(84522) 2002 TC302

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

(84522) 2002 TC302

Photographie de (84522) 2002 TC302
Caractéristiques orbitales
Époque 9 décembre 2014 (JJ 2457000,5)
Demi-grand axe (a) ? km
(55,470 ua)
Aphélie (Q) ? km
(71,922 ua)
Périhélie (q) ? km
(39,017 ua)
Excentricité (e) 0,297
Période de révolution (Prév) 150 898 j
(413 14 a)
Vitesse orbitale moyenne 3,93 km/s
Inclinaison (i) 35,1°
Nœud ascendant (Ω) 23,9°
Argument du périhélie (ω) 86,7°
Anomalie moyenne (M0) 321,5°
Catégorie Transneptunien
(Objet épars)
Caractéristiques physiques
Dimensions 584,1 +105,6−88,0 km
Période de rotation (Prot) ? j
(5,41 h)
Magnitude absolue (M) 3,9
Découverte
Découvreur NEAT
Date 9 octobre 2002
Désignation 2002 TC302

(84522) 2002 TC302 est un objet massif de la ceinture de Kuiper, d'une dimension proche de 580 km, ce qui fait de lui un candidat possible pour cette catégorie. 2002 TC302 orbite autour du Soleil à une distance de 39,015 à 71,922 ua, pour une période orbitale de 413 ans.

Il accomplit 2 orbites pour 5 orbites de Neptune.

(84522) 2002 TC302 a été découvert le 9 octobre 2002 par le programme Near Earth Asteroid Tracking à l'observatoire du Mont Palomar.

Une planète naine ?[modifier | modifier le code]

2002 TC302 est un objet de la ceinture de Kuiper, ayant une magnitude absolue de 3,8[1]. Le télescope spatial Spitzer a estimé qu'il devrait avoir un diamètre de 1 145,7 km[2]. Cependant, des mesures plus récentes ont ramené son diamètre à 584,1 +105,6−88,0 km[3]. 2002 TC302 est un candidat possible au titre de planète naine.

Résonance[modifier | modifier le code]

Le Minor Planet Center (MPC) et le Deep Survey (DES) montrent que ce corps est en en résonance avec Neptune dans le rapport 2:5 [4] : il boucle 2 orbites pour 5 orbites de Neptune.

Depuis 2009, elle est la plus grande planète naine candidate connue pour être en résonance avec Neptune.

2002 TC302 arrivera à son périhélie en 2059[1], celui-ci de 39,1 ua[1] est environ la même que le demi-grand axe de Pluton.

Il a été observé 101 fois en plus de 13 ans[1].

La rotation de 2002 TC302 comparée à Pluton, dans un système de référence en rotation, Neptune est représenté en blanc stationnaire à 315°, Pluton est en gris et 2002 TC302 en rouge, Uranus en bleu, Saturne en jaune et Jupiter en rouge.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d http://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?sstr=84522
  2. http://arxiv.org/abs/astro-ph/0702538v2
  3. S. Fornasier, E. Lellouch, T. Müller, P. Santos-Sanz, P. Panuzzo, C. Kiss, T. Lim, M. Mommert, D. Bockelée-Morvan, E. Vilenius, J. Stansberry, G.P. Tozzi, S. Mottola, A. Delsanti, J. Crovisier, R. Duffard, F. Henry, P. Lacerda, A. Barucci, & A. Gicquel (2013). TNOs are Cool: A survey of the trans-Neptunian region. VIII. Combined Herschel PACS and SPIRE observations of 9 bright targets at 70–500 µm.
  4. http://www.boulder.swri.edu/~buie/kbo/astrom/84522.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]