

Statistiques de Andreï Chevtchenko au 12 janvier 2015[8]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Drapeau : Ukraine Ukraine Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
1994-1995 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev D1 17 1 0 4 1 0 - - - C1 2 1 0 - - - 2 0 0 25 3 0
1995-1996 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev D1 31 16 0 10 6 0 - - - C1 2 2 1 - - - 2 1 0 45 25 1
1996-1997 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev D1 20 6 0 - - - - - - - - - - - - - 6 2 0 26 8 0
1997-1998 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev D1 23 19 2 8 8 0 - - - C1 10 6 3 - - - 4 3 0 45 36 5
1998-1999 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev D1 26 18 0 4 5 0 - - - C1 14 10 3 - - - 8 1 2 52 34 5
Sous-total 117 60 2 26 20 0 - - - - 28 19 7 - - - 22 7 2 193 106 11
1999-2000 Drapeau de l'Italie Milan AC Serie A 32 24 3 4 4 1 - - - C1 6 1 3 - - - 7 3 0 49 32 7
2000-2001 Drapeau de l'Italie Milan AC Serie A 34 24 3 3 1 1 - - - C1 14 9 0 - - - 7 5 0 58 39 4
2001-2002 Drapeau de l'Italie Milan AC Serie A 29 14 5 3 0 0 - - - C1 6 3 1 - - - 6 5 0 44 22 6
2002-2003 Drapeau de l'Italie Milan AC Serie A 24 5 1 4 1 0 - - - C1 11 4 1 - - - 6 2 1 45 12 3
2003-2004 Drapeau de l'Italie Milan AC Serie A 32 24 4 1 0 0 1 0 0 C1 11 5 0 1 1 0 4 1 0 50 31 4
2004-2005 Drapeau de l'Italie Milan AC Serie A 29 17 3 - - - 1 3 0 C1 10 6 2 - - - 8 5 1 48 31 6
2005-2006 Drapeau de l'Italie Milan AC Serie A 28 19 7 - - - - - - C1 12 9 3 - - - 9 4 1 49 32 11
Sous-total 208 127 26 7 2 0 2 3 0 - 80 37 10 1 1 0 47 25 3 345 195 39
2006-2007 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 30 4 2 10 7 1 1 1 0 C1 10 3 2 - - - 4 2 0 55 17 5
2007-2008 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 17 5 1 3 1 0 - - - C1 5 1 0 - - - 8 4 0 33 11 1
2008-2009 Drapeau de l'Italie Milan AC (prêt) Serie A 18 0 1 1 1 0 - - - C1 7 1 0 - - - 6 4 0 32 6 1
2009-2010 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 1 0 0
Sous-total 48 9 3 13 8 1 1 1 0 - 15 4 2 - - - 12 6 0 89 28 6
2009-2010 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev D1 21 7 3 2 0 0 - - - C1 6 1 2 - - - 9 4 1 38 12 6
2010-2011 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev D1 18 10 1 2 1 0 - - - C1 12 5 3 - - - 5 0 1 37 16 5
2011-2012 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev D1 16 6 3 1 0 0 - - - C1 5 0 0 - - - 10 3 2 32 9 5
Sous-total 55 23 7 5 1 0 - - - - 23 6 5 - - - 24 7 4 107 37 16
Total sur la carrière 446 219 38 60 36 1 4 4 0 - 143 67 24 1 1 0 111 48 9 765 375 72

Détails des buts inscrits en club[modifier | modifier le code]

Ratio en club et en sélection
Club Nat. Total
Championnat Buts Ratio Coupe Buts Ratio Europe Buts Ratio Total Buts Ratio
Dynamo Kiev Drapeau : Ukraine 172 83 0,482 26 16 0,615 51 25 0,490 249 124 0,497
Dynamo Kiev Drapeau : Ukraine 5 5 1 5 5 1
Milan AC Drapeau : Italie 226 127 0,561 19 10 0,526 77 38 0,493 322 175 0,543
Chelsea Drapeau : Angleterre 48 9 0,187 14 9 0,642 15 4 0,266 77 22 0,285
Ukraine Drapeau : Ukraine 111 48 0.432
Total 446 219 0,491 64 40 0.625 143 67 0.468 764 374 0,489
Détails des buts en Coupe d'Europe
Club Nat. Total
LDC Buts Ratio Europa League Buts Ratio Supercoupe d'Europe Buts Ratio Coupe Intercontinental Buts Ratio Total Buts Ratio
Dynamo Kiev Drapeau : Ukraine 39 22 0,564 12 3 0,25 - - - - - - 51 25 0.490
Milan AC Drapeau : Italie 62 33 0,532 13 4 0,307 1 1 1.000 1 0 0,000 77 38 0,493
Chelsea Drapeau : Angleterre 15 4 0,266 - - - - - - - - - 15 4 0,266
Total 116 59 0,508 25 7 0.280 1 1 1.000 1 0 0,000 143 67 0,468
Détails des buts avec le Milan AC
Club Nat. Série A Coupe d'Italie/Supercoupe d'Italie Ligue des champions/UEFA Total
Pied droit Pied gauche Tête Pénalty Total Pied droit Pied gauche Tête Pénalty Total Pied droit Pied gauche Tête Pénalty Total Pied droit Pied gauche Tête Pénalty Total
Milan AC Drapeau : Italie 50 24 29 24 127 buts 5 4 1 0 10 buts 16 6 12 4 38 buts 71 34 42 28 175 buts
Détails des buts avec le Dynamo Kiev
Club Nat. Championnat/Coupe d'Ukraine Ligue des champions/Europa League Total
Pied droit Pied gauche Tête Pénalty Total Pied droit Pied gauche Tête Pénalty Total Pied droit Pied gauche Tête Pénalty Total
Dynamo Kiev Drapeau : Ukraine 19 9 4 4 36 15 3 5 2 25 34 11 10 6 61
Détails des buts avec Chelsea
Club Nat. Total
Pied droit Pied gauche Tête Pénalty Total
Chelsea Drapeau : Angleterre 11 6 4 1 22

Détails des buts en sélection[modifier | modifier le code]

Nombre de buts avec l'Ukraine
Compétition Sél. Buts Ratio
Coupe du monde 5 2 0,4
Éliminatoires Coupe du monde 40 26 0,65
Championnat d'Europe 3 2 0,667
Éliminatoires Euro 26 10 0,384
Matchs amicaux 37 8 0,216
Total 111 48 0,432
Détails des buts avec l'Ukraine
Sélection Total
Pied Droit Pied Gauche Tête Penalty Total
Drapeau : Ukraine Ukraine 29 5 8 6 48 buts
Bilan de l'Ukraine avec Chevtchenko
Sélection Total
Sélections Victoires Nuls Défaites
Drapeau : Ukraine Ukraine 111 46 36 29

Palmarès[modifier | modifier le code]

Collectif[modifier | modifier le code]

Avec lAC Milan, Andriy Chevtchenko remporte une Ligue des champions, une Coupe d'Italie, un Scudetto, une Supercoupe d'Italie et une Supercoupe d'Europe. Il termin deux fois Capocannoniere et une fois meilleur buteur de la C1. Il remporte aussi le Ballon d'or et est finaliste de la Ligue des champions 2005.

Drapeau : Italie AC Milan
Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev
Drapeau : Angleterre Chelsea FC

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Membre de l'équipe type de la décennie de Mirror Football[9]
  • Membre de l'Equipe-Type Européenne de l'Année 1999. (El País - Uruguay)[10].
  • Nommé au FIFA 100 (Top 125 des meilleurs joueurs vivants de tous les temps) en 2004.
  • Golden Foot 2005.
  • Cité parmi les 10 meilleurs attaquants de la décennie 2000 de Goal.com[11].
Dynamo Kiev
Milan AC
Ukraine
  • Héros d'Ukraine.
  • Meilleur joueur ukrainien en 1997, 1999, 2000, 2001, 2004 et 2005.
  • Meilleur sportif ukrainien en 1999[10].
  • Meilleur buteur de l'histoire de l'Équipe d'Ukraine de football avec 48 buts.
  • Meilleur buteur ukrainien de l'histoire avec 374 buts.
  • Meilleur buteur européen de l'histoire des éliminatoires de la Coupe du monde avec 26 buts.
  • Meilleur buteur des éliminatoires de la coupe du monde 2002 de la zone Europe avec 10 buts.
  • Meilleur buteur de toute l'histoire de l'Union soviétique et l'Ukraine indépendante en championnats avec 219 buts.
  • 2e Joueur le plus capé en Équipe d'Ukraine de football avec 111 sélections derrière Anatoly Timochtchouk (131 sélections).
  • 2e meilleur buteur de l'histoire des éliminatoires de la Coupe du monde avec 26 buts derrière Ali Daei (35 buts).
  • 2e joueur le plus âgé à avoir inscrit un but dans un Euro à 35 ans et 256 jours derrière Ivica Vastic (38 ans et 257 jours).
  • Récompenses UEFA pour avoir atteint les 100 sélections[22].
  • Trophée d'homme du match de l'Euro 2012 lors du match Ukraine-Suède [23].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Andriy Chevtchenko s'est marié en juillet 2004 avec Kristen Pazik, une mannequin américaine, lors d'une cérémonie privée à Potomac dans le Maryland. Bien que sa femme soit américaine, tous deux communiquent en italien, cependant Andriy Chevtchenko a appris l'anglais depuis son installation à Chelsea FC. Le couple a deux garçons : Jordan (né le 29 novembre 2004) et Christian (né le 10 novembre 2006).

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chevtchenko en sélection
  2. Andreï Shevchenko arrête le football pour faire de la politique, www.lemonde.fr, 28 juillet 2012.
  3. http://www.rsssf.com/tablesi/ital00.html
  4. Shevchenko de retour au Dynamo Kiev !, www.uefa.com, 30 août 2009.
  5. Euro 2012, Ukraine - Shevchenko centenaire, www.goal.com, 6 octobre 2010.
  6. Tymoshchuk rejoint Shevchenko au club des centenaires, www.uefa.com, 12 octobre 2010.
  7. Euro: Andreï Chevtchenko annonce sa retraite internationale, www.reuters.com, 20 juin 2012.
  8. Statistiques de Andreï Chevtchenko sur footballdatabase.eu
  9. (en) « The World Team of the Decade, as selected by John Cross », Mirror Football,‎ (consulté le 31 décembre 2009)
  10. a et b « http://www.espacefoot.net/shevchenko.htm » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), consulté le 2013-04-07
  11. http://www.goal.com/fr/news/28/main/2010/01/03/1722681/grand-vote-goalcom-lattaquant-de-la-d%C3%A9cennie
  12. http://en.wikipedia.org/wiki/Ukrainian_Footballer_of_the_Year
  13. http://www.rsssf.com/tablesc/cis97.html
  14. http://www.acmilan.com/it/news/show_photo/1/951
  15. http://www.acmilan.com/it/news/show/21647
  16. http://archiviostorico.gazzetta.it/2000/maggio/09/Zamorano_Shevchenko_gentiluomini_del_calcio_ga_0_0005099464.shtml
  17. http://forzasheva.com/news0405.php
  18. http://www.xtratime.org/forum/showthread.php?t=174539
  19. http://archiviostorico.gazzetta.it/2004/dicembre/27/Equipe_sceglie_italiani__ga_10_0412276678.shtml
  20. http://archiviostorico.gazzetta.it/2005/dicembre/28/Shevchenko_Kaka_Maldini_nell_undici_ga_10_0512285292.shtml
  21. http://www.acmilan.com/it/archive/hall_of_fame
  22. http://fr.uefa.com/memberassociations/news/newsid=1671087.html
  23. http://2012.dynamo.kiev.ua/news/102240.html
  24. http://www.lequipe.fr/Football/breves2010/20101006_230224_100e-cape-pour-chevtchenko.html
  25. http://it.wikipedia.org/wiki/Capocannonieri_dei_campionati_italiani_di_calcio
  26. http://en.wikipedia.org/wiki/Ukrainian_Premier_League
  27. http://www.youtube.com/watch?v=85sTuajYiH8
  28. http://www.footballobserver.com/2011/03/10/568/edin-dzeko-shevchenko-was-my-idol/
  29. http://www.sambafoot.com/fr/informations/39294_milan_ac__kaka_est_l_idole_de_el_shaarawy.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]