Maurice Garrel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garrel.

Maurice Garrel

Naissance 24 février 1923
Saint-Gervais (Isère), France
Nationalité Drapeau de la France France
Décès 4 juin 2011 (à 88 ans)
Paris 13e
Profession Acteur

Maurice Garrel, né le 24 février 1923 à Saint-Gervais (Isère) et mort le 4 juin 2011 à Paris[1], est un acteur français. Il est le père de 5 enfants, dont le cinéaste Philippe Garrel et le grand-père de l'acteur Louis Garrel et de l'actrice Esther Garrel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Charles Dullin et de Tania Balachova il se consacre au théâtre à partir de 1947. Il est notamment mis en scène par Georges Vitaly et collabore avec Laurent Terzieff. Il est pensionnaire de la Comédie-Française de 1983 à 1985.

Au début des années 1960, il aborde le cinéma, dirigé, entre autres, par François Truffaut, Jacques Rivette, Costa-Gavras, Claude Lelouch, Claude Chabrol et Claude Sautet. Maurice Garrel apparaît surtout dans des seconds rôles. En 1991, son interprétation dans La Discrète lui vaut d'être nommé pour le César du meilleur second rôle. Il le sera une seconde fois en 2005 pour Rois et Reine. Il tient régulièrement des rôles, souvent autobiographiques, dans les films de son fils Philippe Garrel.

Maurice Garrel a également joué dans de nombreuses comédies dramatiques pour la télévision sous la direction de Claude Barma, Marcel Bluwal et Stellio Lorenzi.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédien
Metteur en scène

Nominations et récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Morice, Maurice Garrel, le veilleur, Stock, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Didier Péron, « Maurice Garrel, fin d’un premier de cordée », Libération,‎ 6 juin 2011 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]