103P/Hartley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

103P/Hartley

Description de cette image, également commentée ci-après

103P/Hartley vue par la sonde Deep Impact,
le 4 novembre 2010.

Caractéristiques orbitales
Époque 11 octobre 2010
(JJ 2455480,5)
Demi-grand axe 3,472 ua
Excentricité 0,695
Périhélie 1,059 ua
Aphélie 5,886 ua
Période 6,47 a
Inclinaison 13,62°
Dernier périhélie 28 octobre 2010
Prochain périhélie 20 avril 2017


Caractéristiques physiques
Découverte
Découvreurs Malcolm Hartley
Date 15 mars 1986
Désignations 103P/Hartley, Hartley 2

103P/Hartley (ou comète Hartley 2) est une comète périodique découverte par Malcolm Hartley en 1986 avec le télescope de Schmidt de l'observatoire de Siding Spring en Australie. Il s'agit d'une comète au noyau actif, similaire en taille et masse à Tempel-1. Son observation est depuis suivie tous les 6 ans, lors de son approche minimale au soleil.

Objectif de missions[modifier | modifier le code]

Dans le cadre d'une extension de la mission EPOXI de la NASA, la sonde Deep Impact a été redirigée vers la comète Hartley 2, qu'elle a survolé à seulement 700 kilomètres de distance le 4 novembre 2010[1] prenant au passage d'impressionnants clichés du noyau cométaire. Programmé le 31 décembre 2007, ce voyage a pris plus de 2 ans et demi. La sonde a parcouru l'équivalent de 18 fois la distance de la Terre au Soleil et utilisé 3 fois l'assistance gravitationnelle de la Terre avant d'atteindre la comète.

Le but de la mission est de tracer des cartes des températures, de l'albédo et des variations de couleurs ; modéliser son noyau ; faire une étude de la distribution de la poussière et des gaz dans la coma ; rechercher des composés volatils congelés ; repérer les caractéristiques de surface qui indiquent par quel processus la comète a été formée et comparer la taille et la distribution des cratères.

Données scientifiques[modifier | modifier le code]

Le télescope spatial Herschel, lors d'un campagne d'observations en octobre et novembre 2010, révèle que cette comète renferme de l'eau semblable à celle contenue dans les océans terrestres. Herschel a mesuré le rapport isotopique entre deux formes de molécules d'eau, l'eau mi-lourde HDO et l'eau normale H2O. Il a trouvé une valeur du rapport entre le deutérium et l'hydrogène de 0,016 %, proche de la valeur des océans terrestres (0,0156 %)[2].

Les jets de 103P/Hartley

Observations[modifier | modifier le code]

De retour en 2010, la comète était observable depuis l'hémisphère nord. Elle est passée à côté du Double amas de Persée aux alentours du 8 octobre. Sa magnitude apparente diminua pour descendre vers la magnitude +5[3]. Elle fut donc observable à l'œil nu. Elle est passée à environ 0,12 UA de la Terre en octobre[4].

Comparaison entre 9P/Tempel et 103P/Hartley 2

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. NASA's EPOXI Mission Sets up for Comet Flyby
  2. Comète Hartley 2 - Herschel : nouveau regard sur l’origine des océans terrestres
  3. (en) « 103P/Hartley 2 (2010) », sur Weekly Information about Bright Comets - Seiichi Yoshida's Home Page
  4. (en) « 103P », sur Kronk's Cometography

Sur les autres projets Wikimedia :