Canard au sang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canard au sang accompagné d'un vin terrasses-du-larzac.
Une presse spéciale pour canard.
Plat de caneton à la presse, accompagné de sauce rouennaise.

Le canard au sang (dit également caneton au sang, canard à la presse, caneton à la presse ou encore canard à la rouennaise ou caneton à la rouennaise) est un plat traditionnel français. Spécialité culinaire de Rouen, sa recette est attribuée à un aubergiste de Duclair, appelé le Père Denise[1].

Le plat est composé de diverses parties d'un canard, servi avec une sauce constituée de son sang et de sa moelle osseuse, extraits au moyen d'une presse, dite « à canard ». Le canard au sang est parfois considéré comme « le summum de l'élégance[2] ».

Ce plat est également devenu une spécialité du restaurant La Tour d'Argent, à Paris, où la recette du « caneton Tour d'Argent » a été codifiée au XIXe siècle[3].

Il existe par ailleurs à Rouen un « Ordre des Canardiers », créé en 1986 et destiné à maintenir la tradition du canard au sang. Il réunit des professionnels servant du canard à la rouennaise dans leurs établissements (dits « Maîtres Canardiers ») et des gastronomes amateurs de ce plat (dits « Gentilshommes ou Dames Canardiers »). Le maire de Rouen est de droit membre de cette association, avec le titre de « Grand Canardier d’honneur »[1].

Préparation[modifier | modifier le code]

Un canard, de préférence jeune et dodu[2], est abattu de façon à conserver son sang. Le canard est ensuite partiellement grillé. Son foie est broyé et séché, puis les pattes et le magret sont enlevés.

Ce qui reste de la dépouille de l'animal (y compris les os et la peau) est placé dans une presse spéciale (ressemblant à un pressoir à vin) : un jus de sang et de carcasse est ainsi obtenu. Le résultat de cette extraction est ensuite épaissi et aromatisé pour donner une sauce. Le foie broyé est ajouté à cette sauce faite d'échalotes hachées réduites dans un litre de Bordeaux avec poivre et sel et à laquelle on ajoute du beurre.

Le magret est alors découpé et servi avec la sauce. Les pattes sont grillées et peuvent faire l'objet du plat suivant[4].

Dans la recette du canard au sang façon Tour d'argent, la sauce est préparée avec 10 cl de Madère et 5 cl de Cognac[5].

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Pressed duck » (voir la liste des auteurs).

  1. a et b Le canard à la rouennaise ou canard au sang, Rouentourisme.com
  2. a et b (en) S. G. B. Tennant, Jr., Ducks & Geese, Willow Creek Press, (ISBN 978-1-57223-202-0, lire en ligne), p. 26.
  3. « Frédéric Delair et le canard numéroté », sur latourdargent.com, La Tour d'Argent (consulté le 30 octobre 2013).
  4. (en) James Peterson, Glorious French Food: a Fresh Approach to the Classics, John Wiley and Sons, (ISBN 978-0-471-44276-9, lire en ligne), p. 394.
  5. Canard au sang (Tour d'Argent) sur marmiton.org

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :