La Fille du capitaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Fille du capitaine (en russe : Капитанская дочка, Kapitanskaïa dotchka) est un roman publié par Alexandre Pouchkine en 1836.

Se déroulant au XVIIIe siècle, principalement dans les steppes situées au sud de l'Oural, il a pour thème les aventures et les amours de deux jeunes gens pris dans la tourmente de la révolte de Pougatchev.

La Fille du capitaine est considéré comme l'un des premiers chefs d'œuvre de la littérature russe[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Piotr Andréievitch Griniov a 17 ans quand son père décide de l'envoyer au service. Il découvre la situation dangereuse de la petite ville menacée par les troupes rebelles du chef cosaque Emelian Pougatchev, qui se fait passer pour l'empereur Pierre III. À ce moment, le fort tombe aux mains des troupes de Pougatchev. Griniov et sa bien-aimée échappent seuls au massacre grâce à la mansuétude de Pougatchev, qui a reconnu le jeune homme (grâce à l'intervention de Savélitch son précepteur) qui lui avait donné sa pelisse au début de l'histoire. Au bout de nombreuses péripéties, les deux jeunes gens parviennent à échapper au danger, malgré le fait que Chvabrine ait rallié le camp des rebelles...

Analyse[modifier | modifier le code]

Ce court roman, l'une des dernières œuvres de Pouchkine, a joué un rôle fondateur dans l'histoire de la littérature russe.

Ses plus grands mérites sont la simplicité et la justesse, marques du génie de Pouchkine. Nicolas Gogol a ainsi dit de La Fille du capitaine : « La pureté et l'absence d'artifice, sont poussées dans ce roman à un tel degré que c'est la réalité elle-même qui semble à côté artificielle et caricaturale. Pour la première fois on voit apparaître des caractères authentiquement russes : un simple commandant de fort, sa femme, un lieutenant, le fort lui-même avec son unique canon, l'absurdité de l'époque et la simple grandeur des gens simples, tout cela est non seulement la vérité vraie, mais pour ainsi dire mieux que la vérité[2]. »

L'œuvre est aussi intéressante d'un point de vue historique. Pouchkine s'est documenté sur la révolte de Pougatchev, avec comme objectif d'en rédiger un compte-rendu historique : l'Histoire de Pougatchev restée à l'état d'ébauche. C'est ce qui lui permet de mêler réalité historique et invention romanesque, parfois avec une part d'invraisemblance. Il brosse aussi un tableau de la société russe de la fin du XVIIIe siècle : organisation sociale et situation politique (soulèvements populaires, contestation dynastique, expansion de l'empire vers l'est). Le tableau de la Russie, de ses immenses steppes et de son climat extrême, constitue un autre centre d'intérêt du roman.

D'un point de vue psychologique, par contre, les personnages sont schématiques. Ainsi le jeune officier, qui est le personnage principal malgré le titre, est lisse, car presque parfait: courageux, fidèle et généreux. L'opposition entre bons et méchants a aussi un côté caricatural : d'un côté le fidèle précepteur, le courageux capitaine, sa douce et forte fille; de l'autre le traître, lâche et hypocrite Chvabrine.

Seul Pougatchev est plus complexe, cruel et magnanime à la fois, contrairement à la représentation officielle de l'époque. C'est sans doute que, comme Mazeppa ou le faux Dimitri, autres personnages historiques apparaissant dans l'œuvre de Pouchkine (respectivement dans Poltava et dans Boris Godounov), il est un symbole de l'impossible résistance à l'autocratie, un thème qui a toujours fasciné un écrivain constamment opprimé par les tsars.

Prolongements[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Bibliothèque idéale le classe parmi les dix livres majeurs de la littérature russe.
  2. Nicolas Gogol, Œuvres complètes, Bibliothèque de la Pléiade, p. 1690. Texte provenant des Passages choisis d'une correspondance avec des amis.
  3. kinematoscope.ish-lyon.cnrs.fr
  4. www.animator.ru

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :