Boulevard des Belges (Rouen)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Boulevard des Belges
Image illustrative de l’article Boulevard des Belges (Rouen)
Situation
Coordonnées 49° 26′ 37″ nord, 1° 05′ 06″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Ville Rouen
Début Quai du Havre
Fin Place Cauchoise
Morphologie
Type Boulevard
Histoire
Anciens noms Boulevard Cauchoise (jusqu'en 1914)

Le boulevard des Belges est une voie publique de la commune française de Rouen.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Il est situé en rive droite de la Seine, dans le prolongement, légèrement désaxé, du pont Guillaume-le-Conquérant. Avec les boulevards de l'Yser, de la Marne et de Verdun (tous faisant référence à la Première Guerre mondiale), il permet de desservir le Vieux Rouen.

Rues adjacentes

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Il porte ce nom en hommage de l'attitude de la nation belge au début de la Première Guerre mondiale[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Autrefois s'y trouvaient la Préfecture de Seine-Inférieure, les Archives départementales ainsi qu'un bureau de poste.

Le boulevard fut anciennement appelé « boulevard du Vieux-Palais », puis « boulevard Cauchoise », puis renommé « boulevard des Belges » le par le conseil municipal[1].

Le boulevard est partiellement détruit par des bombardements du 27 mai au et du 25 au .

On y trouve aujourd'hui le siège des Affiches de Normandie (no 86-94). La radio France Bleu Haute-Normandie s'y trouvait au no 45 jusqu'en .

Le , un incendie détruit les combles d'un immeuble (no 72) à l'angle de la rue de Crosne.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Journal de Rouen, 18 octobre 1914

Bibliographie[modifier | modifier le code]