Sapporo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Sapporo (brasserie).
Sapporo-shi
札幌市
Drapeau de Sapporo-shi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Hokkaidō
Préfecture Hokkaidō
Maire Fumio Ueda
Code postal 〒060-8611
Démographie
Population 1 927 371 hab. (2013)
Densité 1 719 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 03′ N 141° 21′ E / 43.05, 141.35 ()43° 03′ Nord 141° 21′ Est / 43.05, 141.35 ()  
Superficie 112 112 ha = 1 121,12 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Préfecture d'Hokkaidō

Voir sur la carte administrative de Préfecture d'Hokkaidō
City locator 12.svg
Sapporo-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 12.svg
Sapporo-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 12.svg
Sapporo-shi
Liens
Site web http://www.city.sapporo.jp/city/english/

Sapporo (札幌市, Sapporo-shi?) est la cinquième ville japonaise en nombre d'habitants et la troisième en superficie. Située sur l'île d'Hokkaidō, dont elle est la capitale régionale, elle est traversée par la rivière Toyohira (豊平川, Toyohira gawa?).

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la fondation de Sapporo, la région était occupée par plusieurs campements du peuple indigène, les Aïnous. Ce n'est qu'à la fin de la période Edo en 1866 que les premiers colons vont arriver et établir les bases de ce qui sera Sapporo. Le nom du village provient de l'aïnu et peut se traduire par « grande rivière coulant à travers la plaine ».

En 1868, le nouveau gouvernement Meiji décide de faire de Sapporo la nouvelle capitale régionale d'Hokkaidō. Celle-ci offre en effet une meilleure position géographique que celle de la précédente capitale, Hakodate.

Pendant les années 1870-1871, Kiyotaka Kuroda, vice-président de la commission pour le développement d'Hokkaidō (kaitakushi), entre en contact avec le gouvernement américain. Avec l'aide de Horace Capron (Oyatoi gaikokujin), secrétaire chargé de l'agriculture du Président des États-Unis Ulysses S. Grant, il va considérablement développer Sapporo autour du parc Ōdōri selon le modèle du plan hippodamien ce qui est très inhabituel au Japon, même de nos jours.

Encouragés par le Kaitakushi, de nombreux colons arrivèrent de Honshū pour développer l'agriculture (blé, pommes de terre, maïs, asperges) l'élevage (moutons et porcs) mais aussi la production de matières premières (bois, charbon) ainsi que des brasseries.

Pendant le XXe siècle, la ville continua de se développer fortement sous l'influence d'hommes d'affaires et d'hommes à la recherche de meilleurs salaires, tant et si bien qu'en 1970, Sapporo dépassa le million d'habitants.

Au cours de la seconde guerre mondiale, la ville de Sapporo fut souvent présentée comme la potentielle troisième cible d'un bombardement atomique, si le Japon n'avait pas capitulé.

Géographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Climagramme de Sapporo

En hiver, le climat est très froid, ce qui permet d'organiser chaque année en février le festival de la neige de Sapporo, lors duquel se déroule un concours de sculptures monumentales en neige ou en glace. En revanche, les étés y sont souvent plus supportables que sur les îles plus au sud de l'archipel.

Relevé météorologique de Sapporo-altitude:17 m -latitude:43°03'N
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −8,4 −8 −3,9 2,2 7,4 12 16,6 18,2 12,9 6 0,5 −4,9 4,2
Température moyenne (°C) −4,6 −4 −0,1 6,4 12 16,1 20,2 21,7 17,2 10,8 4,3 −1,4 8,2
Température maximale moyenne (°C) −1,1 −0,5 3,5 11,1 17,3 21,2 24,8 26,1 21,8 15,7 8,2 2 12,5
Précipitations (mm) 107,6 94,1 81,8 62,3 54,8 66,4 68,7 142 137,7 115,6 98,5 100,1 1 129,6
Source : Le climat à Sapporo (en °C et mm, moyennes mensuelles) climate-charts.com


Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la population de Sapporo s'élevait à 1 927 371 habitants.

Circonscriptions[modifier | modifier le code]

Sapporo est divisée en 10 circonscriptions (, ku?) :

  • Atsubetsu-ku (厚別区?)
  • Chūō-ku (中央区?)
  • Higashi-ku (東区?)
  • Kita-ku (北区?)
  • Kiyota-ku (清田区?)
  • Minami-ku (南区?)
  • Nishi-ku (西区?)
  • Shiroishi-ku (白石区?)
  • Teine-ku (手稲区?)
  • Toyohira-ku (豊平区?)

Transports[modifier | modifier le code]

Aérien[modifier | modifier le code]

Sapporo est desservie par l'aéroport de Chitose. La ligne qui relie cet aéroport à Tokyo-Haneda est la plus chargée du monde, avec une offre hebdomadaire pouvant atteindre 269500 sièges (semaine du 29 août au 04 septembre 2011) (Selon CAPA www.centreforaviation.com).

Ferroviaire[modifier | modifier le code]

Sapporo dispose de trois lignes de train, de trois lignes de métro, d'une ligne de tramway et de plusieurs lignes de bus. La gare de Sapporo est la gare principale de la ville.

Train[modifier | modifier le code]

Les trois lignes sont :

  • Hakodate : (Zenibako) - Hoshimi - Hoshioki - Inaho - Teine - Inazui Kōen -Hassamu - Hassamu Chūō - Kotoni - Sōen - Sapporo - Naebo - Shiroishi - Heiwa - Atsubetsu - Shinrin kōen - (ōasa)
  • Chitose : Heiwa - Shin Sapporo -Kami Nopporo - (Kita Hirosima)
  • Gakuen Toshi : Sōen - Hachiken - Shinkawa - Shinkotoni - Taihei - Yurigahara - Shinoro - Takuhoku - Ainosato Kyōikudai - Ainosato Kōen - (Ishikari Futomi)

Métro[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Métro de Sapporo.

Les trois lignes sont :

  • La ligne Nanboku (en vert)
  • La ligne Tōzai (en orange)
  • La ligne Tōhō (en bleu)

Tramway[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tramway de Sapporo.

Initialement composé de trois lignes, le réseau de tramway de Sapporo n'est plus désormais constitué que d'une seule ligne qui relie 23 stations dans Chūō-ku sur une distance de 8,41 km. Il est alimenté en 600 V CC.

Université[modifier | modifier le code]

Centres d'intérêt[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

  • La tour de télévision de Sapporo (札幌テレビ塔, Sapporo Terebi-tō?). Construite en 1957 et d'une hauteur de 147,2 mètres, elle possède une plate-forme d'observation à une hauteur de 90,38 mètres accessible par ascenseur pour 700 ¥. Située dans le centre de Sapporo, la tour est ouverte aux touristes qui peuvent prendre des photos panoramiques du parc Ōdōri (ōdōri kōen).
  • La tour de l'horloge (札幌時計台, Sapporo Tokeidai?). Située dans la circonscription de Chūō (Nord 1 - Ouest 2), la tour fut construite en 1878 ce qui en fait le plus ancien monument de Sapporo. Elle abrite aujourd'hui un musée sur le développement de Sapporo, accessible pour 200 ¥[1].
  • Le Sapporo Dome (札幌ドーム, Sapporo Dōmu?). Il fut inauguré en 2001 et construit en vue de la Coupe du monde de football de 2002. Sa capacité est de 42 122 personnes.
  • L'Université d'Hokkaido (北海道大学, Hokkaidō daigaku?), ou Hokudai (北大?). Fondée en mars 1876 en tant qu'université d'agriculture de Sapporo par (entre autres) William S. Clark, elle devint par la suite l'université impériale d'Hokkaidō le premier avril 1918. Aujourd'hui plus de 20 000 étudiants se répartissent dans les départements de lettres, éducation, droit, économie, sciences, médecine, médecine dentaire, médecine vétérinaire, pharmacie, ingénierie, agriculture et pisciculture.
  • La JR Tower plus haut immeuble de la ville avec une hauteur de 173 mètres.

Parcs[modifier | modifier le code]

Le parc Nakajima
  • Le Parc Ōdōri (大道公園, ōdōri kōen?). Situé en plein centre-ville, c'est le cœur de Sapporo. Il est le théâtre de nombreux festivals tels que le célèbre festival de la neige en février ou le festival de la bière en août.
  • Le Parc Nakajima (中島公園, nakajima kōen?). Il s'agit d'un charmant parc de 21 hectares comportant de nombreux étangs (dont un sur lequel il est possible de faire de la barque) et monuments d'intérêt tels que :
    • Hoheikan, un hôtel de style occidental construit en 1880. Il a accueilli leurs Majestés les Empereurs Meiji, Taishō et Shōwa lors de leur séjour à Sapporo. Depuis 1964, il est classé comme propriété culturelle d'importance nationale.
    • le Sapporo Concert Hall Kitara, construit en 1997 et dont la grande salle peut accueillir 2008 personnes.
    • un sanctuaire shintō
  • Le Parc Maruyama (円山公園, maruyama kōen?) est un parc paisible dans lequel se trouve le sanctuaire shintō d'Hokkaidō (北海道神宮, Hokkaidō jinja?). Consacré par l'Empereur Meiji en 1869, il est dédié à trois déités (, kami?) : Okunitama (大國魂大神), Onamuchi, Sukunahikona. Depuis 1964, il est également dédié à l'Empereur Meiji.
  • Le Mont Moiwa (藻岩山, moiwa-yama?). Point culminant de Sapporo à 531 mètres, il offre une superbe vue sur la ville de jour comme de nuit.

Musées[modifier | modifier le code]

  • Le Musée d'Art Moderne d'Hokkaido abrite des œuvres d'artistes de Hokkaido, tel Eien Iwahashi, Kinjiro Kida, Nissho Kanda, Tamako Kataoka.

Il possède également une collection d’objets d’art en verre de l'École de Paris.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Villes jumelles[modifier | modifier le code]

Symboles municipaux[modifier | modifier le code]

  • L'arbre qui symbolise la ville est le lilas.
  • La fleur qui symbolise la ville est le muguet de mai.
  • L'oiseau qui symbolise la ville est le coucou.

Sports[modifier | modifier le code]

  • Sapporo a été candidate deux fois pour organiser les Jeux olympiques d'hiver de 1968 et 1984.

Clubs de sport[modifier | modifier le code]

Événements sportifs accueillis[modifier | modifier le code]

Trivia[modifier | modifier le code]

  • Sapporo est également une marque de bière japonaise. La variété « Sapporo Classic » n'est pas disponible hors d'Hokkaidō.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :