(4179) Toutatis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

(4179) Toutatis

Caractéristiques orbitales
Époque 22 octobre 2004 (JJ 2453300,5) 2012
Demi-grand axe (a) 377,326×106 km
(2,522 ua)
Aphélie (Q) 616,914×106 km
(4,124 ua)
Périhélie (q) 137,739×106 km
(0,921 ua)
Excentricité (e) 0,635
Période de révolution (Prév) 1 463,140 j
(4,01 a)
Vitesse orbitale moyenne 16,69 km/s
Inclinaison (i) 0,446°
Nœud ascendant (Ω) 122,777°
Argument du périhélie (ω) 280,059°
Anomalie moyenne (M0) 358,877°
Catégorie Apollo,
Aréocroiseur
Caractéristiques physiques
Dimensions 4,5×2,4×1,9 km
Masse (m) 50×1012 kg
Masse volumique (ρ) 2 100 kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (g) 0,0010 m/s2
Vitesse de libération 0,0019 km/s
Période de rotation (Prot) 5,41 + 7,35 j
Classification spectrale S
Magnitude absolue (M) 15,30
Albédo (A) 0,13
Température (T) ~174 K
Découverte
Découvreur Christian Pollas
Date 4 janvier 1989
Désignation 1934 CT,
1989 AC

(4179) Toutatis est un astéroïde géocroiseur de type Apollo découvert par Christian Pollas le 4 janvier 1989[1] sur une plaque photographique prise par Alain Maury et Derral Mulholland avec le télescope de Schmidt du Centre de recherches en géodynamique et astrométrie (C.E.R.G.A.). Le directeur du service était Jean-Louis Heudier. L'astéroïde a été, tout d'abord numéroté 1989AC, puis il fut nommé en référence au dieu des Gaulois suite à sa numérotation (4179) par le Minor Planet Center.

Son orbite excentrique de quatre ans s'étend de juste à l'intérieur de l'orbite de la Terre jusqu'à la ceinture principale d'astéroïdes entre Mars et Jupiter. L'inclinaison de l'orbite de Toutatis est très faible (il n'y a qu'une cinquantaine d'astéroïdes géocroiseurs qui ont une orbite moins inclinée).

Toutatis vue par l'ESO,le trait est l'astéroïde.

Dans le dernier quart de siècle, il s'est approché de la Terre le 8 décembre 1992 à une distance de 3,6 millions de kilomètres (Gm), puis le 29 septembre 2004 à 1,5 Gm et enfin le 9 novembre 2008 à 7,5 Gm (0,0503 ua pour être précis). Sa dernière approche en date avec notre planète a eu lieu le 12 décembre 2012 à une distance minimale de 7 millions de kilomètres[2],[3], une distance qui ne posait aucun risque d'impact avec notre planète. La prochaine approche entre l'astéroïde et notre planète devrait avoir lieu entre le 25 et le 28 décembre 2016, mais cette fois-ci à une distance d'environ 30 millions de kilomètres (0,207 ua)[4]. Sa prochaine plus proche approche aura lieu le 5 novembre 2069, à une distance de 0,0198486 ua (2 969 310 km).

Une conséquence de ces fréquentes approches de l'astéroïde à la Terre est qu'il subit les perturbations gravitationnelles de celle-ci. Ainsi on ne peut prédire avec exactitude sa trajectoire pour plusieurs siècles à venir.

Singularité de sa rotation[modifier | modifier le code]

La grande majorité des astéroïdes, et des planètes, tournent sur eux-mêmes autour d'un simple axe, comme des boules de billard alors que Toutatis tourne en tous sens comme un ballon de rugby dégagé à la hâte.

Les étoiles ainsi que le Soleil, vues depuis Toutatis ne suivraient pas des trajectoires circulaires et répétitives, mais croiseraient le ciel en toutes directions, ne suivant jamais deux fois la même route.

En fait, Toutatis n'a rien de ce qu'on pourrait appeler « un jour ». Sa rotation est le résultat de deux types différents de mouvement autour de deux axes avec des périodes de 5,4 et de 7,3 jours terrestres.

Il est composé de deux masses rocheuses collées ensemble par accrétion de 4 et 2,5 km de diamètre.

Sa forme et sa rotation pourraient être les résultats de collisions violentes par le passé.

Visite réalisée[modifier | modifier le code]

Après avoir exploré la Lune, la sonde chinoise Chang'e 2 a modifié sa trajectoire pour rencontrer Toutatis le 13 décembre 2012[5]. Selon les informations communiquées par l'Agence spatiale chinoise (CNSA), Chang'e 2 a survolé Toutatis à la vitesse de 10,73 km/s et à 3,2 km d'altitude. La sonde aurait pris plusieurs dizaines de photographies dont certaines avec une résolution de 10 mètres par pixel.

image radar de (4179) Toutatis captée par le Goldstone en 1996.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]