(28978) Ixion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ixion (homonymie).

(28978) Ixion

Photographie de (28978) Ixion
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2453300,5)
Demi-grand axe (a) 5,910896×109 km
(39,512 ua)
Aphélie (Q) 7,337896×109 km
(49,051 ua)
Périhélie (q) 4,483896×109 km
(29,973 ua)
Excentricité (e) 0,241
Période de révolution (Prév) 90 717,327 j
(248,37 a)
Vitesse orbitale moyenne 4,67 km/s
Inclinaison (i) 19,621°
Nœud ascendant (Ω) 71,026°
Argument du périhélie (ω) 299,793°
Anomalie moyenne (M0) 264,157°
Catégorie Plutino
Caractéristiques physiques
Dimensions 759 km
Masse (m) ~2,3×1020 kg
Masse volumique (ρ) ~1 000 kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (g) 0,11 m/s2
Vitesse de libération 0,28 km/s
Période de rotation (Prot) ? j
Classification spectrale ?
Magnitude absolue (M) 3,2
Albédo (A) 0,07 ?
Température (T) ~61 K
Découverte
Découvreur Deep Ecliptic Survey
Date
Nommé d'après Ixion
Désignation 2001 KX76

(28978) Ixion est un objet de la ceinture de Kuiper découvert le par le programme Deep Ecliptic Survey (équipe constituée de Robert L. Millis, Marc W. Buie, Eugene Chiang, James L. Elliot, Susan D. Kern, David E. Trilling, R. Mark Wagner et Lawrence (Larry) H. Wasserman). Son diamètre a d'abord été estimé entre 1200 et 1055 km mais on l'estime maintenant à 759 km. Son rayon orbital moyen est de 39,49 ua. Ixion fait partie des plutinos, objets ayant une résonance orbitale (rapport 2:3) avec Neptune.

Peu de choses sont connues sur Ixion. Des résultats spectroscopiques indiquent que sa surface est un mélange de carbone, sombre, et de tholin qui est un hétéropolymère formé par l'irradiation de clathrates d'eau et de composés organiques tels le méthane ou l'éthane.

L'astéroïde a été nommé d'après Ixion[1], personnage de la mythologie grecque. Sa désignation temporaire fut 2001 KX76.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ixion est modérément rouge (un peu plus rouge que Quaoar) et il a un albédo élevé (0,15) par rapport aux cubewanos rouge de base.

Les derniers résultats spectroscopiques indiquent que la surface d'Ixion est un mélange de carbone noir et de tholine, qui est une hétéropolymère formée par irradiation des clathrates d'eau et de composés organiques.

Son diamètre a d'abord été estimé comme étant plus grand que l'astéroïde Cérès [2] mais des estimations plus récentes suggèrent que Ixion a un albédo élevé et est plus petit que Cérès[3] .

Le Very Large Telescope (VLT) a vérifié si Ixion à des caractéristiques cométaires, mais ne détecte pas de coma[4]. Ixion est actuellement à environ 41 UA du Soleil et il est possible que Ixion puisse élaborer un coma temporaire ou de l'atmosphère quand elle est plus proche de son périhélie.

Orbite[modifier | modifier le code]

Ixion et Pluton.

Ixion est un plutino typique (en résonance orbitale 2:3 avec Neptune, comme Pluton) et suit une orbite similaire à celle de Pluton mais orientée différemment. Le diagramme montre son orbite en vert (Pluton en rouge, Neptune en gris) et sa position courante (avril 2006). Le périhélie d’Ixion est sous l’écliptique. Ixion peut approcher Pluton ce qui n’est pas typique pour les objets en résonance (comparé à Orcus) qui tiennent normalement une séparation angulaire pendant un rapprochement. Ixion traverse à présent l’écliptique en passant au-dessous et arrivera à son périhélie en 2070. Pluton est après son périhélie et en train de descendre vers l’écliptique.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Doressoundiram et Emmanuel Lellouch, Aux Confins du système solaire,‎ 2008 [détail des éditions]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Précédé par Astéroïde Suivi par
(28977) 2001 KP73
(28978) Ixion
(28979) 2001 LW