Canton de Rouen-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Rouen-2
Canton de Rouen-2
Situation du canton de Rouen-2 dans le département de la Seine-Maritime.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement(s) Rouen
Bureau centralisateur Rouen
Conseillers
départementaux

Mandat
Jean-Michel Beregovoy
Florence Herouin-Leautey
2021-2028
Code canton 76 29
Histoire de la division
Création ?
Modification 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 35 377 hab. (2019)
Géographie
Coordonnées 49° 26′ 35″ nord, 1° 06′ 09″ est
Subdivisions
Communes fraction Rouen

Le canton de Rouen-2 est une circonscription électorale française du département de la Seine-Maritime. Sa délimitation a été modifiée par le décret du . Elle tient lieu de circonscription d'élection des conseillers départementaux et entre en vigueur lors des premières élections départementales suivant la publication du décret.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de la Seine-Maritime entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 27 février 2014[1]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[2]. Dans la Seine-Maritime, le nombre de cantons passe ainsi de 69 à 35.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1845 Louis Claude Barthélemy
Lefèvre
  Notaire, adjoint au maire de Rouen
1846[3] 1860
(décès)
Édouard Rondeaux-Pouchet[4] Majorité
ministérielle
Manufacturier à Rouen, propriétaire à Amfreville-la-Mi-Voie, conseiller d'arrondissement
1860 1868
(décès)
Charles Verdrel   Négociant
Maire de Rouen (1858-1868)
1868 1874
(décès)[5]
Jean-Isidore Rapp
(1806-1874)[6]
  Propriétaire, conseiller municipal de Rouen
1875[7] 1885 Anatole Duperrey Républicain Propriétaire et architecte à Paris, adjoint au maire de Rouen, conseiller d'arrondissement
1881[8] 1901 Émile Ferry[9] Rad. Négociant, Président du Tribunal de commerce de Rouen
Président du Conseil général
1901 1912
(décès)[10]
Julien Goujon Républicain modéré Avocat
Député (1891-1906)
Sénateur (1909-1912)
1912 1922
(démission)[11]
Lucien Valin Républicain
Libéral
Avoué à la Cour d'appel de Rouen
Maire de Rouen (1919-1922), conseiller d'arrondissement
1923[12] 1931 Jean Baudouin Républicain
Progressiste
Adjoint au maire de Rouen
1931 1941
(démission d'office)[13]
William Cornier[14],[15] Rad. Adjoint au maire de Rouen
Révoqué par le Gouvernement de Vichy
1945 1958 Jacques Chastellain Républicain Directeur de la Compagnie des transports maritimes et fluviaux, la Compagnie maritime normande et la Compagnie des affréteurs français
Maire de Rouen (1945-1958)
Député (1945-1955)
Sous-secrétaire d'État (1949-1950)
Ministre (1950 et 1953-1954)
Président du Conseil général (1952-1958)
1958 1993
(décès)
Jean Lecanuet CD puis UDF-CDS Conseiller d'État
Maire de Rouen (1968-1993)
Sénateur (1959-1973 et 1977-1993)
Député (1951-1955, 1973-1974 et avril-septembre 1986)
Ministre (1974-1977)
Député européen (1979-1988)
Président du Conseil général (1974-1993)
1993 1994
(décès)
Jacqueline Lecanuet
(épouse du précédent)
UDF-CDS Médecin gynécologue à Rouen
1994 2015 Patrick Herr UDF-CDS puis UMP
("Alternance 76")
Officier ministériel
Député (1996-2007)
Adjoint au maire de Rouen (1983-1995)
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Jean Faustin Decorde
(1787-1859)[16]
  Conseiller à la Cour royale de Rouen
1839 1846 Édouard Rondeaux-Pouchet Royaliste Propriétaire et manufacturier à Rouen, propriétaire à Amfreville-la-Mi-Voie
1848 1871 Eugène Dutuit   Avocat, conseiller municipal de Rouen
1871 1875 Anatole Duperrey Républicain Propriétaire et architecte à Paris, adjoint au maire de Rouen
1875 1886 M. Duménil Républicain Médecin à Rouen
1886 1904 Louis Pagny
(1852-1913)
Républicain Avocat à Rouen
1904 1910 Edmond Wargnier Républicain
antiministériel
Avocat à Rouen
1910 1912 Lucien Valin Républicain
Libéral
Avoué à la Cour d'appel de Rouen
1919 1928 M. Jullien    
1928 1940 Francis Canonville-Deslys Union
nationale

FR
Agent général d'assurances à Rouen
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers départementaux depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Christine de Cintré   PS Conseillère municipale de Rouen
Présidente de l'Office de tourisme depuis septembre 2020[17]
2015 2021 Ludovic Delesque   PS Conseiller municipal de Rouen (2008-2020)
Conseiller général du canton de Rouen-7 (2011-2015)
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Jean-Michel Beregovoy   EELV Professeur des écoles, adjoint au maire de Rouen
2021 en cours Florence Herouin-Leautey   PS Militante associative, adjointe au maire de Rouen

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Christine de Cintré et Ludovic Delesque (PS, 36,56 %) et Pierre-Antoine Sprimont et Hélène Van De Walle (Union de la Droite, 30,98 %). Le taux de participation est de 48,27 % (9 215 votants sur 19 089 inscrits)[19] contre 49,48 % au niveau départemental[20] et 50,17 % au niveau national[21].

Au second tour, Christine de Cintré et Ludovic Delesque (PS) sont élus avec 53,70 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 45,34 % (4 235 voix pour 8 655 votants et 19 090 inscrits)[22].

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[23]. Dans le canton de Rouen-2, ce taux de participation est de 30,63 % (5 783 votants sur 18 883 inscrits)[24] contre 32,19 % au niveau départemental[25]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Jean-Michel Beregovoy et Florence Herouin-Leautey (Union à gauche avec des écologistes, 43,88 %) et Guillaume Bestaux et Isabelle Fedina (Union au centre et à droite, 28,55 %)[24].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[26], 32,06 % dans le département[25] et 31,38 % dans le canton de Rouen-2[24]. Jean-Michel Beregovoy et Florence Herouin-Leautey (Union à gauche avec des écologistes) sont élus avec 59,85 % des suffrages exprimés (3 311 voix pour 5 925 votants et 18 883 inscrits)[24],[27],[28].

Composition[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Rouen-2 comprend une fraction de la commune de Rouen[1].

Liste de la fraction du canton de Rouen-2 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Rouen
(bureau centralisateur)
76540 Métropole Rouen Normandie 21,38 Fraction : 35 377 (2019)
Commune : 112 321 (2019)
5 254 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Rouen-2 7629 35 377 (2019) modifier les données

La partie de la commune de Rouen intégrée dans le canton est celle située à l'est et au nord d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Bois-Guillaume, route de Neufchâtel, boulevard de l'Yser, boulevard de la Marne, rue Jeanne-d'Arc, rue Jean-Lecanuet, rue Beauvoisine, rue de l'Hôpital, place du Général-de-Gaulle, rue des Faulx, rue de la Foulerie, rue Eau-de-Robec, rue du Docteur-Blanche, rue Edouard-Adam, rue d'Amiens, route de Lyons-la-Forêt, rue de la Chasse, rue de Repainville, rue des Broches jusqu'à la limite territoriale de la commune de Saint-Léger-du-Bourg-Denis.

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----12 64013 64313 32214 55614 478
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[29] puis population municipale à partir de 2006[30])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2019, le canton comptait 35 377 habitants[Note 2], en diminution de 2,08 % par rapport à 2013 (Seine-Maritime : +0,08 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018 2019
36 12935 40435 377
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[31].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[18].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Décret no 2014-266 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Seine-Maritime.
  2. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  3. « Journal des débats politiques et littéraires » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  4. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH191/PG/FRDAFAN83_OL2378073V001.htm
  5. « Journal officiel de la République française » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  6. « [Bulletin de la Société libre d'émulation du commerce et de l'industrie de la Seine-Inférieure] » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  7. « Journal officiel de la République française » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  8. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le ).
  9. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH073/PG/FRDAFAN83_OL0964038v001.htm
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le ).
  11. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le ).
  12. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le ).
  13. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le ).
  14. https://archive.org/stream/EL011L195811076011PFPdfmasterocr/EL011_L_1958_11_076_01_1_PF_pdfmasterocr_djvu.txt
  15. http://www.photos-vintage.fr/photos-anciennes-photos-de-collection/index.php?2016/10/05/2836-william-cornier-photos-vintage-normandie
  16. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH062/PG/FRDAFAN83_OL0684012V001.htm
  17. https://actu.fr/normandie/rouen_76540/rencontre-avec-christine-de-cintre-la-nouvelle-presidente-de-l-office-de-tourisme-de-rouen_36481307.html
  18. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  19. « Résultats du premier tour pour le canton de Rouen-2 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  20. « Résultats du premier tour pour le département de Seine-Maritime », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  21. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  22. « Résultats du second tour pour le canton de Rouen-2 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  23. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  24. a b c et d « Résultats pour le canton de Rouen-2 », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  25. a et b « Résultats pour le département de la Seine-Maritime », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  26. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  27. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Rouen-2. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  28. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Rouen-2. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  29. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  30. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  31. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]