Écliptique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'écliptique et sa relation avec l'équateur céleste et l'axe de rotation de la Terre.
Le plan de l'écliptique est visible sur cette photo prise lors de la mission Clementine. Cette étonnante prise de vue révèle (de droite à gauche) la Lune éclairée par le clair de Terre, le Soleil se levant sur la face cachée de la Lune, et les planètes Saturne, Mars et Mercure (les trois points à gauche).

D'un point de vue géocentrique, l’écliptique est le grand cercle représentant la projection, sur la sphère céleste, de la trajectoire annuelle apparente du Soleil vue de la Terre.

Du point de vue héliocentrique, il s’agit de l’intersection de la sphère céleste avec le plan écliptique (plan géométrique contenant l’orbite de la Terre autour du Soleil).

Le plan de l'écliptique est le plan de référence du système de coordonnées célestes dit système de coordonnées écliptiques.

Position et mouvement des astres par rapport à l'écliptique[modifier | modifier le code]

La plupart des planètes du Système solaire ont une orbite qui est peu inclinée relativement au plan de l'écliptique. Le zodiaque se trouve également le long (de part et d'autre) du plan de l’écliptique.

Le plan de l'écliptique est incliné, par rapport à l’équateur céleste, d’un angle appelé inclinaison de l'écliptique et qui vaut environ 23°26'15" ; cet angle exprime l’inclinaison de l’axe de rotation de la Terre par rapport à la normale au plan de son orbite.Quant au plan orbital de la Lune, son inclinaison varie de 5°01'1" à 5°17'35" par rapport à l’écliptique, avec une moyenne de 5°08'48".

Puisqu’il y a environ 365,24 jours dans une année tropique et 360 degrés dans un cercle, le Soleil semble se déplacer le long de l’écliptique à la vitesse de 59,1388' par jour soit approximativement 1°/j. Ce mouvement d’ouest en est est bien sûr contraire au mouvement apparent d’est en ouest de la sphère céleste.

Points particuliers de l'écliptique[modifier | modifier le code]

L’écliptique et l’équateur céleste se croisent en deux points, directement en vis-à-vis l’un de l’autre.

Équinoxes et solstices[modifier | modifier le code]

On appelle équinoxes les moments où le Soleil apparaît à ces points (c'est-à-dire, du point de vue héliocentrique, lorsque la Terre se situe sur ces points de son orbite). À ces moments, jour et nuit durent chacun environ 12 heures, et ceci à tous les endroits du globe terrestre. L'une de ces deux intersections se nomme le point vernal. Il correspond à la position de la Terre sur son orbite lors de l'équinoxe de printemps et constitue le point de départ des mesures angulaires des points de l'écliptique. Le point sur l’écliptique qui est le plus au nord de l’équateur céleste s’appelle solstice d’été dans l’hémisphère nord et solstice d'hiver dans l’hémisphère austral. Ces dénominations sont inversées lorsque le Soleil est le plus au sud de l’équateur céleste avec la terre.

Nœuds[modifier | modifier le code]

Les points où l'orbite d'un astre du Système solaire coupe le plan de l'écliptique s'appellent des nœuds. Dans son mouvement autour de la Terre, laquelle tourne autour du Soleil, la Lune coupe également le plan de l'écliptique en deux nœuds. Si une nouvelle lune ou une pleine lune se produit à l'endroit d'un nœud, il en résulte une éclipse, car dans ce cas Lune, Terre et Soleil sont alignés dans le plan de l'écliptique. Le plan de l'écliptique est ainsi nommé du fait que c'est dans ce plan qu'on observe les éclipses. Le plan écliptique est aussi fréquemment appelé plan de l’écliptique et peut être défini ainsi : c’est le plan qui contient le centre de gravité du Soleil et le centre de gravité de la Terre tournant autour du Soleil ; ce plan est projeté à l’infini et sert à définir un système de coordonnées pour repérer les étoiles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]