Nina Companeez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nina Companeez
Description de cette image, également commentée ci-après

Nina Companeez en février 2013 au déjeuner des nommés des César du cinéma 2013.

Nom de naissance Nina Hélène Kompaneyetz
Naissance
Boulogne-Billancourt (France)
Nationalité Française
Décès (à 77 ans)
Paris (France)
Profession Réalisatrice
Scénariste

Nina Companeez (de son vrai nom Nina Hélène Kompaneyetz), née le à Boulogne-Billancourt et morte le à Paris, est une réalisatrice, scénariste et dramaturge française, travaillant aussi bien pour le grand que le petit écran et la scène.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Nina Companeez est la deuxième fille du scénariste Jacques Companeez[1] (1906-1956). Elle est issue d'une famille juive russe qui, fuyant le communisme en Russie puis le nazisme en Allemagne, s'installe à Paris en 1936 où le nom de famille est francisé.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1956, Nina Companeez commence sa carrière comme monteuse.

Elle travaille avec Michel Deville entre 1959 et 1971. Elle signe le scénario de ses films, de Ce soir ou jamais à Raphaël ou le Débauché. Elle réalise son premier long métrage, Faustine et le Bel Été en 1972[2],[3].

Nina Companeez réalise des séries télévisées et des téléfilms, dont Les Dames de la côte en 1979 et L'Allée du Roi en 1995. Voici venir l'orage..., un téléfilm en trois parties diffusé en 2008, sur la révolution d'octobre 1917, s'inspire de l'histoire de sa famille[4],[5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est la sœur cadette de la cantatrice (contralto) Irène Companeez et la mère de l'actrice Valentine Varela[1].

Elle meurt d'un cancer le 9 avril 2015[6] et est inhumée au cimetière du Père-Lachaise[7].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisatrice[modifier | modifier le code]

Au cinéma 
À la télévision

Comme actrice[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Par décret présidentiel du , elle est nommée commandeur de la Légion d'honneur par le ministre de la Culture et de la Communication[8] dans la promotion du 1er janvier 2015.

Décoration Ruban
Commandeur de la Légion d'honneur
Legion Honneur Commandeur ribbon.svg

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Nina Companeez », whoswho.fr.
  2. Françoise Audé, p. 77
  3. « Biographie de Nina Companeez », Ciné-ressources
  4. Francis Cornu, Armelle Cressard, « Voici venir l’orage », Le Monde,‎
  5. Emmanuelle Bouchez, « La réalisatrice Nina Companeez, la reine de saga », Télérama,‎
  6. « La réalisatrice Nina Companeez est morte », AFP,‎
  7. « Obsèques de Nina Companeez », Purepeople,‎ (consulté le 22 avril 2015).
  8. « Légion d'honneur - Promotion du 1er janvier 2015 », sur Légion d'honneur,‎ 1er janvier 2015

Liens externes[modifier | modifier le code]