Stefan Kuntz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kuntz.
Stefan Kuntz
Stefan Kuntz.jpg
Situation actuelle
Équipe Président du FC Kaiserslautern
Biographie
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance 30 octobre 1962 (51 ans)
Lieu Neunkirchen
Taille 1,8 m (5 11)
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1983 - 1986 Drapeau : Allemagne VfL Bochum
1986 - 1989 Drapeau : Allemagne Bayer Uerdingen
1989 - 1995 Drapeau : Allemagne FC Kaiserslautern
1995 - 1996 Drapeau : Turquie Besiktas JK
1996 - 1998 Drapeau : Allemagne Arminia Bielefeld
1998 - 1999 Drapeau : Allemagne VfL Bochum
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1993-1997 Drapeau : Allemagne Allemagne 25 (6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Stefan Kuntz est un footballeur allemand né le 30 octobre 1962 à Neunkirchen.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1995, il quitte son club de cœur et suit Karl-Heinz Feldkamp pour le Besiktas Istanbul. À la fin 2007, alors que le FC Kaiserslautern est proche de descendre en Regionalliga (sauvé lors du dernier match), il reprend le club et devient l'homme fort du Betzenberg.

2008 annonce le retour des diables rouges et surtout de l'esprit "FAN" avec le slogan "ya Ich habe herzblut ich bin Lautrer". La montée ne se fera pas à cause de nombreux blessés et l'équipe la plus jeune de 2e division. 2009 2010, l'équipe termine 1re et remonte en Bundesliga, les finances du club sont sur le bon rail.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 25 sélections et 10 buts avec l'équipe d'Allemagne.
  • Vainqueur du Championnat d'Europe 1996 avec l'Allemagne
  • Champion d'Allemagne en 1991 avec le FC Kaiserslautern
  • Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1990 avec le FC Kaiserslautern
  • Meilleur buteur du championnat en 1986 avec 22 buts puis en 1994 avec 17 buts
  • Élu footballeur allemand de l'année en 1991 où il occupe presque tous les postes sauf celui de gardien à cause des nombreux blessés

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]