RTL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis RTL (France))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir RTL (homonymie).

RTL

Description de l'image  RTL logo.svg.
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Siège social 22, rue Bayard
75008 Paris
Propriétaire RTL Group
Slogan « Ecouter. Voir. Partager. »
Langue Français
Statut radio généraliste nationale privée Catégorie E
Site Web rtl.fr
Historique
Ancien nom Radio Luxembourg (1931-1966)
Création 8 juin 1931 (83 ans)
Diffusion
AM oui Oui 234 kHz en grandes ondes (GO ou LW)
FM oui Oui
RDS __RTL___
Numérique oui Oui
Numérique terrestre oui Oui (à Paris, Marseille et Nice)[réf. souhaitée]
Satellite oui Oui Canalsat et Free to air
Câble oui Oui naxoo (canal 155)
ADSL oui Oui
Streaming oui Oui, écouter RTL en direct
Podcasting oui Oui

RTL est une station de radio généraliste nationale privée française de catégorie E située à Paris et diffusée en France. La station créée en 1933 intégrante de la CLT-UFA appartient au groupe RTL.

Histoire de la station[modifier | modifier le code]

Radio-Luxembourg, l'ancêtre[modifier | modifier le code]

Le 19 décembre 1929, le Grand-Duché de Luxembourg instaure un monopole d'État sur la radiodiffusion, dont la loi prévoit une concession possible à une société privée dans le cadre d'un cahier des charges fixé par l'État contrôlant l'activité.

La « société luxembourgeoise d'études radiophoniques » (SLER) est constituée le 11 mai 1929 dans le but de faire bénéficier de ses travaux le gouvernement luxembourgeois et faciliter ainsi l'obtention d'une éventuelle concession de la radiodiffusion au Luxembourg. La direction de cette société d'études est assurée par le Luxembourgeois François Anen, l'éditeur français Henry Étienne, et l'ingénieur français Jean Le Duc représentant la Compagnie des Compteurs de Montrouge qui détient 84 % du capital et qui s'est associée par un accord secret au groupe CSF, actionnaire principal de Radio Paris, qui s'intéresse au Luxembourg pour y installer une puissante radio périphérique échappant à la réglementation française et à ses autorisations précaires de diffusion accordées aux stations privées[1]. Une convention entre la SLER et le gouvernement luxembourgeois est signée le 29 septembre 1930 pour une durée de 25 ans, qui assure à ce dernier une redevance de 30 % sur le bénéfice net de la future station de radiodiffusion qui doit voir le jour sous 18 mois maximum. La convention instaure également une commission des programmes et une commission technique qui permettront au gouvernement de contrôler la station privée.

La Compagnie luxembourgeoise de radiodiffusion (CLR), société de droit luxembourgeois, est constituée le 30 mai 1931 et se substitue officiellement à la SLER le 8 juin 1931[2].

Le 14 janvier 1933 débutent les émissions régulières de Radio-Luxembourg Expérimental sur 1191 mètres (200 kW), longueur d'ondes non autorisée, depuis l'émetteur en grandes ondes installé à Junglinster. L'inauguration officielle a lieu le 15 mars 1933 à 19h avec un concert de musique légère enregistrée. Radio-Luxembourg diffuse ses programmes chaque soir de 19 h à 23 h en allemand, français et flamand et est alors la seule radio privée captable en français dans le Nord de l'Europe et singulièrement en France et en Belgique. Les programmes en anglais débutent le 3 décembre 1933 sous la responsabilité éditoriale de Stephen Williams.

Radio Luxembourg diffuse, pour la première fois, le Tour de France en direct en 1934 et récupère la même année les émissions religieuses de Radio Paris, supprimées par décret en France. Sa diffusion se fait sur 1304 mètres (200 kW) puis sur 1293 mètres à partir de février 1936.

La CLR acquiert en 1937 la Villa Louvigny, propriété d'un de ses administrateurs, située dans Parc municipal de Luxembourg, pour en faire son siège et y installer les studios de Radio-Luxembourg.

La guerre arrivant à grands pas, le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg décide de faire cesser la diffusion de la radio le 21 septembre 1939 pour faire respecter sa neutralité. Les nazis s'emparent de l'émetteur le 1er octobre 1940 pour y diffuser une radio de propagande en anglais dépendant de la Reichrundfunkgesellchaft dont les programmes, produits à Charlottenbourg et animés par Lord Haw-Haw (William Joyce), visent à démoraliser les Alliés. L'armée américaine libère le Grand-Duché en 1944 et occupe la Villa Louvigny, dévastée par les Allemands, pour y diffuser d'abord une radio de propagande destinée à démoraliser l'ennemi allemand, puis, dès 1945, Voice of America. Les Américains remettent les locaux à la Compagnie luxembourgeoise de radiodiffusion le 11 novembre 1945 et permettent la remise en marche de Radio Luxembourg qui reprend l'antenne avec ces mots : Bonjour le Monde, ici Radio Luxembourg (elle diffuse aussi en Allemagne, remplaçant la radio nazie Großdeutscher Rundfunk).

Le 1er février 1954 à 13h10, l'Abbé Pierre lance un appel sur les ondes de Radio Luxembourg qui commence par ces mots : « Mes amis ! Au secours ! Une femme vient de mourir gelée cette nuit à 3 heures sur le trottoir du boulevard Sébastopol, serrant sur elle le papier par lequel avant-hier on l'avait expulsée », avant d'inviter les Parisiens à déposer dans la journée « 5000 couvertures, 300 grandes tentes américaines, 200 poêles catalytiques (...) à l'hôtel Rochester, 92 rue de la Boétie. » En quelques minutes, le standard de la radio est saturé. L'impact de la radio est tel que 20 minutes plus tard, à 13 h 30, la foule se masse devant l'hôtel Rochester et à 14 h, la rue de la Boétie est fermée à la circulation et les bus sont détournés, marquant le début du premier grand mouvement de solidarité en France, que l'on appellera alors l'insurrection de la bonté.

En 1964, la mise en service d'un nouvel émetteur ondes longues fait de Radio Luxembourg l'une des plus puissantes stations du monde sur 1 271 m (236 kHz)[3]. Cet émetteur, lorsqu'il a été inauguré, disposait d'une puissance apparente rayonnée de 4 450 kilowatts, soit 17 fois la puissance dont disposait la station en 1932. La portée de l'écoute de Radio Luxembourg s'en trouve considérablement accrue. Des rapports de correspondants étrangers de la presse font état de la bonne réception du Nord de l'Europe au bassin méditerranéen. Des chalutiers qui pêchaient à 500 kilomètres au large de la Bretagne ont pu capter Radio Luxembourg dans de bonnes conditions.

Aujourd'hui, les trois mâts de Beidweiler (érigés en 1970) servent à la transmission.

Radio Luxembourg fut associée avec le Cirque Gruss-Jeannet (Alexis Gruss Sr, André Gruss et Lucien Jeannet) de 1949 à 1955 sous l'enseigne Radio Circus de Roger Audiffred et Jean Coupan puis de 1959 à 1966 sous l'enseigne Le Grand Cirque de France.

RTL[modifier | modifier le code]

La radio est rebaptisée RTL le 11 octobre 1966 par Jean Prouvost et change complètement de formule pour adopter un ton plus moderne et convivial toujours à l'antenne aujourd'hui. Depuis le début des années 1980, elle demeure la 1re radio généraliste de France en termes d'audience, mais a été devancée par la station musicale NRJ (en audience cumulée uniquement) entre 2002 et 2006 puis pendant la période présidentielle 2012. RTL est restée leader en part d'audience et en durée d'écoute pendant ces périodes.

La station émet en grandes ondes (234 kHz). À partir de 1986, elle émet en modulation de fréquence à Paris sur 104,3 MHz puis se développe en réseau dans toute la France. Cette même année disparait Jean-Paul le Fur (technicien radio) qui après avoir travaillé à La chasse aux trésors, opérait pour RTL sur le Rallye Paris-Dakar.

En 2005, RTL fut la 1re radio à rendre disponible la plupart de ses émissions en podcast[réf. souhaitée]. En novembre 2005, Sud Communication vend Sud Radio ainsi que Wit FM (détenu par les laboratoires pharmaceutiques Fabre et Bayard d'Antin (RTL)) à la société Sudporters groupement contrôlée par le groupe orléanais Start et codétenu avec Alouette des Herbiers et Scoop de Lyon ainsi que la société FEDERI[4]. Wit FM acquise à 25 % par Bayard d'Antin (RTL) via le rachat des Girondins de Bordeaux par M6 (CLT) au début des années 1990. RTL assurait la commercialisation des ses espaces publicitaires via se régie IP France.

Le 8 octobre 2007, RTL et le quotidien sportif L'Équipe ont lancé une nouvelle radio consacrée au sport et qui sera proposée, dans un premier temps, sur le Net uniquement. Baptisée RTL-L'Équipe, elle est diffusée sur les sites lequipe.fr, rtl.fr et rtl-lequipe.fr. Elle dispose depuis la fin 2009 d'une fréquence sur la radio numérique terrestre française.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

[modifier | modifier le code]

Slogan[modifier | modifier le code]

  • 1977-1979 : « RTL, c'est vous »
  • 1990 : « Les infos, c’est comme le café, c’est bon quand c’est chaud et quand c’est fort »
  • 1991 : « RTL, L'information en capitales »
  • 1992 : « RTL, La vie en trois lettres »
  • 1996 : « Essentiel, RTL »
  • 2001-2005 : « RTL, Vivre ensemble » ; « RTL, Vivrensemble »
  • 2006-2007 : « RTL, c'est vous »
  • 2006 « RTL, première radio de France »
  • 2007-2008 : « Le plus RTL »
  • 2008-2009 : « 100 % RTL » ; « RTL, c'est vous »
  • 2011-2012 : « Qui vous connait mieux que RTL ? »
  • 2012-? : « RTL, toujours avec vous »
  • Depuis ? : " Ecouter. Voir. Partager "

Identité sonore[modifier | modifier le code]

Le top horaire, devenu l'indicatif de RTL, est l'œuvre du compositeur Michel Legrand en 1964[5],[6],[7].

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Présidents administrateurs délégués :

Directeurs généraux - Directeurs des programmes :

  • 1933-1934 : Jehan Martin
  • 1934- : René-Louis Peulvey
  • 1966-1978 : Jean Farran
  • 1978-1985 : Raymond Castans
  • 1985-2000 : Philippe Labro
  • 2000 : Stéphane Duhamel
  • 2001-2005 : Robin Leproux
  • 2005-2006 : Axel Duroux
  • 2006-2010 : Frédéric Jouve
    • 2005-2006 : directeur de l'antenne : Jean-François Latour
    • Depuis 2006 : directeur de l'antenne : Jean-Yves Hautemulle
    • 2007-2008 : adjoint à la direction des programmes : Jean-Marc Dorangeon
  • 2010-2012 : Yves Bigot
  • 2013 : Jacques Expert

Capital[modifier | modifier le code]

RTL est éditée par la société pour l'édition radiophonique Ediradio, immatriculée le 12 novembre 1954 au registre du commerce de Paris sous le numéro B 775 670 599 et dont le capital de 413 968 euros est détenu à 100 % par la CLT-UFA, filiale à 100 % du groupe de média RTL Group, qui lui même fait partie du groupe multinational Bertelsmann.

Sièges[modifier | modifier le code]

Le siège original de Radio Luxembourg est situé à la Villa Louvigny au Parc municipal de Luxembourg de 1937 au 21 septembre 1939, puis du 11 novembre 1945 à 1966. La dernière émission nocturne de Georges Lang réalisée depuis les studios la Villa Louvigny est diffusée sur RTL en 1991.

En 1936, Radio Luxembourg ouvre un studio en France au 22 rue Bayard, dans le 8e arrondissement de Paris (près des Champs-Élysées). Cette adresse est aujourd'hui le siège de RTL et abrite également ses petites sœurs Fun Radio, RTL2 et RTL-L'Équipe ainsi que le Syndicat des radios généralistes privées (SRGP). La façade de l'immeuble est l'œuvre de l'artiste Victor Vasarely et fut inaugurée en 1972. Anciennement, le 22 rue Bayard a été la maison close « Le panier fleuri », un fait historique mentionné régulièrement par « les Grosses Têtes ».

Personnalités de RTL [8][modifier | modifier le code]

Présentateurs d'émissions d'information 
Présentateurs d'émissions de divertissement 
Présentateurs d'émissions de société 
Présentateurs d'émissions musicales 
Présentateurs d'émissions sportives 
Présentateurs de journaux 
Présentateurs météo 
Réalisateurs et technico-réalisateurs 
  • Gérald Chaland, Bernard Gick, Gilles Lanoue, Éric Laverdin, Serge Mariani, Marc Bisset, Thierry Defay, André Fassetta, Romain Imberteche, Alexandre Kaczan, Xavier Kassovic, Bernard Meneguzzi
Présentateurs courses hippiques 
Présentateur horoscope 
Speakerines 
  • Isabelle Piana, Virginie Bodin, Caroline Alexy, Raphaëlle Valenti, Sabine Davion (jusqu'en 2012), Peggy Broche (Joker).

Pour RTL Petit Matin et RTL Matin (de 4h30 à 9h30) Caroline assure la présentation (4 jours par semaine). Raphaëlle Valenti est elle atitrée à A la Bonne Heure puis est présente jusqu'à 14h ou 15h en cas de nécessité ou pour lire quelques publicités et effectuer les tops horaires. Isabelle Piana et Virginie Bodin se partagent généralement la tranche 16h-20h, mais toutes les deux peuvent être présente pour remplacer Caroline Alexy le matin (notamment le vendredi matin), elle assurent le relais de Raphaëlle Valenti (en début d'après-midi). Peggy, elle, intervient le plus souvent le week-end et pendant les vacances pour remplacer l'une des speakerines lors d'un congés.

Les tranches "9h30-11h","15h-16h", mais aussi après 20h (18h le week-end) l'antenne est entièrement gérée par l'animateur. Et depuis la rentrée 2012, la tranche horaire 12h30-15h n'est plus assurée par une des speakerines, la voix off annonce quelques publicités, effectue quelques tops horaires, et sert de relais lors d'émissions délocalisées ou enregistrées.

Anciennes personnalités 
Personnalités décédées[pas clair] 

Diffusion[modifier | modifier le code]

Les grandes ondes[modifier | modifier le code]

RTL est diffusée en grandes ondes (GO) sur 234 kHz par l'émetteur de Beidweiler qui permet à la station d'être captée dans les 3/4 de la France, en Belgique, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Angleterre, en Suisse, en Autriche, au Pays de Galles, dans une grande partie de l'Allemagne et au Maghreb[réf. nécessaire].

La FM[modifier | modifier le code]

RTL dispose d'une couverture FM quasiment nationale en France et, par débordement, dans certaines régions de Belgique.

Autres moyens de diffusion[modifier | modifier le code]

RTL est diffusée en clair sur le bouquet radio de Canalsat, sur le bouquet radio du câblo-opérateur Numéricable ainsi que sur ceux des opérateurs ADSL Freebox TV et le Bouquet TV de SFR.

Le site internet de la radio permet son écoute en streaming (en direct) et propose de nombreux podcasts gratuits. RTL est aussi disponible sur la plupart des postes de radio Internet en streaming.

Adaptations télévisuelles[modifier | modifier le code]

Certaines des émissions de la station ont également bénéficié d'une adaptation à la télévision :

Programmes[modifier | modifier le code]

Journée type sur RTL, en septembre 2013[modifier | modifier le code]

Du lundi au vendredi
Le samedi
Le dimanche

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les radios périphériques : Radio Luxembourg 1929, 100 ans de Radio
  2. RTL fête ses 80 ans !, RTL.fr
  3. (fr) « Fréquences » sur le site officiel de RTL
  4. « Cession des stations Sud Radio et Wit FM à la société Sudporters », sur csa.fr,‎ 11 octobre 2005
  5. (fr) « Michel Legrand évoquait la création du top horaire de RTL », rtl.fr, 26 juin 2008.
  6. jingle _1975.mp3 Top horaire de RTL en 1975, Schoop.fr
  7. Top horaire de RTL en 1995, Schoop.fr
  8. (fr) « Site de rentrée 2011-2012 RTL », rtl2011.fr, 25 septembre 2011.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Pierre Defrain et Jacques Boutelet, RTL : 40 ans ensemble, Paris, Calmann-Lévy,‎ 2006, 327 p. (ISBN 978-2702136836)
  • David Dominguez Muller, Radio-Luxembourg : Histoire d'un média privé d'envergure européenne, éditions L'Harmattan (ISBN 978-2-296-03430-3)
  • Denis Maréchal, RTL, histoire d'une radio populaire : Du Radio Luxembourg à RTL.fr, Paris, Nouveau Monde Editions,‎ 2010, 582 p. (ISBN 978-2847365337)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]