Lubrizol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lubrizol Corporation
Création 1928
Fondateurs Kent Smith,
F. Alex Nason,
Frank A. Nason,
Kelvin Smith,
Vincent Smith,
Tommy James
Forme juridique Filiale
Siège social Wickliffe (Ohio)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction James L. Hambrick (président du CA et CEO)
Eric R. Schnur (2017)
Actionnaires Berkshire HathawayVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits Spécialités chimiques
Société mère Berkshire Hathaway
Effectif 7 000
8 700 (2017)
Site web www.lubrizol.com

Chiffre d'affaires en augmentation6,3 Mrd US$ (2017)
6,1 Mrd US$ (2011)
5,42 Mrd US$ (2010)[1]

Lubrizol Corporation est une société chimique américaine, dont le siège social est basé à Wickliffe (Ohio). Elle appartient depuis 2011 à la holding Berkshire Hathaway de Warren Buffett.

Lubrizol Corporation est composée de deux divisions : Lubrizol Additives et Lubrizol Advanced Materials. L'entreprise compte plus de 12 000 produits dans sa gamme, en particulier des additifs pour lubrifiants et carburants, pour applications industrielles, ainsi que d'autres spécialités chimiques. En 2011, Lubrizol détenait environ 1 600 brevets.

Elle possède un réseau international de sites de production et de laboratoires dans 27 pays, et des bureaux de vente dans plus de 100 pays dont la moitié hors Amérique du Nord.

Historique[modifier | modifier le code]

D'après le site de la corporation[2] :

  • en 1928, deux étudiants de la School of Applied Science, Alex Nason et Kelvin Smith, se rencontrent à l'University Club of Cleveland. Nason évoque son idée de développement d'un nouveau lubrifiant. Smith fonde alors avec Nason et quelques proches The Graphite Oil Products Company ;
  • en 1929, changement de nom pour Lubri-Graph Corporation avec la mise sur le marché du Lubri-Zol Concentrate ;
  • en 1934, Lubri-Graph change pour The Lubri-Zol Corporation, reflet de sa meilleure vente ;
  • en 1940, The Lubri-Zol Corporation perd son tiret pour Lubrizol ;
  • en 1953, Lubrizol s'installe à Rouen avec sa première usine en France ;
  • en 1969, Lubrizol achète trente-deux hectares et fait construire une usine proche du Havre à Oudalle ;
  • en 1973, Lubrizol achète R.O. Hull & Company, Inc. ;
  • en 1979, Lubrizol investit dix millions de $ dans Genetech ;
  • en 1980, Lubrizol vend R.O. Hull & Company, Inc. à McGean Chemical Co. de Cleveland ;
  • en 1981, Lubrizol investit dans Altus Corp., Zikonix Corp. ainsi que dans SIGCO Research ;
  • en 1985, Lubrizol achète Agrigenetics Corporation de Boulder, Colorado ;
  • en 1989, Lubrizol lance avec sa filiale anglaise et trois agences gouvernementales de l'URSS une nouvelle joint-venture SoLub Product Application Laboratory ;
  • en 1990, Lubrizol vend à Roche Holdings sa participation dans Genetech ;
  • en 1997, Lubrizol achète Gateway Additive Company et Hyrolec Management. Ltd. ;
  • en 2000, Lubrizol achète à Alox Metalworking Additives ses activités et ROSS Chem Inc. ;
  • en 2003, Lubrizol achète à BASF des activités issues de The Dow Chemical Company pour le soin puis des activités à Avecia ;
  • en 2004, le 3 juin, Lubrizol achève l'achat de Noveon International, Inc. ;
  • en 2004, Lubrizol procède à l'achat pour 140 millions de $ auprès de deux entreprises : les lubrifiants pour la réfrigération de Croda International Plc et du segment additifs pour le travail du métal de Lockhart Chemical Company ;
  • en 2011, Lubrizol achète le segment Personal Care de la Nalco Company pour 166 millions de $ ;
  • en 2011, le 16 septembre, Berkshire Hathaway Inc. annonce l’achat de The Lubrizol Corporation qui devient filiale à 100 % ;
  • en 2011, Lubrizol achève l'achat de Lipotec SA ;
  • en 2014, Lubrizol achète Warwick Chemicals et achève l'achat de Vesta Inc. ;
  • en 2015, le 16 septembre, Lubrizol achète EcoQuimica (Industria e Comercio Produtos Quimica Ltda.).

Filiales et sites de production[modifier | modifier le code]

Accidents industriels[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lubrizol Corporation, « Corporate Citizenship Report 2011 » [PDF] (consulté le 13 février 2013).
  2. https://online.lubrizol.com/timeline/
  3. Patrick Bottois, « Explosion et incendie chez Lubrizol à Oudalle (Seine-Maritime) », sur usinenouvelle.com, (consulté le 22 février 2019)
  4. Les ZDP sont des ingrédients anti-usure pour lubrifiants.
  5. Lubrizol Corporation, « Communiqué de Lubrizol-Incident à l'usine de Rouen-La neutralisation du batch en décomposition est terminée » (consulté le 13 février 2013).
  6. Marc Braun, « Fuite de gaz chez Lubrizol à Rouen : l'erreur humaine confirmée », sur www.paris-normandie.fr, Paris Normandie, (consulté le 13 février 2013).
  7. ARIA (Analyse, Recherche et Information sur les Accidents), « Rejet prolongé de mercaptans dans une usine chimique - Fiche accident de la base ARIA no 43616 », (consulté le 18 octobre 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]