MC2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maison de la Culture de Grenoble - MC2

Type Salle de spectacles
Danse contemporaine
Théâtre
Musique du monde
Musique classique
Lieu Grenoble
Coordonnées 45° 10′ 20″ Nord 5° 43′ 58″ Est / 45.1722662, 5.7329106 ()
Architecte(s) André Wogenscky
Inauguration 13 février 1968
Capacité Grande salle de 1 028 places
Auditorium de 998 places
Petite salle de 244 places
Site web http://www.mc2grenoble.fr

Résidence

Jean-Claude Gallotta
Centre dramatique national des Alpes
Les Musiciens du Louvre-Grenoble dirigés par Marc Minkowski

La MC2 est le nom de la Maison de la Culture de Grenoble, située avenue Marcellin-Berthelot.

Historique[modifier | modifier le code]

Construite par André Wogenscky à l'occasion des Jeux olympiques, elle est inaugurée le 13 février 1968, par André Malraux, ministre des Affaires culturelles et père du concept des maisons de la Culture. L'année suivante, en avril 1969, s'installe à proximité immédiate de cette maison de la culture un autre établissement culturel majeur de la ville, le Conservatoire national de région.

Nommée Le Cargo dans les années 1980, elle porte le nom de MC2 depuis le 17 septembre 2004, date à laquelle, elle a rouvert ses portes après d'importants travaux de réhabilitation et d'agrandissement de 38 M€, couvert à 42,3 % par la ville, 40 % par l'État, 10,7 % par le département et 8 % par la Région. Durant ces travaux, les spectacles se jouaient hors les murs. Sa fréquentation atteint depuis cet agrandissement la barre des 100 000 spectateurs par an.

Présentation[modifier | modifier le code]

La MC2 est un établissement public de coopération culturelle subventionné par le Ministère de la culture et de la communication, la Ville de Grenoble et le Conseil général de l'Isère.

C'est une scène nationale dirigée depuis le 31 octobre 2012 par Jean-Paul Angot[1], en remplacement de Michel Orier. La MC2 regroupe le Centre chorégraphique national de danse contemporaine dirigé par Jean-Claude Gallotta, le Centre dramatique national des Alpes dirigé par Jacques Osinski, et Les Musiciens du Louvre-Grenoble dirigés par Marc Minkowski. En 2010, le budget de l'institution est de 9,3 millions d'euros par an[2].

Les locaux sont aussi destinés à accueillir des manifestations diverses comme en janvier 2012, pour la cinquième fois depuis 2007, les États généraux du Renouveau organisés par le quotidien Libération. Près de 21 000 personnes ont assisté aux débats lors de l'édition 2011 de cette manifestation[3].

Salles[modifier | modifier le code]

  • une grande salle de 1 028 places
  • un auditorium de 998 places
  • une petite salle de 244 places
  • une salle de création de 700 m2
  • un studio de répétition pour le théâtre
  • deux studios de danse et un studio d'enregistrement.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nomination de Jean-Paul Angot à la direction de MC2, scène nationale de Grenoble
  2. Le label "scène nationale" fête ses vingt ans d'existence dans Le Monde du 12 mars 2011.
  3. Selon le quotidien Le Dauphiné libéré du 31 janvier 2011.