La Couronne (restaurant)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Couronne
Image illustrative de l’article La Couronne (restaurant)
La façade du restaurant à Rouen.
Présentation
Coordonnées 49° 26′ 34″ nord, 1° 05′ 16″ est
Pays Drapeau de la France France
Ville Rouen, Normandie
Adresse 31, place du Vieux-Marché
Fondation 1345
Site web www.lacouronne-rouen.fr
Informations
Type de cuisine Cuisine française
Spécialité(s) canard à la rouennaise
Géolocalisation sur la carte : Normandie
(Voir situation sur carte : Normandie)
La Couronne
La Couronne
(Voir situation sur carte : France)
La Couronne
La Couronne

La Couronne, fondée en 1345, est la plus vieille auberge de France. Elle est située sur la place du Vieux-Marché à Rouen, préfecture de Normandie.

Historique[modifier | modifier le code]

La création du restaurant en 1345, sous le règne de Philippe VI de Valois, est attesté par le paiement d’une rente de 62 sols, par Raoul Leprévos, aux propriétaires des lieux le prieuré Saint-Lô et la Communauté des Filles-Dieu. Le 30 mai 1431, le restaurateur de l’époque, un certain Raoul Baudry, peut voir depuis les fenêtres de la taverne, place du Vieux-Marché, le supplice de Jeanne d’Arc. Mais il ne reste de cette époque que les fondations de la bâtisse. Ainsi sa façade, à pan de bois réalisée par l’architecte André Robinne, date de 1928[1]. Elle est similaire à celle de 1525 grâce aux dessins du Livre des Fontaines[2].

Après la Première Guerre mondiale, les deux frères Dorin sont propriétaires des lieux. Marcel Dorin est en cuisine et son frère Lucien s'occupe de la salle[3]. Les spécialités de la maison sont alors « la sole à la crème, le canard à la rouennaise et le poulet à la ficelle renouvelé d'une recette d'Alexandre Dumas et mis au point par Marcel Dorin »[4]. En 1935, Lucien Dorin, est à l'origine de la fête du ventre permettant de mettre en avant « le patrimoine des saveurs locales ainsi que le savoir-faire gastronomique normand »[5].

Le , lors des bombardements de Rouen par les alliés, le restaurant est partiellement détruit mais la façade est préservée[2].

La société actuelle (en 2019) dirigée par Jean Dominique Cauvin (Siren 341-528-123) a été créée en 1987[6]. Puis Prudence Cauvin prend la suite de ses parents toujours avec le chef Vincent Taillefer[7].

Clients célèbres[modifier | modifier le code]

De nombreuses personnalités ont fréquenté La Couronne lors d'un passage à Rouen. C'est notamment le cas d'Ernest Hemingway, Salvador Dali, Grace de Monaco, Haïlé Sélassié Ier[8].

En 1948, le restaurant a servi à la cheffe cuisinière et auteure Julia Child, son premier repas « à la française », ce qui lui aurait inspiré de consacrer sa vie à la promotion de la cuisine française[9],[10],[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Raymond Quenedey, « La nouvelle façade de l'Hôtel de la Couronne », Journal de Rouen,‎ , p. 2.
  2. a et b La Couronne à Rouen, une table qui tient bien sa place Paris-Normandie, 8 mars 2019.
  3. Marcel et Lucien Dorin : La Couronne à Rouen (France).
  4. Les Dorin Le Monde, 23 février 1956
  5. Aux origines de la fête du ventre à Rouen, née dans les années 30 Paris-Normandie, 9 octobre 2019
  6. « SNC LA COURONNE (ROUEN) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 341528123 », sur www.societe.com (consulté le )
  7. Gilles Pudlowski Rouen: la Couronne est toujours là ! 19 septembre 2013.
  8. Max Harshorne, « At Rouen’s La Couronne, They’ve Served Since 1345 », (consulté le ).
  9. Cynthia Zarin, « Portrait of a Marriage: Julia Child Captured in Paul Child’s Shimmering Photographs », sur www.newyorker.com,
  10. « France was her entree, then the world was her oyster », sur LA Times,
  11. David Lyon, « Going to the source of Julia’s 1948 inspiration », sur The Boston Globe,

Liens externes[modifier | modifier le code]