Denis Brogniart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Denis Brogniart
Date de naissance 12 juin 1967 (47 ans)
Lieu de naissance Dijon Drapeau : France (Côte-d'Or)
Nationalité Drapeau : France Française
Émissions Koh-Lanta
Automoto
Chaîne TF1

Denis Brogniart, né à Dijon (Côte-d'Or) le 12 juin 1967, est un journaliste sportif et animateur de télévision français.

Il anime l'émission Koh-Lanta depuis 2002 et Automoto depuis 2012 sur TF1.

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Denis Brogniart est né d'une mère professeur de mathématiques et d'un père cadre de banque. Il a deux frères : François et Gilles[1].

Après un baccalauréat scientifique au Lycée Louis Pergaud de Besançon, il poursuit des études pour devenir professeur d'éducation physique et sportive. Une fois sa licence obtenue à l'Université de Caen Basse-Normandie, il entre à l'Institut pratique de journalisme (IPJ) à Paris[1]. Son rêve était depuis toujours d'exercer le métier de journaliste sportif.

Denis Brogniart a commencé sa carrière comme maître-nageur et animateur au Club Med en Espagne et moniteur SB a port des barques (avec la ville de chenneviere ). Il y était notamment en charge de l’animation des jeux de piscine

Carrière[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière à Caen après ses études dans cette même ville à Radio France Normandie (Aujourd'hui France Bleu Basse Normandie) et était également éducateur de tennis à Langrune-sur-Mer alors qu'il habitait à Courseulles-sur-Mer[2]

En 1991, il devient chroniqueur sportif sur Europe 1, puis sur Eurosport en 1993 avant de passer au service des sports de TF1 en 1999[3].

Depuis 2002, Denis Brogniart est animateur de Koh-Lanta sur TF1. Il était déjà présent sur la première saison en 2001, mais seulement en tant que voix off[3]. Arbitre du jeu de télé-réalité, Denis Brogniart veille au respect de l'esprit sportif. Lors de la saison 2009 de Koh Lanta, plusieurs critiques ont été faites à son encontre. Denis Brogniart n'aurait pas su être impartial[4] face aux différentes épreuves[5].

Il a également présenté le jeu Fear Factor, en seconde partie de soirée, entre mars 2003 et avril 2004[6], sur TF1[1].

Parallèlement à l'animation de divertissements et de jeu, Denis Brogniart présente plusieurs magazines sportifs.

De 2004 à 2012, il est présentateur de Formule 1 dans F1 à la Une sur la même chaîne[3].

Entre février 2005 et mi-2006, il anime Europe Sport sur Europe 1.

En 2005, il remporte le Grand Concours Enfants contre Célébrité, mais donne tout de même le trophée à Romain, un enfant arrivé jusqu'en finale du jeu.

En 2007, il présente la Coupe du monde de rugby à XV : Le mag[3].

Depuis le début de la saison 2008 de Formule 1, il succède à Roger Zabel à la présentation de l'émission Auto Critiques sur Eurosport les lundis suivant chaque Grand Prix de F1[7].

En juin 2008, il assure, pendant l'Euro 2008, la présentation de Euro 2008 : Le mag[3], ainsi que celle d'un numéro de Téléfoot en remplacement de Christian Jeanpierre.

En Janvier 2009, il participe à l'émission Le Grand Concours des animateurs, et gagne un deuxième victoire mais cette fois en égalité avec Sébastien Folin sous le nez de Benjamin Castaldi.

En juin et juillet 2010, il assure, pendant la Coupe du monde 2010, Le Mag de la coupe du Monde ainsi que Téléfoot, en remplacement de Christian Jeanpierre.

Denis continue également de collaborer au magazine Reportages sur TF1 [7], diffusé le samedi après-midi sur TF1. Il a ainsi signé Commandos d'élite, diffusé en novembre 2007[8].

En juillet 2010, il rajoute une nouvelle corde à son arc en œuvrant en tant que speaker au Stade de France pour le Meeting Areva d'athlétisme.

Après avoir coprésenté Qui peut battre... ?, il présente en 2010 Permis de reconstruire, une nouvelle émission inspirée des Maçons du cœur, tournée en début d'année[9].

Au printemps 2011, il présente Familles d'explorateurs. À la suite de faibles résultats d'audience, l'émission est écourtée.

Le vendredi 27 mai 2011, il remporte pour la troisième fois un Grand Concours celui des animateur, sur TF1, avec à ses côtés en finale Sandrine Quétier et Patrice Carmouze.

En juillet 2011, il présente une émission spéciale consacrée au mariage du prince Albert II de Monaco et de Charlene Wittstock, sur TF1, avec Jean-Claude Narcy, Nikos Aliagas, Sandrine Quétier et Jean-Pierre Foucault[10].

En décembre 2011, il fait partie du jury de l'Élection de Miss France 2012.

Depuis le 11 mars 2012, il présente la nouvelle version d'Automoto sur TF1 avec Marion Jollès.

Le 14 juillet 2012, il se retrouve au cœur du défilé militaire sur les Champs Élysées en embarquant dans un SPRAT[11].

Le 27 juillet 2012, il commente la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2012 en compagnie d'Harry Roselmack, Gilles Bouleau et Amélie Mauresmo.

L'animateur de jeux télévisés rappelle, lors de la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques 2012, la triste histoire qui lie la France et les Comores en évoquant Bob Denard. Des Comoriens se sont sentis offensés par les propos selon lesquels « Bob Denard n'est pas là ce soir pour représenter les Comores ». Le 12 août 2012, Denis Brogniart doit présenter ses excuses en direct sur TF1 lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques d'été de 2012, à la demande générale des Comoriens en France, mais également de L'Union des Comores[12],[13].

Il supporte notamment le Stade Malherbe de Caen.

À la suite du décès de Gérald Babin, candidat de la saison 2013 de Koh-Lanta, au cours de la première journée de tournage le 22 mars 2013, les propos de Denis Brogniart pour défendre les agissements de la production de l'émission, ajoutés à son attitude vis-à-vis de la famille du défunt, sont controversés[14].

Il défend sur RTL, le 16 avril 2013, le programme en s'exprimant sur sa volonté d'à nouveau présenter Koh Lanta si la chaîne le lui permet. Il confirme sur Twitter, le 19 juin 2013, son envie de voir Koh Lanta à nouveau diffusée prochainement.

Durant la Coupe du monde de 2014, Denis Brogniart présente Le Mag, de la coupe du Monde aux côtés d'Estelle Denis et Frank Lebœuf.

Émissions[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié en 2007, Denis Brogniart a quatre enfants (nés entre 2000 et 2007) dont trois avec son épouse : des jumelles, Lili et Violette, et une fille, Blanche[1]. Son épouse, Hortense, l'accompagne pour les tournages de Koh-Lanta[15]. Denis Brogniart aime le football, et soutient plus particulièrement le Stade Malherbe Caen, dont il a couvert les matchs en tant que journaliste lorsqu'il débutait sa carrière. Denis Brogniart a pratiqué la natation au Sport Nautique Bisontin (Besançon).

Denis Brogniart est parrain de l'association Dunes d'Espoir[16], qui permet à de jeunes handicapés moteurs de participer à des courses (marathons, raids, trails, etc.). Il est également parrain de l'Association européenne contre les leucodystrophies (ELA).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Denis Brogniart et François Ouisse, Mes secrets de Koh-Lanta, Éditions du Toucan,‎ 24 mars 2010, broché, 220 p. (ISBN 978-2-810-00353-2)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (fr) « biographie », sur gala.fr
  2. D.Brogniart : "Caen en ligue 1, moi j'y crois"http://www.smcaen.fr/liste-saisons/saison-2012-2013/actualites/club/denis-brogniart
  3. a, b, c, d et e (fr) « Biographie sur le site de TF1 », sur tf1.fr
  4. « Pour Denis Brogniart, "Patrick n'est pas un enfoiré" ! mouais... », PurePeople,‎ 30 Octobre 2009 (lire en ligne)
  5. « Antijeu et stratégies malsaines... l'émission fait polémique, Denis Brogniart s'explique ! », PurePeople,‎ 26 Octobre 2009 (lire en ligne)
  6. « Fear Factor - L'Encyclopédie des émissions TV », sur Toutelatele.com (consulté le 4 décembre 2012)
  7. a et b (fr) « Biographie », sur tvmag.com
  8. (fr) « Des commandos d'élite. Reportage de Denis Brogniart à 13h30 sur TF1 », sur leblogtvnews.com,‎ 10 novembre 2007
  9. (fr) « "Permis de reconstruire" : Voici la future émission événement de TF1 », sur programme-tv.net,‎ 29 mars 2010
  10. (fr) Alexandre Raveleau, « Stéphane Bern contre Nikos Aliagas pour le Mariage du Prince Albert », sur toutelatele.com,‎ 15 juin 2011
  11. (fr) « Denis Brogniart au coeur du 14 Juillet », sur tvmag.lefigaro.fr,‎ 14 juillet 2012
  12. (fr) « Un journaliste de TF1 humilie les Comores aux JO », sur centerblog.net citant le journal Al-Watwan,‎ 1er aout 2012
  13. (fr)« JO : TF1 s'excuse », sur atlantico.fr,‎ 1er aout 2012
  14. (fr) « Koh-Lanta : la mise au point de Denis Brogniart », sur lefigaro.fr,‎ 16 avril 2013
  15. (fr) « Hortense est sa plus belle aventure », sur gala.fr
  16. www.dunespoir.com