(433) Éros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Éros (homonymie).

(433) Éros

Photographie de (433) Éros
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2453300.5)
Demi-grand axe (a) 218,155×106 km
(1,458 ua)
Aphélie (Q) 266,762×106 km
(1,783 ua)
Périhélie (q) 169,548×106 km
(1,133 ua)
Excentricité (e) 0,22290
Période de révolution (Prév) 643,219 j
(1,76 a)
Vitesse orbitale moyenne 24,36 km/s
Inclinaison (i) 10,82948°
Nœud ascendant (Ω) 304,401°
Argument du périhélie (ω) 178,664°
Anomalie moyenne (M0) 320,215°
Catégorie Amor
Caractéristiques physiques
Dimensions 33×13×13 km
Masse (m) 7,2×1015 kg
Masse volumique (ρ) 2 400 kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (g) 0,0059 m/s2
Vitesse de libération 0,0103 km/s
Période de rotation (Prot) ? j
(5 h 16 min)
Classification spectrale S
Magnitude absolue (M) 11,16
Albédo (A) 0,16
Température (T) ~312 K
Découverte
Découvreur Gustav Witt
Date 1898
Nommé d'après Éros (dieu grec de l'amour)
Désignation 1898 DQ,
1956 PC

(433) Éros est un astéroïde de type S de la famille des Amors, découvert le 13 août 1898 par l'astronome allemand Gustav Witt[1], le premier de cette famille à être découvert.

En 1931, Éros s'approchant à 0,174 ua (environ 26 millions de kilomètres (26 Gm)) de la Terre le 30 janvier[2], Harold Spencer Jones mit sur pied une campagne internationale de mesure de sa parallaxe qui permit d'obtenir une estimation[3] de l'unité astronomique de l'ordre de 149 500 000 kilomètres. Cette estimation servit de référence pendant 40 ans, jusqu'à l'apparition de mesures directes des distances interplanétaires par radar[4] qui finirent par fixer cette valeur à 149 600 000 kilomètres.

Le 20 janvier 1894, un peu plus de quatre ans avant sa découverte, Éros était passé à 0,153 ua (22,9 Gm) de la Terre, puis à 0,151 ua (22,6 Gm) le 23 janvier 1975[2].

La sonde NEAR Shoemaker (Near Earth Asteroid Rendezvous - Shoemaker), a été lancée le par la NASA, pour atteindre l'astéroïde (433) Éros. Entre avril et octobre 2000, cette sonde a établi une cartographie complète de la surface d'Éros pour finalement s'y poser le , ce qui n'était pas prévu au départ de la mission, en prenant quelques clichés de la surface.


Référence[modifier | modifier le code]

  1. Éléments de cosmographie, dixième édition, par A. Grignon, page 39, Vuibert et Nony éditeurs (1904).
  2. a et b Jean Meeus, « Eros et son apparition favorable de 1974-1975 », L'Astronomie, vol. 88,‎ septembre 1974, p. 295-304 (lire en ligne)
  3. (en) George H.A. Cole et Michael M. Woolfson, Planetary Science : The Science of Planets around Stars, Institute of Physics Publishing,‎ 2002, 508 p. (ISBN 0-7503-0815-X), p. 281
  4. Andrew J. Butrica, « To See the Unseen », sur NASA History Division,‎ 1996 (consulté le 7 Juillet 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]


Précédé par Astéroïde Suivi par
(432) Pythia
(433) Éros
(434) Hungaria