Côte Sainte-Catherine (Rouen)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Côte Sainte-Catherine
Image illustrative de l’article Côte Sainte-Catherine (Rouen)
Côte Sainte-Catherine et la Seine, depuis le pont Pierre-Corneille.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Subdivision administrative Normandie
Commune Rouen
Altitude 139 m
Caractéristiques
Lieux d'intérêts Panorama urbain et espace naturel protégé
Gestion
Propriétaire Villes de Rouen et Bonsecours
Ouverture au public Entrée libre
Protection Logo des sites naturels français Site classé (2002)

La côte Sainte-Catherine est une colline qui domine Rouen et la Seine. C'est depuis ce point haut que s'offre un panorama remarquable sur Rouen et son agglomération.

Panorama sur Rouen depuis la côte Sainte-Catherine.

Accès[modifier | modifier le code]

En voiture, on accède au bas de la côte Sainte-Catherine par les rues du Faubourg-Martainville et du Mont-Gargan ou depuis la place Saint-Paul (en venant des quais, de la rive gauche et de l'Est de l'agglomération) ; on accède au panorama en haut de la côte Sainte-Catherine par la route de la Corniche (D95).

L'accès piéton et transports en commun depuis le centre-ville de Rouen se fait par la rue du Mont-Gargan (autre nom de la côte Sainte-Catherine), dans le quartier Martainville (station cyclic et arrêts de bus Martainville). Un belvédère est accessible à pieds depuis la ville par un sentier en escalier de 525 marches dont le tracé remonte à 1312. Il part de la rue Henri-Rivière, à côté de l’entrée du cimetière du Mont-Gargan.

Représentation artistique[modifier | modifier le code]

Peu représentée, elle a servi de lieu pour illustrer la ville de Rouen. Claude Monet y a peint sa Vue générale de Rouen en 1892.

Protections[modifier | modifier le code]

La côte Sainte-Catherine est un site naturel Logo des sites naturels français Site classé (2002)[1] de 32,71 ha.

La colline est classée au titre des ZNIEFF[2].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Léon de Duranville, Essai sur l'histoire de la côte Ste Catherine et des fortifications de la ville de Rouen, Rouen, Lebrument, (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La côte Sainte-Catherine à Bonsecours, Rouen », sur Carmen - L'application cartographique au service des données environnementales (consulté le 7 juillet 2019)
  2. ZNIEFF 230000316 - Côte Sainte-Catherine sur le site de l’INPN.

Lien externe[modifier | modifier le code]