96P/Machholz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

96P/Machholz
Machholz 1

Description de l'image  96P 20070403 000500 HI1A.png.
Caractéristiques orbitales
Époque 2452480.5
(25 juillet 2002)
Demi-grand axe 3,0138 ua
Excentricité 0,9588
Périhélie 0,1241 ua
Aphélie 5,9035 ua
Période 5,2322 a
Inclinaison 60,1813°
Dernier périhélie 3 avril 2007
Prochain périhélie 26 juin 2012
Caractéristiques physiques
Découverte
Découvreurs Donald Machholz
Date 1986
Désignations 96P, Machholz, Machholz 1, 1986 J2, 1991 XII, 1986e, 1986 VII

96P/Machholz, dite Machholz 1, est une comète périodique dont la composition chimique est sensiblement différente des comètes déjà étudiées, et suggère une origine extrasolaire.

Elle est suspectée d'être à l'origine des Ariétides, pluie de météores intense qui dure du 22 mai au 2 juillet chaque année.

Elle présente la particularité d'être la comète possédant la plus petite distance au périhélie (0,124 UA) des comètes à courte période. Cette distance diminue à chaque nouveau retour.

En janvier 2002, elle fut étudiée par SOHO.

Découverte[modifier | modifier le code]

Elle fut découverte en 1986 par Donald Machholz, astronome amateur américain, avec des jumelles 29 x 130.

96P/Machholz ne doit pas être confondue avec C/ 2004 Q2, également appelée comète Machholz, découverte par le même astronome en 2004.

Composition chimique[modifier | modifier le code]

L'étude spectrométrique effectuée lors du passage de 2007 a révélé certaines anomalies parmi les taux de carbone et d'autres composés de sa chevelure et de sa tête. Le taux de cyanogène (de formule CN-CN) est inférieur d'un facteur 72 à celui mesuré dans l'ensemble des autres comètes. Les molécules à deux ou trois atomes de carbone (notées C2 et C3) y sont beaucoup moins abondantes. Ces indices peuvent suggérer que ce serait une comète interstellaire.

Lien externe[modifier | modifier le code]