La Seine à Rouen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Seine.

La Seine fait partie du paysage rouennais. Elle s'écoule au sein de Rouen sur 179 ha et fait en moyenne 170 m de large. Il faut encore parcourir 125 km pour rejoindre la Manche[1]. Elle partage la métropole normande en deux parties : la rive droite (rive nord) et la rive gauche (rive sud). L'île Lacroix est la dernière île sur la Seine avant la mer. La marée se fait ressentir jusqu'à Rouen comme en témoigne la variation du niveau de la Seine (marnage moyen de 3 m)[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

La Seine compte trois affluents à Rouen :

Île Lacroix[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Île Lacroix.

Il existe une île sur la Seine à hauteur de Rouen. Il s'agit de l'île Lacroix. Elle abrite le centre sportif Guy Boissière construit en 1970 et qui comporte une piscine et une patinoire. On y accède grâce au pont Corneille. En outre, le pont Mathilde et le viaduc d'Eauplet passent au-dessus de l'île.

Ponts sur la Seine[modifier | modifier le code]

Pont Jeanne d'Arc et tramway
Pont Boieldieu
Le Pont Corneille relie l'île Lacroix aux deux rives. Au fond à gauche tronçon du pont Mathile après l'accident du 29 octobre 2012.

Six ponts et un viaduc ferroviaire permettent de traverser la Seine à Rouen :

Les ponts Boieldieu et Corneille existaient déjà avant guerre mais ils furent détruits en juin 1940 pour retarder l'avancée allemande. Il existait également un pont transbordeur (sur l'emplacement actuel du pont Guillaume-le-Conquérant) qui connut le même sort. Le viaduc d'Eauplet a également souffert de bombardements en 1944 destinés à retarder la retraite de l'armée allemande.

Les quais de Rouen[modifier | modifier le code]

Nom Rive
Quai du Pré-aux-Loups Droite
Quai de Paris Droite
Quai Pierre-Corneille Droite
Quai de la Bourse Droite
Quai du Havre Droite
Quai Gaston-Boulet Droite
Quai de Boisguilbert Droite
Quai Ferdinand-de-Lesseps Droite
Quai Émile-Duchemin Droite
Quai Richard-Waddington Droite
Quai d'Elbeuf Gauche
Quai du Cours-la-Reine Gauche
Quai Jacques-Anquetil Gauche
Quai Saint-Sever Gauche
Quai Jean-Moulin Gauche
Quai Cavelier-de-la-Salle Gauche
Quai Jean-de-Béthencourt Gauche
Quai de la Presqu'île-Rollet Gauche
Quai de France Gauche
Quai d'Algérie Gauche
Quai de Rouen-Quevilly Gauche

Économie[modifier | modifier le code]

La Seine et la proximité de la mer permettent à Rouen d'être à la fois un port maritime et un port fluvial. Rouen bénéficie également de sa position privilégiée entre Paris et Le Havre, port majeur en Europe.

Sous l'Ancien Régime, il existait un arsenal et un chantier naval : le Clos aux galées.

En juillet 1800, l'américain Robert Fulton réalisa à Rouen les premiers essais de son sous-marin le Nautilus.

Aujourd'hui, le grand port maritime de Rouen assure la gestion des installations portuaires de Rouen et de la basse Seine. C'est le cinquième port de commerce français en termes de tonnage global mais aussi le premier port européen pour l'exportation de céréales. Il existe aussi un terminal croisière et un port de plaisance.

Tourisme et vie culturelle[modifier | modifier le code]

Foire Saint-Romain 2006, vue de nuit

La Seine héberge plusieurs manifestations :

Programme Seine Ouest[modifier | modifier le code]

Dans les années d'après-guerre, Rouen a négligé son fleuve mais une reconquête a été amorcée à partir de 1999 grâce à un projet porté à différents acteurs de l'agglomération rouennaise nommée Seine Ouest. Ce vaste programme d'aménagement prévoit, entre autres :

  • La rénovation des quais bas rive droite (déjà fait) et rive gauche (en cours) pour les transformer en lieux de promenades ;
  • Le programme TEOR, déjà achevé ;
  • La construction du sixième franchissement de la Seine, le pont Gustave-Flaubert, déjà achevé ;
  • La réhabilitation des différents hangars des docks : rive droite les hangars A à B accueillent déjà des activités de loisirs et de détente, des restaurants ainsi que certains lieux de travail en relation directe avec la Seine. Rive gauche, le Hangar 106 est voué à devenir une salle de concerts labellisée musiques actuelles ;
  • L'ouverture, en avril 2009, du centre commercial Docks 76, un lieu de loisir et de détente qui comprend un cinéma Pathé, un bowling et différentes enseignes commerçantes. Les deux hangars situés à proximité seront eux aussi réhabilités et aménagés en cafés et restaurant.
  • La création de deux quartiers : rive droite, le quartier Lucilline (un quartier mixte de bureaux de logements et de commerces) déjà en construction. Rive gauche, l'écoquartier Flaubert à l'emplacement des friches industrielles du Port de Rouen (un quartier mixte à haute qualité environnementale).
  • La création du palais des sports de Rouen dont l'ouverture est prévue en 2012.
  • L'aménagement d'un port de plaisance

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

[PDF] Programme Seine Ouest de l'agglomération rouennaise

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • H. Frère, Les Ponts de Rouen, leur histoire (1025-1868), Rouen, 1868
  • Pierre Dardel, Commerce, industrie et navigation à Rouen et au Havre au XVIIIe siècle, Rouen, 1966
  • Michel Croguennec, [L']Aménagement du port de Rouen de 1800 à 1940 : contraintes, techniques et stratégies, ANRT, Lille, 1999
  • Jérôme Decoux, Rouen, port de mer, Images du patrimoine, Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, Rouen, 1999 (ISBN 2-910316-20-3)
  • Jérôme Decoux, Le Port de Rouen de l'île Lacroix à la Bouille, no 07, collection histoire(s) d'agglo, Agglomération de Rouen, 2003 (ISBN 2-913914-44-6)
  • Yves Fache, Histoire des ponts de Rouen et de sa région, Luneray, Bertout, , 392 p., broché

Articles connexes[modifier | modifier le code]