Damocloïde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un damocloïde est un astéroïde tel (5335) Damoclès ou 1996 PW qui possède une orbite à longue période et haute excentricité typique d'une comète périodique telle 1P/Halley, mais qui ne montre pas de chevelure ou de queue.

D'après l'astronome américain David C. Jewitt[1], un damocloïde est un objet dont le paramètre de Tisserand relatif à Jupiter (TJ) est inférieur ou égal à deux (TJ ≤ 2).

L'objet 2001 OG108 avait d'abord été classé comme un damocloïde, mais à l'approche de son périhélie il a commencé à manifester de l'activité cométaire et a donc reçu la désignation cométaire C/2001 OG108 (LONEOS).

On pense que les damocloïdes ont leur origine dans le nuage de Hills ou le nuage d'Oort.

Fin 2006, 35 damocloïdes sont répertoriés. Leur rayon moyen est de 8 km. L'albédo de quatre d'entre eux a été mesuré, ils sont parmi les objets les plus sombres du système solaire, leur couleur tire vers le rouge mais pas autant que les objets de la ceinture de Kuiper ni que les centaures.

Exemples[modifier | modifier le code]

Quelques damocloïdes connus :

liste
(5335) Damoclès
(20461) Dioretsa
(65407) 2002 RP120
1999 XS35
2005 VX3
2008 JS14

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David C. Jewitt, « The Damocloids » [html], sur Université de Californie à Los Angeles,‎ (consulté le 1 avril 2015)
    Sont jointes, en annexes, les listes des damocloïdes connus en 2010, 2011 et 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]