Jean-Daniel Pollet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Daniel Pollet est un cinéaste français, né le 20 juin 1936 à La Madeleine (Nord), région Nord-Pas-de-Calais, mort le 9 septembre 2004, à l'âge de 68 ans à Cadenet (Vaucluse).

Parcours[modifier | modifier le code]

Sa carrière cinématographique commence en 1958 par un court métrage tourné dans les guinguettes de la région parisienne, Pourvu qu'on ait l'ivresse.... Il y filme les danseurs parmi lesquels il remarque un individu sortant du lot, un certain Claude Melki. Le film tourne dès lors autour de la silhouette de Melki et de ses hésitations. Ce court métrage remarqué est le premier d'une série de films reprenant le personnage de Melki, prénommé Léon, et représentant l'un des deux aspects du cinéma de Pollet à travers un goût pour une comédie populaire empreinte de burlesque autant que de mélancolie.

La deuxième veine du cinéma de Pollet commence avec Méditerranée, tourné durant deux années en compagnie de Volker Schlöndorff. Pollet tente alors de créer un cinéma totalement poétique. Il y réussit, en partie grâce à la qualité des auteurs qui écrivent les commentaires de ses films, tels Philippe Sollers ou Jean Thibaudeau. Il rencontre finalement l'œuvre de Francis Ponge, qui est peut-être celle qui lui correspond le mieux.

Victime, en avril 1989, d'un grave accident qui le laisse paralysé (renversé par un train, il est victime de 27 fractures), il tourne ses derniers films dans les alentours de sa maison de Cadenet. Son film Dieu sait quoi... est la rencontre entre cette condition d'infirme, malade, et celle de Francis Ponge, vivante, qui par ses livres, l'invite à redécouvrir son quotidien désormais claustrophobique.

En 2006, Jean-Paul Fargier termine le dernier film de Jean-Daniel Pollet Jour après jour. Très diminué physiquement et sachant qu'il lui restait très peu de temps à vivre, le cinéaste décida de réaliser un film de photographies de sa dernière année. Sa maison, les saisons, des fruits, des fleurs. Il avait terminé le montage sur papier la veille de sa mort.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur
Assistant réalisateur
Acteur

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Paul Combe, Hervé Guitton, Jean-Daniel Pollet, rétrospective, filmographie commentée par Jean-Daniel Pollet, bibliographie, Cinémathèque de Toulouse/ESAV, 1993 - 48 pages
  • L'Entre Vues, dialogue entre Jean-Daniel Pollet et Gérard Leblanc, Éditions de l'Œil, 1998

Études[modifier | modifier le code]

  • Dominique Noguez, Le cinéma autrement, Paris, Éditions du Cerf, 1987
  • Jean-Louis Leutrat, "Dans le sillage d'Ulysse", in Yannick Beaubatie (dir.), Empreintes, Tulle, Mille Sources, 2004, p. 235-246
  • Jean-Louis Leutrat, « Trois petits tours : le voyage en Grèce de Jean-Daniel Pollet », in Récits du dernier siècle des voyages, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2005, p. 181-185
  • Jean-Louis Leutrat / Suzanne Liandrat-Guigues, Tours d’horizon : Jean-Daniel Pollet, Éditions de l’Œil, 2005

Périodiques[modifier | modifier le code]

  • Positif, n° 46, juin 1962
  • Cahiers du Cinéma, n° 204, septembre 1968
  • Image et Son, n° 232, novembre 1969
  • Écran, n° 46, avril 1976
  • Cahiers du Cinéma, n° 320, février 1981
  • Cahiers du Cinéma, n° 431-432, mai 1990
  • Cahiers du Cinéma, n° 509, janvier 1997
  • Cahiers du Cinéma, n° 530, décembre 1998

Liens externes[modifier | modifier le code]