Mateja Nenadović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Mateja Nenadović
Portrait de Prota Mateja Nenadović par Georgije Bakalović, 1841
Portrait de Prota Mateja Nenadović par Georgije Bakalović, 1841
Fonctions
Président du Conseil d’administration
(chef du gouvernement)

(1 an, 4 mois et 21 jours)
Monarque Karađorđe (Karageorges)
Prédécesseur Poste créé
Successeur Mladen Milovanović
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Brankovina (Empire Ottoman - Serbie)
Date de décès (à 77 ans)
Lieu de décès Valjevo (Principauté de Serbie)
Nationalité Serbe
Père Aleksa Nenadović
Enfants Ljubomir Nenadović
Profession Prêtre
Religion Orthodoxe serbe
Chefs de gouvernement serbe

Mateja Nenadović (en serbe cyrillique : Матеја Ненадовић ; né en 1777 - mort en 1854) était une personnalité politique serbe. Il était également prêtre (prota), c’est pourquoi il est également connu sous le nom de Prota Mateja Nenadović (Прота Матеја Ненадовић). Il joua un rôle important dans le Premier soulèvement serbe contre les Ottomans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mateja Nenadović était le fils d’Aleksa Nenadović, knez (prince) du district de Valjevo.

En février 1804, sentant la révolte gronder en Serbie, les janissaires du pachalik de Belgrade (les « dahias ») voulurent intimider le pays en assassinant ses chefs : ce fut le Massacre des Princes (seča knezova). Aleksa Nenadović en fut une des premières victimes. Contrairement au résultat escompté, le massacre donna le signal du Premier soulèvement serbe.

En 1804, Prota Mateja devint un des chefs des insurgés du district de Valjevo. Mais dès 1805, Karageorges, le principal artisan de la révolte, lui confia des missions diplomatiques à Saint-Pétersbourg, Vienne, Bucarest ou Istanbul.

En 1813, la révolte fut écrasée par les Turcs. Le nouveau chef de la Serbie, Miloš Obrenović, fit de Prota Mateja le représentant de la Principauté de Serbie au Congrès de Vienne (1814-1815). Il y plaida la cause des Serbes et y rencontra souvent Lord Castlereagh ; pour la première fois un homme d’État britannique entendit parler des intérêts nationaux de la Serbie.

Mateja Nenadović a laissé des Mémoires qui constituent un précieux document pour la connaissance du Premier et du Second soulèvement serbe contre les Ottomans.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]