Bande de 1 mm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


La bande de 1 mm, aussi désignée par la fréquence de 250 GHz, est une bande du service radioamateur destinée à établir des radiocommunications de loisir. Cette bande est utilisable en permanence pour le trafic radio local.


Bande de 1 mm dans le monde[modifier | modifier le code]

  • Les bandes de 1 millimètre ou de 1,2 millimètre s'étendent de 241 à 250 GHz[1] ; [2].
  • 241,000 à 248,000 GHz : bande partagée avec d'autres services de radiocommunication. Services d'amateur avec une catégorie de service secondaire[3].
  • 248,000 à 250,000 GHz : bande attribuée avec une catégorie de service primaire aux services d'amateur[4],[5].

Manœuvre d’une station radioamateur[modifier | modifier le code]

Pour manœuvrer une station radioamateur dans cette bande il est nécessaire de posséder un certificat d'opérateur du service amateur de classe HAREC [6].

Répartition de la bande 241 à 250 GHz en France[modifier | modifier le code]

Fréquences en GHz Utilisations radioamateur et autres services et modes
241,000 à 248,000 Radioamateurs tous modes, partagée avec d'autres services.
248,001 Fréquence d’appel.
248,002 à 250,000 Radioamateurs tous modes.

Antennes[modifier | modifier le code]

Les antennes les plus utilisées sur cette bande :

Propagation locale[modifier | modifier le code]

Propagation locale sur la bande EHF.
Propagation locale sur la bande EHF

La propagation est dans une zone de réception directe (quelques kilomètres) en partant de l’émetteur.

  • La propagation est comparable à celle d’un rayon lumineux.
  • Les obstacles sur le sol prennent une grande importance.

Propagation au-delà de l’horizon[modifier | modifier le code]

Cependant on observe des réceptions sporadiques à grande distance :

  • très bonnes réflexions sur les aéronefs vers toutes les stations EHF en vue directe de cet aéronef ;
  • très bonnes réflexions sur des bâtiments vers toutes les stations EHF en vue directe de ces bâtiments (Tour Eiffel, Tour Montparnasse, etc.) ;
  • diffusion sur les nuages de pluie (rain scatter) ;
  • diffusion et réfraction atmosphérique en fonction de certaines conditions.

Liens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. NOR : PRM X 99 03390A
  2. Décision no 2013-1515 du 17 décembre 2013
  3. Services d'amateur avec une catégorie de service secondaire partagée avec d'autres services de radiocommunication primaires. Articles RR 417, 421, 422, 423.
  4. Articles RR415 et 419 du règlement des radiocommunications.
  5. Journal officiel de la République française. Journal officiel de la République française.
  6. JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE (France) Arrêté du 23 avril 2012.

Palettes[modifier | modifier le code]