Bajazet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les personnages historiques nommés Bajazet (ancienne translittération française de Bayezid), voir Bayezid.
Page d'aide sur les redirections Pour l'opéra de Vivaldi, voir Bajazet (Vivaldi).

Bajazet est une tragédie en cinq actes (comportant respectivement 4, 5, 8, 7 et 12 scènes) et en vers (1749 alexandrins) de Racine créée probablement le [1] à l'Hôtel de Bourgogne, après Bérénice et avant Mithridate. Le rôle d'Atalide était interprété par Mlle de Champmeslé et celui de Roxane par Mlle d'Ennebaut ; Champmeslé jouait Bajazet, La Fleur Acomat, Hauteroche Osmin, tandis que les deux confidentes, Zatime et Zaïre, étaient incarnées par Mlles Brécourt et Poisson[2].

Comme Eschyle dans Les Perses, Racine a pris son sujet dans l'histoire contemporaine tout en prenant soin de choisir une civilisation lointaine, l'Empire ottoman. En 1635, le sultan Murad IV (devenu Amurat chez Racine) a fait exécuter ses frères Bajazet (Bayezid) et Orcan, rivaux potentiels. Racine s'inspire de ce fait en centrant l'action sur le personnage de Bajazet. Il développe aussi plusieurs intrigues amoureuses dans le sérail. L'action est particulièrement complexe et ne peut se dénouer que par une succession de meurtres et de suicides.

Le succès initial de la pièce ne s'est pas prolongé. C'est aujourd'hui l'une des pièces les moins jouées de Racine. Le personnage de Bajazet dans l'opéra du même nom de Vivaldi et dans le Tamerlano de Haendel n'est pas le même que le protagoniste de Racine : il s'agit du sultan ottoman Bayezid Ier, un de ses lointains ancêtres.

Résumé de la pièce[modifier | modifier le code]

  • Acte I - Osmin apporte à Byzance des nouvelles du sultan Amurat : celui-ci semble sur le point d'abandonner le siège de Babylone. Acomat, grand vizir, songe à profiter de cet échec pour encourager les janissaires à se révolter. Déjà il a refusé d'exécuter Bajazet comme le sultan le lui avait demandé. Enfin, Acomat croit que Bajazet et Roxane, favorite d'Amurat, sont amoureux l'un de l'autre et il voudrait s'appuyer sur eux en épousant Atalide. En réalité, Bajazet est amoureux d'Atalide ; c'est pour obtenir le trône qu'il fait semblant de répondre à la passion de Roxane.
  • Acte II - Roxane veut détrôner Amurat en épousant Bajazet. Celui-ci est réticent, ce qui rend Roxane furieuse. Acomat puis Atalide le poussent à accepter. Bajazet se laisse tenter.
  • Acte III - Bajazet s'est réconcilié avec Roxane. Atalide songe à mourir, ayant sauvé l'homme qu'elle aime. Bajazet vient lui expliquer qu'il n'a fait que de vagues promesses à Roxane. Celle-ci survient et, devant la froideur de Bajazet, commence à deviner sa liaison avec Atalide.
  • Acte IV - Orcan, serviteur du sultan, est rentré pour annoncer que, contre toute attente, Amurat a pris Babylone. Roxane reçoit par ailleurs une preuve de l'amour qui unit Bajazet à Atalide. Ces deux éléments la décident à faire exécuter Bajazet afin de plaire au sultan. Le vizir Acomat, qui jusque-là complotait avec Roxane et Bajazet, décide d'agir désormais sans eux.
  • Acte V - Après une dernière entrevue avec Bajazet, Roxane le fait pendre. Puis elle est assassinée par Orcan, qui agit selon un ordre secret du sultan. La conspiration d'Acomat échoue. Atalide se tue sur scène.

Mises en scène[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sur cette date, voir les explications sur le site CESAR
  2. Notice de Bajazet dans Racine, Œuvres complètes. Théâtre et Poésies, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 1999

Sur les autres projets Wikimedia :