Église Saint-Patrice de Rouen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Patrice.
Église Saint-Patrice de Rouen
Flickr - Edhral - Rouen 049 église-Saint-Patrice.jpg
clocher
Présentation
Destination initiale
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Seine-Maritime
voir sur la carte de la Seine-Maritime
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Rouen
voir sur la carte de Rouen
Red pog.svg

L'église Saint-Patrice est une église catholique située à Rouen, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Patrice est située dans le département français de la Seine-Maritime, sur la commune de Rouen à l'angle de la rue Saint-Patrice et de la rue de l'Abbé-Cochet.

Historique[modifier | modifier le code]

Portail de l'église.

Il s'agit d'une église à la fois gothique flamboyant et renaissance. Elle est notamment connue pour ses vitraux d'époque renaissance. Elle est dédiée à saint Patrick, saint patron de l'Irlande.

L'église est reconstruite au XVIe siècle à l'emplacement d'une église du XIIIe siècle en plusieurs campagnes.

La première campagne intervient entre 1540 et 1560. On construit le chœur avec son bas-côté nord doublé de la chapelle Saint-Fiacre (aujourd'hui chapelle de la Vierge), ainsi que le bas-côté nord de la nef. Les guerres de religion avec la crise économique qui s'ensuit arrêtent les travaux. Ils ne reprennent qu'en 1648, avec la construction de la chapelle de la Passion (aujourd'hui chapelle Saint-Joseph) au sud du chœur et le bas-côté sud de la nef. Ce n'est qu'au XIXe siècle que l'église est voûtée en pierre et que le portail est réalisé[2]

L'église possède un ensemble de vitraux dont le plus ancien, la verrière des Saints et de la Vierge (baie 5), date du XVe siècle et a été fait pour l'église précédente et remonté dans l'église actuelle au moment de sa reconstruction. Les autres verrières du chœur, des chapelles et des bas-côtés datent des périodes de reconstruction de l'église - XVIe et XVIIe siècles. À la suite de bouleversements et échanges, des vitraux proviennent de l'église Saint-Godard de Rouen[2] tandis que le vitrail du martyre de saint Eustache (commande de François de Marcillac et Pierre Rémond, premiers présidents au Parlement de Normandie en 1543) qui se trouvait à l'origine à Saint-Patrice est conservé au Detroit Institute of Arts (une copie de l'original est placée en baie 13)[3].

L'église Saint-Patrice est classée au titre des monuments historiques en 1840[1].

Elle est desservie par l'Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre qui y célèbre la liturgie en latin.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Eglise Saint-Patrice », notice no PA00100824, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a et b Voir Corpus vitrearum.
  3. Les Vitraux de Haute-Normandie (Corpus Vitrearum, France, recensement, vol. 6), Paris, CNRS, 2001, p. 390 (baie 13)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chanoine Reneault, La paroisse Saint-Patrice de Rouen, Fécamp, Imprimeries Réunies L. Durand & Fils, 1942.
  • Martine Callias Bey, Véronique Chaussé, Françoise Gatouillat, Michel Hérold, Corpus Vitrearum - Les vitraux de Haute-Normandie, p. 385-392, Monum, Éditions du patrimoine, Paris, 2001 (ISBN 2-85822-314-9) ; p. 495