(38628) Huya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

(38628) Huya

Photographie de (38628) Huya
Caractéristiques orbitales
Époque 18 août 2005 (JJ 2453600,5)
Basé sur 149 observations couvrant 6595 jours, U = 2
Demi-grand axe (a) 5,963×109 km
(39,7520473 ua)
Aphélie (Q) 7,642×109 km
(50,95 ua)
Périhélie (q) 4,283×109 km
(28,55 ua)
Excentricité (e) 0,2816992
Période de révolution (Prév) 90 615 ± 10 j
(248 a)
Vitesse orbitale moyenne ? km/s
Inclinaison (i) 15,45388°
Nœud ascendant (Ω) 169,26090°
Argument du périhélie (ω) 67,33335°
Anomalie moyenne (M0) 346,71092°
Catégorie Plutino
Caractéristiques physiques
Dimensions 458 ± 9.2[1]
438 +26.5−25.2[2]
Masse (m) 6,5×1019–1,8×1020 kg
Période de rotation (Prot) 0,562 j
Classification spectrale ?
Magnitude absolue (M) 4,7
Albédo (A) 0.08[3]
Température (T) ? K
Découverte
Découvreur Ignacio Ferrin
Date 10 mars 2000
Désignation 2000 EB173

(38628) Huya est un objet transneptunien de type plutino.

orbite de Huya

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Huya a été découvert le 10 mars 2000 par Ignacio Ferrin à Mérida, au Venezuela, ce plutino mesure 389 km de diamètre[4].

Satellite[modifier | modifier le code]

Il est doté d'un satellite découvert le 6 mai 2012, celui-ci mesure 202 km de diamètre et orbite à 1 800 km de Huya[4].

Dénomination[modifier | modifier le code]

Il a été nommé en référence à Huya, le dieu de la pluie des Wayuu sud-américains. Sa désignation provisoire était 2000 EB173.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. S. Fornasier, E. Lellouch, T. Müller, P. Santos-Sanz, P. Panuzzo, C. Kiss, T. Lim, M. Mommert, D. Bockelée-Morvan, E. Vilenius, J. Stansberry, G.P. Tozzi, S. Mottola, A. Delsanti, J. Crovisier, R. Duffard, F. Henry, P. Lacerda, A. Barucci, & A. Gicquel (2013). TNOs are Cool: A survey of the trans-Neptunian region. VIII. Combined Herschel PACS and SPIRE observations of 9 bright targets at 70–500 μm.
  2. Mommert, M.; et al. (2012). "TNOs are cool: A survey of the trans-Neptunian region V. Physical characterization of 18 Plutinos using Herschel-PACS observations". Astronomy & Astrophysics 541: A93. arXiv:1202.3657. Bibcode:2012A&A...541A..93M. doi:10.1051/0004-6361/201118562.
  3. http://web.gps.caltech.edu/~mbrown/dps.html
  4. a et b johnstonsarchive